247 rue des mandariniers – Kinshasa/Gombe.
Tel: (+243) 15106008
Email: contact @tele50.comWebsite: www. tele50.com

TELE 50 Le dernier JT en intégralité

TELE 50, actualités 24h/24 sur la RDC, débats, talk chow, programme de reconstruction, télé 5 chantiers
tele 50 rdc.

TELE50 : DIRECT de Kinshasa

Activer le mode plein écran !

  1. Cliquez dans la télé. avec le bouton droit, sélectionnez Zoom, puis cliquez sur Plein écran.(Full Screen)
  2. OU appuyez sur Alt+Entrée.Votre vidéo sera lue en mode plein écran.
  • Pour revenir à la vue normale, appuyez sur Échap.

Commentaires

  1. Je suis très contant de votre travaille, et je le aussi parce j’ai été l’un parmi vous. Grâce à toi, télé50 je suis un homme incotestable partout où je passe. aujourd’hui je ne suis plus physiquement mais moralement on est ensemble. JMK, merci pour m’avoir donné l’opportunité de travailler au sein de cette chaine dont vous le responsable, je suis reconnaissant de tout ce que tu as apporté dans ma formation profetionnelle.

  2. Pour JMK, j’ai bien suivi votre analyse de l’émission «Les dessous des cartes» intitulée  »Modernité de la révolution, pourquoi ça marche dans le Sud-Kivu ». Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites sur les prétendues prouesses du gouverneur Marcelin Tchishambo. Je ne suis pas contre sa personnalité; cependant, sur plusieurs points que vous évoquez, ce gouverneur n’est pas comme vous le décrivez. Il est vrai qu’il est loyal au Chef de l’État, il construit certes quelques kms de route à Bukavu seulement et il a essayé de travailler avec toutes les tribus de la province au sein de son gouvernement. Mais dans le reste de la province, IL NE FAIT RIEN. La province du Sud-Kivu est composée de plusieurs territoires et d’autres villes comme celle d’Uvira qui est la deuxième et celle de Baraka, la troisième. Depuis qu’il est au pouvoir, il ne se déplace presque pas à l’intérieur de sa province pour voir la situation. Monsieur Kasamba, ne tombez pas dans le piège de ce gouverneur amorphe. Si vous voulez savoir si ce monsieur travaille, je vous conseille de prendre la route de BKV et rendez vous jusqu’à Fizi vers le sud en passant par la ville d’Uvira sur les bordures du lac Tanganyika. Vous comprendrez qu’il ne fait rien et n’a rien fait depuis qu’il est au pouvoir. En prenant cette route, au lieu de continuer en RDC, vous traverserez par le Rwanda pour contourner les escarpements de Ngomo pour vous rendre à Uvira. S’il est un bon travailleur, pourquoi ne pourrait-il pas commencer à entretenir cette route que de continuer à remplir les caisses de l’État rwandais par des visas et des péages que les Congolais ne cessent de payer au Rwanda pour avoir contourné ces escarpements des Ngomo? Ou s’il n’a pas de moyens, pourquoi ne pourrait-il pas demander à l’État congolais ou au bailleurs de prioriser cette route? Monsieur Kasamba, allez voir la situation à Uvira et partout ailleurs au Sud-Kivu que de vous limiter seulement à BKV. La province regorge des plaines arables dans lesquelles l’agriculture pourra être pratiquée, qu’Est-ce qu’il a déjà fait pour développer toutes ces plaines à l’instar de ce que Julien Paluku, de Moise Katumbi, de Jacques Mbadu et même de Alex Kande sont en train de faire dans leurs provinces? Les autres essayent d’innover en apportant des solutions à leurs populations, mais lui QU’EST CE QU’IL A DÉJÀ FAIT? RIEN. Aujourd’hui Alex Kande du Kasai-occidental vient de signer un contrat avec les Chinois pour ouvrir et entretenir une route pour relier sa province et le Nord de l’Angola et il vient d’amener les Sud-Africains pour l’électrification éolienne de Kananga; c’est cela l’innovation. Pourriez-vous me dire quelle innovation que Tchishambo a déjà faite dans sa province? Rien. Je vous conseille d’éviter ce genre de fanatisme pour des gens qui ne font rien, qui n’ont aucune vision pour leurs populations. Nous aimons tous notre Président le Rais Joseph Kabila mais Marcelin Tchishambo ne travaille pas pour favoriser notre Rais, il ne fait que détruire son image dans sa province et c’est pour cette raison que l’opposition y trouve un terrain fertile. Les Sud-Kivutiens n’ont pas de chance d’avoir un digne gouverneur de la trempe de Julien Paluku Kahongya, de Moise Katumbi ou de Jacques Mbadu, Le Rais devrait tout simplement le démettre de ses fonctions et le remplacer, avant qu’il ne soit tard, par une autre personne plus dynamique et plus confiante qui ne manque pas dans l’intelligentsia PPRD sud-kivutienne.

  3. 1ere fois à kisangani d’ouvrir une section INFORMATIQUE GENERALE à l’institut technique commercial de la tshopo.l’école se situe à 17 av.quartier du marché c/tshopo à kisangani/rdc.

  4. Pour le Ministre Kin Kyey Mulumba. Je voudrais vous exprimer mes remerciements pour avoir amorcé le développement de la poste dans notre pays en commençant par l’exploitation de la poste intra ministérielle qui se poursuivra progressivement par la poste ordinaire qui sera à la portée de tout le monde. Coup de chapeau, monsieur le ministre. Aujourd’hui, je voudrais vous parler de la gestion des sites Internet inscrits sur le point .cd. Monsieur le ministre, si vous ouvrez la page suivante sur laquelle les sites web de toutes nos provinces sont inscrites, vous trouverez que seuls les sites des provinces du Katanga, du Nord-Kivu, de Kinshasa, du Bas-Congo, de deux Kasai sont opérationnels. http://www.rd-congo.info/lesjournaux.htm Vous trouverez que les sites web des provinces du Sud-Kivu, de l’Équateur, de Maniema et Orientale sont fermés et le Bandundu malheureusement est la seule province de notre pays qui n’a pas de site web. Monsieur le Ministre, comme vous le savez, dans la diaspora, à l’étranger et même à l’intérieur de notre pays, les sites web doivent être les fenêtres dans lesquelles les gens peuvent s’informer sur tout ce qui se passe en particulier dans chaque province et dans notre pays en général. Comme vous le constatez sur le lien ci-dessus, il y a des sites web provinciaux sous le label point .org, d’autres sous le label point .com et d’autres encore sous le point .cd. Parmi ces sites web, seuls ceux du Katanga et de Kinshasa sont sous le label de point .cd et le site qui respecte la meilleure identification c’est celui du Katanga. En principe, tous les sites web de toutes nos provinces devraient être identifiés comme suit: http://www.katanga.gouv.cd, http://www.kasaioriental.gouv.cd, http://www.bascongo.gouv.cd, http://www.equateur.gouv.cd, http://www.bandundu.gouv.cd, http://www.nordkivu.gouv.cd, http://www.sudkivu.gouv.cd, http://www.kasaioccidental.gouv.cd, http://www.kanshasa.gouv.cd, http://www.provinceorientale.gouv.cd. Pour ce qui est du gouvernement central, le site web de la primature devrait être changé en http://www.gouvernementcentral.cd, le ministre de l’agriculture en http://www.madr.gouv.cd, le ministère de l’enseignement primaire: http://www.mepsp.gouv.cd, ministère de l’enseignement supérieur: http://www.mesu.gouv.cd, le ministère des NTIC, le vôtre, http://www.mntic.gouv.cd etc… Le site web de portail de la RDC, le http://www.congo.gouv.cd n’offre pas assez d’informations. La plupart des liens n’existent pas et sa mise à jour ne se fait pas ou n’existe plus depuis qu’il a été mis en ligne. C’est comme s’il n’y a aucune personne qui est chargée de le surveiller. Sur tous les sites web des ministères comme ceux des provinces, on ne fait que la pub des ministres et des gouverneurs alors que ces sites devraient être des fenêtres dans lesquelles on devrait faire la PROMOTION ou la VENTE d’une nouvelle IMAGE de la RDC émergente, vœux du Président de la République. Pour vendre une belle image de notre pays à l’étranger, je vous conseille Monsieur le ministre, d’exiger l’innovation et la nouvelle mise en ligne des sites web en les performant à l’image de la grandeur et des aspirations de notre pays. Par exemple l’entête des onglets de chaque site web des provinces devrait comporter les points suivants: ACCEUIL, LE BANDUNDU, SERVICES, INVESTIR, TOURISME, CADRE LÉGAL, DIASPORA, CONTACT. L’onglet ACCUEIL permet de retourner à la page principale. L’onglet LE BANDUNDU OU LE KASAI-ORIENTAL ou encore LE SUD-KIVU par exemple, parle de la situation géographique de la province en question, de l’histoire, de la subdivision territoriale et administrative, du gouvernement provincial, de l’assemblée provinciale et des rôles et des responsabilités de chaque institution, sans oublier le sous onglet des programmes provinciaux, des réalisations domaine par domaine où on montrera des vidéos et des photos des actions déjà réalisées, en cours et à réaliser. Dans l’onglet SERVICE, on devrait parler de tous les services que la province offre aux citoyens nationaux et aux étrangers. Pour les nationaux par exemple, il faudrait parler comment la population peut avoir accès aux services des soins de santé, aux services hospitaliers, à l’eau, à de l’électricité, aux écoles primaires, secondaires et universitaires territoire par territoire, aux services de la police pour les cas d’urgence et d’incendie, au cadastre et sans oublier de mettre leurs coordonnées. Pour les étrangers, parler comment ils peuvent accéder aux services judiciaires, de la douane, des migrations, des transports aéroportuaires, lacustres et routières et mettre les coordonnées de tous ces services. Pour l’onglet INVESTIR, parler des opportunités d’affaires et préciser leurs localisations et leurs étendues notamment les ressources minières, forestières, agricoles, halieutiques et culturelles existantes dans la province. Parler aussi des lois et des facilités fiscales, des taxes et des services assujettis à l’investissement notamment le guichet unique et les personnes contact et donner toutes les coordonnées. Dans l’onglet TOURISME, parler des circuits touristiques et de tous les attraits touristiques qui existent dans la province (tourisme culturel, tourisme de religion par exemple le temple de Simon Kimbangu dans le Bas-Congo, le tourisme scientifique avec par exemple le site des poissons aveugles dans le Bas-Congo, tourisme d’aventure dans les escarpements de Mitumba dans le Sud-Kivu, tourisme écologique et d’autres). Parler aussi des restaurants et des hôtels, des tours opérateurs (maritimes, aériens et routiers), des vols et des aéroports desservant la province, des services de police, des migrations et de la douane sans oublier de donner les coordonnées de tous ces hôtels, restaurants et des autres services. Dans l’onglet de CADRE LÉGAL mettre en ligne les différents téléchargements des lois et des règlements touchant en particulier les investissements et les étrangers sans oublier de mettre des liens des sites web des différents ministères et institutions étatique de notre pays. Dans l’onglet DIASPORA, mettre en exergue les incitatifs ( les lotissements et les terres agricoles à offrir gratuitement, les avantages fiscaux, les sources de financement existantes en province) et expliquer comment éviter les tracasseries douanières et physiques en donnant les coordonnées des responsables concernés. Dans l’onglet CONTACT mettre les coordonnées des responsables des sites web et les espaces réservés aux commentaires sans oublier de mettre les liens utiles des différents ministères et des médias de notre pays. Bien à vous.

  5. Je se trouve au jaurdhuit dans un endroit que je n’avait imaginé çi je peut c’est là ou je mais trouve meteinneanf. Acause des gents qui ne savais pas jere des choses,qui no pas même du courage avec leurs population. Une person que J’étè mon éspoire à lui.But today l realized no body who can be able to bring back again the reality of Congoles people. Some I can tell you Congoles God is not abandoning you, His awake of you. Even Obama does not have nothing to bring hunyanyasanji wa government yenu. Ila muwe na huwakika hukweli hutapatikana.

  6. si je me connecte sur facebook je me sens mal du faite que le rais kabila est consulté sans pitie les gents n on pas de coeur

  7. Je demande aux congolais d’aimer leu pays et leurs autorités. L’amour véritable et réciproque fera de notre pays ce qu’il doit être . Il n y a pas de bonheur en dehors de l’amour.
    1 Jean 2:10-11  »Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui.Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux ».
    Merci.

  8. Salut mes chers freres et soeurs congolais de la RDC, just pour feliciter nos vaillants commandos de la FARDC pour deloger les malfaiteurs du M23 avec la complicite du Rwanda. Nous demandons aussi le delogement des autres milices en traver le pays tel que les Nalu dans le territoire de Beni, les Fdlr et cobra au Mambasa.

  9. svp est-ce que pouvez-vous remettre en question un debat sur la modernite de la revolution de la RDC?pour moi pour que la RDC touche sa modernisation dans un delais plus cours,il lui faut vraiment le transport.qu’est-ce ca veut dire?pour moi la RDC est un pays riche sur tout le plan,mais je constate que nous importont presque tout,c’est pas normal.pour moi notre gourvernement est appele a relier la RDC a l’aide du moyen ferrovier c’est-ce que nous entrain de voir ici en europe raison pour laquelle nous evoluons pas,mais si notre gouvernement peut prendre le lux de construire ds chaque grande ville de chacune de province de notre pays une gare,ca permettra la sirculation de nos produits alimentaires dans tout le pays ca permet aussi le deplacement des personnelles d’une province a une autre,d’une ville a une autre.vous savez des que la RDC est reliee moi je pense que ca permettra un developpement rapide a la RDC d’autant plus que les gens qui vivent au bandoudou et qui se permettent de faire l’agriculture et que leurs marchandises peuvent circuler ca probleme,moi je pense qu’il ne va pas cherche a fuire a ca province pour aller cherche la vie a kinshasa par exemple,c’est la situation de nous sommes entrain de vivre en RDC actuellement,ou les gens fuient leurs province pour aller cherche la vie dans d’autre province et abandonnent leur activites habituelles,ca nous avance pas ca nous recule par contre.

  10. Bonjour peuple congolais
    Mon frere Kabila felicitation,pour avoir mis en piece les M23,mouvement tribalo-ethnique tutsis,sponsorise par deux assassins kabuta et paul sous la benediction des occidentaux.nous disons une fois encore merci et nous accordons un mandat des 10,pour votre bravourd.

  11. Ces guerres sont toutefois maquillées par des mensonges bien enrobés qu’on habitue tout le monde à répéter : « rébellion congolaise » au lieu d’« agression » rwando-ougandaise contre le Congo. « Tutsi congolais » au lieu de « soldats rwandais » ; « lutte contre les génocidaires » au lieu de « massacre des populations » congolaises et des réfugiés hutus,… Des mensonges qui passent malgré de nombreux rapports d’ONG et des experts de l’ONU. Parfois, les Congolais observent les gens qui relayent ces mensonges et se disent qu’ils le font exprès. Pendant ce temps, le Rwanda de Paul Kagamé amasse une véritable fortune. Entre 1998 et 2000, Kigali s’est octroyé une cagnotte de 250 millions de dollars, rien qu’avec le trafic du coltan congolais.

  12. PROPOSITION DE PAIX POUR A ETUDIER PENDANT LES CONCERTATIONS NATIONALES

    Au nom de la liberté d’expression et d’égalité de tous devant la loi me reconnues par les constitutions nationale et internationale ;

    Mue par le souci d’apporter ma contribution face à la dérive que la démocratie mal comprise et appliquée apporte en République Démocratique du Congo en particulier et en Afrique en général ;
    Moi, Micheline BISAMBU, née MUNGUBA NZAKU Micheline, citoyenne de la République Démocratique du Congo, viens soumettre la proposition suivante à l’attention des hommes épris de paix en vue d’une étude pouvant amener à l’adoption des textes adaptés pour la démocratie africaine en général et congolaise en particulier ;

    Pour moi, je crois que la démocratie est un droit et une liberté d’expressions pacifiques contredites par l’expression pacifique;
    En effet,
    Pour limiter le sang innocent qui coule sans cesse par des programmes égoïstes non adaptés, injustes, racistes, tribalistes que les politiciens mettent en place contre l’intérêt supérieur de l’homme ;

    A la lumière de ce qui se passe en RDC, Côte-d’Ivoire, Gabon, Monde Arabe, Zimbabwe, Angola, Afrique du Sud, Asie… où les élections sont basées non sur le programme politique, économique, social … des candidats, mais sur l’ethnie, le tribalisme, le régionalisme, la religion, les émotions, le sentiment, le complexe ;

    Suite aux risques de retomber dans les pouvoirs monarchiques, dictatoriaux par le fait de croire à des génies africains nés pour vivre et mourir au pouvoir et cela encouragé par les dirigeants occidentaux qui doutent de créer des nouvelles classes de partenaires politiques, économiques et sociaux sûrs ;

    Suite aux désordres et morts observés dans l’exploitation, la vente des ressources minières causés par manque de programme réel, adapté, cohérent, juste…

    Vu l’enjeu économique de la RDC à cette heure de la mondialisation et du réchauffement climatique ;

    Etant donné que l’exercice du pouvoir n’est pas l’apanage d’une famille royale, présidentielle ou de génie mais bien, un esprit disposé à la gestion de la chose publique ;

    Etant donné que les hommes passent et les institutions ou les nations restent pour la continuité des programmes d’Etats ;

    En attendant que ces nations deviennent matures pour exercer une démocratie réelle ;

    Je viens humblement proposer au monde de paix, de justice, d’égalité de chances, de démocratie vraie ce qui suit :

    Que les élections dans les pays à jeune démocratie d’Afrique et Asie soient des élections ROTATIVES selon les provinces ou régions du pays concerné.

    Election du Président de la République
    1. Organiser des élections par province après tirage au sort pour aligner l’ordre de candidature.
    2. La province concernée organise des primaires au niveau de Secteurs, Territoires afin de ressortir les candidats par Districts qui seront présentés dans toute la nation pour élire un seul qui gouvernera le pays pendant un mandat non renouvelable.
    3. Le mandat du Président pourrait être d’au moins 8 ans, pas plus de 10 ans.
    4. La Cour Suprême de Justice, composée des Magistrats de toutes les provinces tranchera les différends qui surgiraient après que les cours provinciales aient envoyé leurs décisions.

    Législatives (Assemblée Nationale)

    En R.D.C., il y a 500 sièges pour les Députés. Avec plus de 453 tributs, il serait facile que chaque tribut organise des élections locales pour envoyer son Représentant à l’Assemblée Nationale.

    ORGANISATION POLITIQUE
    Suite à la cupidité, l’immoralité et le libertinage politiques qui caractérisent les acteurs politiques de la R.D.C. dont la création sans vision ni base réelle rend la démocratie sans importance;

    Vu que la liberté d’opinion, le multipartisme deviennent un espace tribaliste et familial;

    Nous proposons ceci :
    * Adopter une loi qui limitera les courants politiques dans lesquels tout congolais voulant se positionner politiquement devrait adhérer comme avec le sport ou la démocratie occidentale;
    * Les courants politiques pourraient se limiter à Trois et être implantés dans tout chaque village, secteur, territoire, district, province, ville… du pays.

    1. LE COURANT SOCIALISTE : pour réunir les acteurs politiques qui ont la vision sociale du pays.
    2. LE COURANT DEMOCRATE : pour ceux qui ont dans leurs programmes les visions démocrates ou ceux qui défendent le fédéralisme; ils gouverneraient le pays, en cas de victoire aux élections, selon leur vision démocrate ou fédéraliste sans faire de la Nation un Etat Fédéral.
    3. LE COURANT REPUBLICAIN : pour ceux qui ont dans leurs programmes les visions républicaines ou ceux qui défendent l’unitarisme; ils gouverneraient le pays, en cas de victoire aux élections, selon leur vision républicaine ou unitariste sans faire de la Nation un Etat Unitaire.

    MOYENS
    L’Etat donnera des subventions à parts égales à chaque courant politique pour lui permettre de s’installer dans tout le pays librement et avec des moyens.

    Les agents des bureaux politiques de ces courants politiques ne seraient pas éligibles aux postes de l’Etat. Ils auront comme tâches la préparation des différents candidats libres de postuler aux différents niveaux des élections au modèle américain.
    Les Vice-présidents, Le Premier Ministre, le Président de l’Assemblée, du Sénat, de Cour Suprême de Justice
    1. Proviendront d’autres provinces que celle du Président et cela par rotation.

    LES RICHESSES
    Au nom de la souveraineté nationale reconnue à la RDC qui n’est soumise à aucun monopole économique, et pour que le monde bénéficie des ressources congolaises, nous proposons ceci :

    Comme avec les élections présidentielles, organiser des marchés rotatifs avec différents partenaires potentiels (les grandes puissances) qui sont les consommateurs de ces richesses pour l’exploitation et la vente de ces richesses.
    Pour donner chance à tout le monde et éviter des guerres froides autour de ces richesses, le contrat signé avec un partenaire (USA, EU, Asie ou UA …) sera compris dans le mandat d’un président de la République.

    Ce contrat fera l’objet d’études minutieuses des économistes nationaux et internationaux pour que chacun retrouve son compte ; l’acheteur et le vendeur.
    Le partenariat des richesses sera au niveau des marchés des ressources naturelles, cela ne touchera par le domaine des investissements au niveau du pays.

    N.B. : Nous désirons défendre ce projet devant les médias nationaux et internationaux. Vous pourrez le soutenir par vos moyens pour permettre une large diffusion afin de sauver la démocratie en péril dans les pays à jeune démocratie. Vous pourrez aussi envoyer ce message à vos proches surtout les autres gouverneurs des provinces.

    Mme. Micheline BISAMBU M.N.
    Servante de Dieu et Ecrivaine
    Ouvrages en chantier et à la recherche de financement :
    1. Etats-Unis d’Amérique au banc des accusés (un plaidoyer des accusations portées contre les USA)
    2. La fête de Noël, les prophéties biblique qui confirment sa célébration (pour éclairer les chrétiens égarés à ne pas célébrer ladite fête)
    3. Un scénario pour
    D’autres parutions viendront …
    Tél. (+243) 0810326877

  13. je voulais faire reveiller juste un petit peu le gouvernement de monsieur matata ponyo sur la situation qui prevaut dans la sous region de sankuru en commenca par lodja , vraiment je constante que ce partie du congo depuis que le congo a ete congo personne songe a ce population, il n´ya rien comme hopitale , l´ecole, route meme en terre battie, meme pas un societe´ qui engage les gens ´a trouver le pain pour mange´, meme les ressortissants politique de ces cote´ n´envisage rien, hors notre heros nationale vien de ce province, au juste ce quoi ? pour l´agriculture je felicite le courage qu´avait eu le premiere ministre pour lancer la RDC dans la competition agricole, puisque dans toutes les pays du monde l´agriculture est la premiere de ministeriere que l´etat mise un gros budget pour subvenir ´a l´autosuffisance alimentaires, pour develloppe´ notre pays nous devrons d´abort commencer par produire nos propre produits alimentaires ,exporter moins des produits vivrieres, est exporte´ plus ´a l´exterriere comme c´etait le cas ´a l´epoque , la conscience, le changement des mentalite´ , faire RDC PAYS AGRICOLE, l´inffrastiture, ce sont de premiere chantier que nous devrions faire l´effort dans notre pays les premier necessite´.

  14. L’année passée, pour les saisons agricoles A et B, le gouvernement de la RDC a donné au Ministre de l’agriculture et du développement rural, Mr. J-C. Vahamwiti, un montant pour réaliser des semis et des plantations des cultures vivrières dans notre pays. Cette année encore, le même ministre a eu une autre enveloppe pour les saisons A et B et prochainement C. De plus, le ministre Vahamwiti signe avec les gouverneurs des contrats de performance de la production agricole dans leurs provinces respectives. Mr. le ministre, on est au mois d’août 2013, quel est le bilan des saisons A et B de l’année passée et quel est celui de l’année en cours????? On nous dit que vous êtes un gouvernement de résultats, les Congolais vous demande de publier l’utilisation et les bénéfices des fonds que vous avez eus. En octroyant les fonds aux gouverneurs pour la production agricole dans leurs provinces, pensez-vous vraiment qu’ils réaliseront quelque chose de concret??? Pensez-vous vraiment qu’ils sont honnêtes à part bien sûr quelques uns comme Moise Katumbi, Julien Paluku, Jean Bamanisa, Alphonse Kayagialo et Mbadu???? Vous me direz le contraire après une année d’évaluation de contrat de chaque gouverneur. La meilleure façon de développer l’agriculture en RDC doit passer par la valorisation du métier de l’agronome, en commençant par le moniteur agricole A4 jusqu’à l’ingénieur A0. En optant cette voie, le développement agricole commencera à la base càd à partir des groupements, des collectivités, des territoires et en suite des provinces.

  15. tout ce qui se passe en afrique justifie la manque de la maturité chez nous atant que africain. 1 cas precis de la rdc est ses voisin eternel. danc africain changer ta façon de voir et d’agir en face de toi. cherhez ton intêret ainsi de ton prochain pour notre developpement armonieux et leguer 1 bon futur à nos enfants.

  16. Qu’est ce notre ministre de média et nouvel citoyenneté et porte parole du gouvernement Son Excellence Lambert Mende Omalanga qui répondait dans ses divers points de presse sur la nationalité de ces petits généraux tutsi rwandais donc Bosco Ntanganda, Nkundabatware , et les autres , notre ministre répondait qu’ils sont CONGOLAIS, cependant aux révélations faites par ces deux proches de Kagame en exil qu’est ce que le gouvernement Congolais peut-il nous dire? particulièrement le speaker du gouvernement? car d’autres Bosco Ntanganda sont dans l’armée Congolaise étant Rwandais au service du plus grand criminel de l’Afrique noire Paul Kagame franchement c’est incroyable mais vrai lisez ce que le proche de Kagame dit depuis son exil dont tous vous savez déjà, que Mende nous dise pourquoi ces mensonges.

    Donc vous affirmez que Bosco Ntaganda est rwandais et pas congolais ?

    Oui, bien sûr qu’il est rwandais. Il était dans l’armée rwandaise, on l’a choisi, envoyé auprès de Lubanga et on l’a approvisionné en armes. Donc quand il cause tous ces problèmes, le coupable, ça ne devrait pas être Ntaganda, mais Kagame. Ntaganda a juste été déployé. Donc ces événements sont de la responsabilité de son commandant.

    De quel corps d’armée était-il issue ? Où était-il basé ?

    Ce n’est pas comme si on en avait plusieurs. Il était des forces de défense rwandaise. Il était sous-officier. La plupart de ceux qui ont dirigé la rébellion venaient du Rwanda de toute façon. Ntaganda n’est pas un cas particulier. Nkunda, Ntaganda, ils ont été formés au Rwanda, mais ne se sont pas battus là. C’est pourquoi je dis qu’ils ne s’occupent pas des bonnes personnes. Ils étaient déployés, c’est tout

  17. Bonjour à tous,
    Je tiens à féliciter le Rais J. Kabila, le PM Matata Mponyo et son gouvernement en particulier le Ministre Kin Kyey Mulumba pour la réussite de la connexion de notre pays à la fibre optique internationale. Cependant, comme je l’ai déjà mentionné dans ce forum, c’est bien de réaliser cette étape cruciale, il faut maintenant développer la POSTE CONGOLAISE. Je demande au PM, au ministre Kin Kyey et au Pdg de la SCPT, monsieur Mbatika, de commencer à penser aussi à la poste congolaise. Nous sommes le seul pays en Afrique qui n’a pas de services postaux nationaux. En ce qui concerne la ROUTE No. 5 dans sa portion qui relie les villes de Kalemie dans le Katanga et celle de Bukavu dans le Sud-Kivu, je ne cesserai jamais de dire que c’est toujours une TRÈS GRANDE HONTE pour notre gouvernement de voir des Congolais traverser le pays qui nous cause du mal, le Rwanda, pour relier les villes d’Uvira et de Bukavu dans le Sud-Kivu. Pourquoi le ministre Kasweshi des ITPR ne doit pas s’expliquer à ce sujet à l’Assemblée Nationale? Pourquoi notre pays ne doit pas engager des moyens financiers pour déblayer et applanir une fois pour toute cette route qui se trouve dans les escarpements de triste mémoire de NGOMO afin de permettre au Congolais de voyager tranquillement dans leur propre pays en reliant Uvira et Bukavu sans passer par le Rwanda??? Monsieur le PM Matata Mponyo, savez-vous combien d’argent les Congolais versent quotidiennement au trésor public rwandais en traversant la frontière rwandaise (visa et péage) alors que cet argent devrait servir au développement de notre pays? Pensez-y et réagissez vite. Je sais que vous avez des moyens et vous ne manquez pas de volonté de le faire. Cependant, le mieux c’est d’agir vite car cette situation entache même notre souverenété nationale.

  18. Voilà, pour simplifier ce que j’avais écris le 13 juin, Les deux jumeaux Kagama et Museveni sont entrain d’être dédouanés 1.Obama dit à partir de la Tanzanie de reformé l’armée profondément 2. Sarkozy avait dit encore au pouvoir que le Congo doit partager ses richesses avec les voisins .3 Il y a un réservoir des Rwandais prêt à traverser la frontière pour devenir tout simplement Congolais. 4 Des officiers Rwandais battant le record en nombre et nuisance sont dans l’armée Congolaise, La police , les services d’intelligences.5 Tony Blair le Super Conseillé du Roi de Grand Lac de Kigali l’avait bien dit: Dans la crise de grand lac le Rwanda ne doit pas sortir vaincu. De ce qui précède on peut conclure que Notre gouvernement est responsable à 80% de tout ceci; par exemple 2 présidents Américains avaient sillonnés le sol Rwandais jusqu’ au Mausolée du génocide. ce qui est normal car il y a eu morts desinnocents et les monuments c’est pour la génération future L’occident aime les preuves. Mais en RDC il y a selon des organisations de l’ONU 6 millions des morts , 7,8, mais chose bizarre et inimaginable ; Aucun monument, aucune date des commémoration, Aucune journée férie pour ces innocents morts pour rien. oui je sais que ce qui se passe à l’est dépasse ceux qui dirigent le Congo car ces gendarmes des Usa et alliés dans la région de Grand Lac je cite: KAGAME et MUSEVENI sont hyper protégé et nous réserve encore des surprises agréables : le Nord-Kivu plus que jamais envoie d’être collés au Rwanda Comment peut-on comprendre qu’un gouvernement issu des urnes puisse être mis en mal par des hors la Loi? négocier, négocier? pour aboutir à quoi? or ce gouvernement avait montré ses biceps dans le Bas-Congo avec le BUNDU DIA KONGO, avec les ENYELES à L’EQUATEUR, Dans le SUD-KIVU avec le RAI MUTOMBOKI, et le YAKOTUMBA là les Fardc se battent avec détermination .mais avec le RCD? CNDP ?M23 des organisations terroristes fabriquée au Rwanda, dont l’armée Congolaise est polluée de ses officiers Rwandais on négocié toujours négocié. En conclusion dans cette crise le Rwanda va sortir vainqueurs et le Congo va être humiliés si on ne fait pas attention. nous la population on ignore souvent les Arcanes du pouvoir.

  19. BONJOUR , JUST UNE information

    VOICI LE RÉSUMÉ DU MESSAGE QUE J AI REÇU DANS MA BOITE SUITE A LA DIFFUSION DE LA VIDÉO D ARRESTATION DE CONGOLAIS EN INDE
    21 ETUDIANTS CONGOLAIS ARRÊTÉS INJUSTEMENT EN INDE..

    Un d’entre eux témoigne:
    Cher Monsieur , madame ( tout citoyen congolais )
    Merci de me donner cette opportunité,je vais y aller en détail.

    l’incident a eu lieu dans la cité de Jalandhar (Jalandhar city,bus stand)
    voici les circonstances: Tout a commencé avec l’etudiant nommé Eddy
    Kabengele qui se dirigeait vers l’arrêt de bus pour prendre son bus vers 15h.

    Celui ci a failli se faire écraser par une voiture, ensuite, des indiens sont descendus de la voiture et on commencé à se disputer avec Eddy. Quand celui ci leur demande pourquoi ils ont fait ça, ces derniers ont sortie des battes de criquet pour menacer Eddy.

    Eddy a pris la fuite pour ses réfugier chez ses amis Aurry et Gommy a Dashmesh Nagar à environ 500 m de la. Ses amis absents , Eddy a été rattrapé et battu par 7 personnes. Une fille congolaise Naomie Kabinda qui passait par là ayant vu la scene, se décide de faire intervenir son frère, damien Mupepe. Damien défend eddy,
    Et affirme que la police n a rien fait malgré le fait qu Eddy était tout ensanglanté.

    Damien décide alors d’appeler les co,golais à l’aide. 21 congolais vont se presenter y compris, Giresse mbuyamba , le président de l association des congolaus du coin.
    La presse indienne était présente et refuse de montrer les photos et vidéos.

    6 des indiens ayants participé à la bagarre ont pris la fuite, un sel a été appréhendé par la police avant d’être relâché.

    21 congolais ont étéarrêtés, accusés d’avoir violenté des journalistes et cassé une caùmera , ils ont été placé dans une prison situé à 2 heures de leurs universités.
    LOVELY PROFESSIONAL UNIVERSITY(L.P.U) et PUNJAB TECHNICAL UNIVERSITY (P.T.U). Les filles qui voulaient voir leurs frère ont été frappé. parmi elle une angolaise dont le nom est SOUZANNA COCA DOMINGOS…
    La liste des ces personnes est comme suite :
    Names of Congolese student arrested
    1.BIENFAIT KAZADI
    2.MAXIMILLIEN MAYUNGA
    3.GUCCI MAYUNGA
    4. PAULIN NDUBA
    5.EDDY KABENGELE
    5.FRIDOLIN MUKEBA
    6.JOHN KALAMBA
    7.AUDREY
    8.PATRICK MBWETE
    9. GUSTAVE BETOFE
    10.CHRISTIAN NDUBA
    11.PEGHUY LOBO
    12.ALAIN MUBEMBE
    13.DANIEL
    14.DIEGO BOBO
    15. JEAMI
    16.PINKO LUME
    17.AUDREY
    18.PHUELA MUAKA
    19.JOEL MVUMI
    20.ANDY
    La police accuse les étudiants d avoir donné des faux noms alors que eux disent que c est la police qui a mal orthographié.

    A suivre de très près
    svp

  20. Il y a des crises dans le monde dont la description par les médias traditionnels nous donne une image d’une complexité sans égal alors qu’il suffit parfois de bien les observer pour se rendre compte qu’elles relèvent plus de simples déductions. Voici quelques unes qui nous permettent de comprendre la crise congolaise :

    1.Le M23 déstabilise la RDC, pourtant tous savons que le M23 n’est qu’une émanation du Rwanda et de l’Ouganda. Donc le Rwanda et l’Ouganda déstabilisent la RDC.
    2.La politique du Rwanda et de l’Ouganda dans la région des Grands-Lacs est soutenue par les USA, pourtant tous nous savons que le Rwanda et l’Ouganda déstabilisent la RDC. Donc les USA soutiennent la déstabilisation de la RDC.
    3.L’ONU dénonce la déstabilisation de la RDC, pourtant tous savons que les USA contrôlent l’ONU. Donc l’ONU n’a pas la possibilité de stopper la déstabilisation de la RDC.
    4.Les USA et l’ONU préconisent un dialogue entre le gouvernement congolais et le M23, pourtant tous savons que L’ONU n’a pas la possibilité de stopper la déstabilisation de la RDC et que les USA soutiennent la déstabilisation de la RDC. Donc la préconisation de ce dialogue n’est qu’un leurre, une véritable diversion.
    5.L’Ouganda envisage de chapeauter les négociations entre la RDC et le M23 avec l’appui du Rwanda, pourtant tous savons que le M23 est une émanation de ces deux pays. Donc ces négociations tourneront impérativement à l’avantage du Rwanda et de l’Ouganda.
    6.Le Rwanda et l’Ouganda visent le morcellement de la partie Est du Congo, pourtant tous savons qu’ils agissent sous couvert du M23. Donc ces négociations consacreront le début du morcellement de la RDC.
    7.Les autorités congolaises malgré la connaissance de tout ceci, foncent quand même tête baissée dans ces négociations, pourtant tous nous savons qu’elles tourneront à l’avantage du M23 qui, à travers le Rwanda et l’Ouganda (juges et parties) a quadrillé toutes les issus, ces 2 pays bien évidemment soutenus par les USA qui à leur tour contrôlent l’ONU. Donc les autorités congolaises sont soit des ânes soit des taupes.
    8.Une frange influente de l’opposition congolaise qui sachant tout ceci, préconise quand même le dialogue avec le M23, pourtant tous avons notre petite idée sur la finalité de ce dialogue. Donc cette partie de l’opposition congolaise est soit infiltrée, soit faible d’esprit soit foncièrement carriériste.
    9.La diaspora congolaise semble avoir tout compris de ce schéma, pourtant tous constatons qu’elle peine à se faire entendre pour contrecarrer ces plans. Donc les moyens et stratégies qu’elle utilise sont soit défaillants, soit inefficaces.
    Après toutes ces déductions, l’interrogation reste grandement ouverte quant à la réaction de celui dont l’avis n’a point compté jusque là mais qui demeure le principal concerné de cet échiquier à savoir le peuple congolais. Acceptera-t-il le diktat des autres?

  21. POEME

    HOMME DE GRAND DESTIN
    [Encouragement de la Francophonie 14.10.2012]

    Homme de grand destin
    Sois résolu jusqu’à la fin
    Il te faudra du courage
    Pour faire parler de ton village.

    Si tu cesses de te battre
    Le mal finira par t’abattre.
    Mais d’un cœur plein de courage
    Vise haut et vois d’autres rivages.

    Homme de grand destin
    Fais de la vie un grand festin
    Tu n’as pas droit à la distraction
    Quand tu sais qu’on veut ta destruction.

    Sois déterminé et bien conscient :
    Le bon fruit d’avenir est pour les patients.
    Sans t’engager sur la voie avec précipitation
    D’un pas assuré, marche vers ta destination.

    Homme de grand destin
    L’histoire n’est pas encore à la fin.
    Ta vision des choses aujourd’hui
    Ne manquera pas de porter du fruit.

    Il te faudra bâtir malgré les accusations
    Car tu sais que tu luttes pour ta Nation.
    Les critiques sont des vents pour t’affermir
    Quand tu réussis, plus d’un esprit va frémir.

    Homme de grand destin
    Tu sais, après l’apogée suit le déclin.
    Il vaut mieux s’en tenir sur les valeurs
    Pour ne pas perdre les fruits des labeurs.

    Que ton esprit reste éveillé
    Sachant que tu es bien surveillé.
    Mais si ta cause demeure la justice
    Tu convaincras les fauteurs de leur injustice.

    Homme de grand destin
    N’oublie pas les âmes qui ont faim.
    Tout en luttant pour la vraie dignité
    Sache te lever contre les fléaux et l’insécurité.

    Ta voix dans la modération
    Se fait entendre pour la Nation.
    C’est la qualité des leaders illustres
    Dont la vision s’imprime dans ses ministres.

    Homme de grand destin
    Voici qu’arrive bientôt la fin
    De tout ce qui a fait couler les larmes
    Sur ton sol où crépitent encore les armes.

    Que soit bannie toute forme d’injustice
    Car résolument tous aspirent à la justice.
    Et que pour la cause de cette planète
    Tu puisses te lever pour faire des enquêtes.

    L’heure n’est plus à la servitude
    Mais aux échanges avec les multitudes.
    Il n’est plus question d’être sous domination
    Car nous sommes mûrs pour la participation.

    =Les Trésors de La Grâce=
    [*Poème rédigé par le Révérend Pasteur Alphonse LUBANZADIO, à Kinshasa-MAKALA, ce Dimanche 14 Octobre 2012 à 3h30’. Après réflexion sur les allocutions à la séance d’ouverture du XIVe Sommet de la Francophonie à Kinshasa, d’hier samedi 13 octobre. En effet, après avoir suivi le Président de la RDC, le premier à parler, et la suite de ceux qui ont défilé sur la majestueuse tribune érigée à cette occasion, j’ai trouvé que le Chef de l’Etat congolais est un homme de grande vision, d’un grand cœur. Sans trop se plaindre sur les circonstances qui ont émaillé l’avènement de l’organisation de ce Grand Sommet des Pays francophones, il a juste parlé de ce qui est utile, en faisant montre de la joie, la détermination du peuple Congolais de se tourner vers un avenir meilleur, malgré les attaques à l’Est où les autres compatriotes sont soumis aux traitements inhumains, mais que s’en tenant sur les valeurs de l’Organisation dans laquelle le pays occupe une importante place, et exprimant sa foi et cette conviction de gagner le pari du développement du pays dans le respect des droits de tous, la démocratie, la justice et la protection de l’environnement et l’exploitation adéquate des ressources naturelles, pour ériger un pays plus prospère au cœur d’Afrique, telle aussi est notre assurance profonde, j’ai jugé bon de rédiger ces lignes pour l’encouragement de notre jeunesse à la confiance que nous avons pour l’avenir heureux de ce Pays. En fait, un homme de grand destin c’est celui qui sait ce qu’il est, d’où il vient, ce qu’il veut, où il est, et où il va. Ce n’est pas un enfant à la traîne des autres. C’est un esprit qui met à contribution ses idées pour imprimer sa vision correcte des choses. Sans se vautrer dans les propos de polémiques, il vaut mieux rechercher des éléments des solutions pour des problèmes réels bien identifiés. La mentalité de l’esclave ne convient pas aux hommes illustres. Mais, sans l’orgueil, mais dans l’humilité, il convient d’avancer avec détermination sur le chemin du changement et sur la voie du développement. Nous sommes un Grand Pays, un Grand Peuple, et le décor que j’ai vu à la Télévision affiche cette vision. La reconnaissance que j’ai entendue des esprits objectifs qui ont parlé à la Tribune a fait montre de ce que le Congo est, et peut encore pour le monde. Ce Poème est une contribution pour la promotion et de la Langue française, mais aussi comme véhicule des idées pour l’encouragement à la jeunesse de travailler chacun afin de relever les défis qui sont les nôtres et chercher à nous faire affirmer et respecter partout dans le monde. SERVITEUR]
    Nous avons tous droit d’espérer le meilleur pour notre Grand, Beau et Riche pays la RDC. Notre espoir nous pousse aa travailler dur et sagement au développement et a l’épanouissement de notre Territoire et de toute sa population.
    Je note ceci pour juste souhaiter un bon anniversaire de l’indépendance au Président de la République, au Chef du Gouvernement et aa tous les acteurs politiques, socio eco. et a toute la population congolaise tant a l’intérieur qu’a l’extérieur du Pays et a tous ceux qui aiment notre Pays. Et a mr JMK et a Télé 50 dans son ensemble. Combien, je desire et prie que des succès se multiplient en tout et partout dans notre Pays! Je désire aussi un jour rencontrer mr JMK. Que Dieu bénisse Israël, et que le Seigneur des seigneurs relève notre Pays RDC qu’il a tant beni. Pasteur Alphonse LUBANZADIO

  22. S’il y a des gens qui pense comme ça 53 ans après l’independance et que vous habitez encore en Amerique moi je pense que vous n’avez rien appris de votre sejour en amerique. le Katanga n’a jamais été un pays apart, c’est la raison pour laquelle Tshombe avait échoué dans son plan diabolique, nous ne resterons pas bras croiser et assister à la mort de nos people, puisque nous avons peur du Katanga.

  23. je voudrai tout simplement attirer l’attention du premier ministre actuel au pouvoir, au sujet de la ville de kikwit qui semble toujours etre oublie’e depuis un certain temps, nonopstant nous courons presqu,une decenie; la succession au pouvoir des ressortissants de bandundu au poste de premier ministre, pouvez vous assurez le minimum d’electricity qui passe par son dessus les fils d’inga/ l’electricty qui se vend aux pays limitrophe et cependant la ville ressortissante de nos derniers ministres passe outre les travaux de premier necessite’ de leur ville, cette ville qui manque la distribution en eau potable; celle de la regie des eaux dont la riviere kwilu est afflue jour et nuit, les ecoles anciennes de grande reputation dont tous ont passe’s sur le banc d’etude; entr’autre Kinzambi j’en passe sont en etat delabreux et personne de ces derniers ne fait aucun cas, veuillez svp donnez valeur a nos fiefs avant d’y aller amenager les qui ne menent pas les denrees alimentaires de premier necessite a la capitale kinshasa. je vous en prie de prendre consience.

  24. POUVEZ-VOUS CONTINUER AVEC VOS EMISSIONS SUR L’EXCLUSIVETE DES FRONTS AU NORD – KIVU AFIN DE CONTINUER A ENCOURAGER NOS VAILLANTS MILITAIRES ET SURTOUT POUR DONNER UN DEMENTI A CEUX QUI ONT TOUJOURS DIT QU’IL N’Y A PAS D’ARMEE AU CONGO ET QUI NE FONT JAMAIS ALLUSION AUX VICTOIRES DES FARDC SUR LEURS LEURS CHAINES ET QUI NE JURENT QUE PAR LA BALKANISATION DE LA RDC; IL S’AGIT ENTRE AUTRES: DE FRANCE 24, EL QUARA TV, RFI, TV5,ETC.

  25. pour mon Congo je me tairais jamais,de tous les collaborateurs du President de la Republique en matiere de visibiliter des 5 chantiers et aujourd’hui revolution de la modernite en marche…je declare que mr Jean marie Kassamba vousetes le meilleur parmis les bons. vous faite votre travail tres bien! courage et bonne continuite c’est ca l’excellence. quant a tele 50,c’est l’expression meme de votre savoir nombreux sont ceux la qui ont fait du bruit sans nous ouvrir des chaines de television digne du geant congo.moi ca ne m’etonne pas vraiment puisque j’etais deja fan de vous depuis tele sud en europe parceque je concluez que vous etiez un homme d’excellence.bon vent a tele 50 et sachiez qu’ici a luanda nous sommes tres fier de vous et vous captions 5 sur 5

  26. Le Congo, notre beau et grand pays, a besoin de tous ses fils et filles pour son redressement. Il ne pourra aller de l’avant que si nous restons unis. C’est bien beau de critiquer, mais le mieux serait de contribuer par nos idées. Cessons de toujours donner une image négative de notre pays, surtout dans les pays occidentaux. Nous nous disons combattants, c’est bien, combattons alors en utilisant notre cerveau, notre intelligence, au lieu de nos biceps. Pourquoi ne pas organiser des conférences, de débats, des forums, axés sur le développement intégral de notre pays. Pourquoi ne pas débattre aussi avec nos frères, les artistes, pour essayer de leur expliquer notre vision. Ne dit-on pas que de chocs d’idées, jaillit…………..
    Si, c’est que je viens d’écrire vous déplaît, ne me répondez pas alors. Si vous le faites, considérez vous comme un idiot de niveau zéro. A bon entendeur salut!

  27. Monsieur le PM Matata Ponyo,
    Nous suivons de très près vos actions visant à développer notre pays. Ces actions sont très louables. Nous vous en sommes très reconnaissants et vous encourageons à aller de l’avant. Sous le leadership du Rais, vous y arriverez. Ceux veulent de vous, ils n’ont qu’à s’adresser au peuple qui juge de vos actes. Cependant, j’ai deux choses que auxquelles j’aimerais attirer votre attention: 1. La Route no.1 sur sa partie qui va de Kalemie (Katanga) jusqu’à Bukavu au Sud-Kivu en passant par Fizi-Baraka et Uvira devrait être une de vos priorités parce que aujourd’hui pour quitter Uvira et atteindre Bukavu, les Congolais passent par le Rwanda, ce qui est une très grande honte pour votre gouvernement. L’ancien ministre des ITPR Pierre Lumbi et l’actuel Fridolin Kasweshi, chacun à son temps, avait promis d’applanir les escarpements de triste mémoire de Ngomo et depuis jusqu’à ce jour, rien encore rien n’est fait pour réhabiliter cette route. Pour échaper à la mort pour avoir passé dans ces escarpements, les Congolais passent honteusement par le Rwanda pour atteindre Bukavu. Je vous demande de nous sortir dans les meilleurs délais de cette honte. Les Chinois avec les engins sont sur place depuis plusieurs années, mais il manque de volonté politique pour réaliser ce travail. 2. Le ministre Kin Kyey Mulumba ne fait rien dans son ministère. C’est depuis plusieurs qu’il a promis les gens de connecter notre pays à fibre optique. Le croyez-vous vraiment quand il ne cesse de reporter ce rendez-vous? N’a-t-il pas été corrompu pour rétarder la connexion à la fible optique? Je vous demande d’ouvrir une enquête. De plus, Kin Kyey est chargé aussi de la poste; qu’a-t-il fait pour développer la poste congolaise depuis qu’il est à son ministère? Merci Monsieur le PM pour avoir pris en considération mes deux préoccupations.

  28. bonjour,
    je suis breveté de l’institut de formation aux opération de paix et, je souhaite rencontrer son excellence monsieur le professeur jean marie KASSAMBA pour la production d’un exposé debout en matière de résolution de conflit intitulé: « de l’amour académique , comprenons ce que c’est le conflit » ou je parle de la définition de conflit, de deux types de l’énergie de conflit,de dynamique de conflit, des deux types de dimensions de conflit, de deux sortes de pouvoir usés en cas de conflit, des techniques de résolution de confllit etc…
    Cet exposé est très pedagogique et très comique.
    [email protected]

  29. Vraiment je n’arrive pas à comprendre le député de l’opposition qui a fait une motion contre le premier ministre MATATA PONIO, il essai juste de faire quelque chose pour être médiatisé et devenir une star; laissons MATATA travailler, car il fait preuve de sa capacité et son patriotisme; il est l’un des premiers ministres qui essai de remonter le niveau économique de notre pays.

  30. Je regret de suivre a la tele 50, un soit disant parlementaire du PALU qui parle de motion de sensur voter au parlement contre le premier ministre, il n’est pas meme honte, qu’est ce qu’a fait Kizenga, Muzito voleur sans honte, Vous etes habituer aux voles, raison pour la quelle vous etes jalous a matata parcequ’il travail. laisse lui, travail. nous voulons ceux qui travail comme lui.

  31. Transmis copie pour information a:

    – Monsieur Le Secrétaire Général des N.U.
    – Monsieur le Président des commissions de l’U.A.
    – Monsieur le Président de la CIRGL

    A Messieurs les Dirigeants des pays qui nous agressent,
    en Afrique Centrale

    Messieurs,

    L’histoire nous renseigne qu’a l’époque on avait une dénomination significative CONGO BELGE, RWANDA ET URUNDI, il y avait même une monnaie unique pour cet ensemble, mais malheureusement les occidentaux sont venus nous séparer en trois parties d’ou nous avons actuellement la République Démocratique du Congo, la République du Rwanda et celle de Burundi.

    Nous, congolais, avons constaté que certains pays limitrophes, pour ne pas les citer, nous envient et ne nous laissent pas tranquille, ils pillent nos richesses, nous agressent à tout moment, et en conséquences nos mamans sont violées, nos compatriotes tués et j’en passe.

    Si vous avez besoin d’une partie de notre pays, je vous assure que c’est facile, veuillez demander aux Nations Unies, à l’Union Africaine, à la CIRGL et à notre cher et dynamique Président de la République Démocratique du Congo de vous annexer en RD Congo comme étant une des provinces de notre cher et beau pays, par conséquent vous autres vous pouvez devenir les Gouverneurs des parties annexées, ainsi vous pouvez jouir librement des avantages que le peuple congolais en a, au lieu de chercher à tuer les paisibles citoyens que le Dieu Tout Puissant a envoyé pour être des congolais.

    C’est pour vous dire, Chers Messieurs, que ce n’est pas de notre faute du fait que nous soyons un scandale géologique, c’est Dieu le Tout Puissant lui-même qui nous a fournis toutes ces richesses.

    Ne vous cachez pas derrières le soit disant M23 ou autres rebellions, nous vous conseillons de venir ouvertement introduire vos demandes d’annexe que notre parlement va étudier et vous répondra au moment opportun.

    BOLONGOLA SONI BOYA KOSENGA.

    Constant Benoit LUFUNGULA

    Président de la Ligue Nationale
    pour Lutter contre la Mauvaise Consommation

  32. Je suis surpris de voir comment votre chaine que j’aime beaucoups puisse rédiffusée cette émission avec Monsieur Kin key Mulumba, car dans cette émission il a menti sur ce qu’il appelle la sociologie politique , chaque politicien dans sa terroir est élu. il dit que Kasavubu avait sa base, Lumumba sa base , lui même sa base est Masimanimba, cependant qu’il m’éclaire en faisant marche en arriére: En 1960 Lumumba dans sa fuite voulant se rendre où? à Kisangani or il était originaire du kasai . Sa base était à Kisangani, il était trés populaire au Maniema, Sud-kivu, Kisangan,Kinshasa, il avait la carrure nationale. Il ya des politiciens nationals et d’autres sont carrement tribal comme l’homme de Masimanimba.Il dit qu’il était choisi avec Nguz Karl bon et Kamanda comme parmis les meilleurs qui devraient coaliser avec l’Afdl afin de diriger le Zaire en 1997, la mort du Général Mayele avait tout capotée, franchement qu’est ce qu’ il y avait des meilleurs parmis ces Mobutiste? en commençant par lui même? car Au Congo quand vous parlez bien la langue de voltaire, vous êtez intelligent. Ce Monsieur à la mort de Laurent Désiré Kabila n’a t-il pas jubilé en disant ceci: << le dernier verrous vient de tomber ça va permettre au RCD/Rwanda de poursuivre son offensive libératrice.,Il avait condamner Laurent Désiré Kabila d'avoir introduit les Rwandais au Congo par aprés il se fait enrôler dans le RCD de Kagame/Ruberwa.et soft international publie ses articles à Kigali???,l'argent, l'argent frais, il fui le Rcd.
    Arrogant durant l'émission Fauteuil Blanc, sans scrupule il empéche la journaliste à poser sa question jusqu'a lui demander son âge en direct sur la télévision or les bonnes maniéres et la politesse interdit de demander l'âge d'une femme.???????????c'est cela l'intelligence?? être les meilleurs??. oui si les diplômes, les Doctorats pouvaient développer un pays , je crois que le Congo devrait être dérriere la Chine.A télé 50 , de grâce ne rédiffuse plus ce genre d'émission. on apprends rien sinon on ne voit que l'arrogance+l'orgueil+le mensonge .

  33. Bonjour.
    Je suis congolais vivant à Bujumbura.
    J’ai été étonné et ravi du partenariat japonais pour le développement de notre pays en présentant le voeux d’implanter la nouvelle technologie de l’écran numérique terrestre et du partenariat de l’union européenne pour le même projet prétendant que la leur est de meuilleure qualité.
    Mon conseil à notre aimable et cher gouvernement:
    Nos souhaits est de parvenir à des réalisations concrets et non des attantes non réalisables!
    Aucun des deux partenariats n’est à négligé, tous sont bons pourvu qu’ils soient réels et nous apportent des bons résultats pour notre combats pour le développement de notre cher et beau pays.Et d’ailleurs avec la concurance de deux puissances sur un même terrain on deviendra encore plus puissant.

  34. Je suis etudiant dans une ecole de la statistique et de planification a brazza, j vien de suivre Monsieur le ministre c’est beau,il parle que de ce qui est reel et vrai, mais felicitatoin Monsieur le journaliste.

  35. je vis aux Comores, je souhaite avoir les nouvelles données techniques satellites pour capter tele50.

  36. L’hôpital Biamba Marie Mutombo est sur le point de tomber dans un gouffre si rien n’est fait pour le retirer de la pente raide où il est placé actuellement. Cela à cause de l’insolvabilité manifeste des institutions de l’état.
    Les travailleurs de l’HBMM sont impayés depuis plusieurs mois et qu’ils menaceraient d’aller en grève et de manifester publiquement leur colère. Au-delà, l’administration est poussée à l’assainissement du personnel afin d’éviter la faillite cela en dépit de la perte de soins de qualité qui font de cet hôpital le seul au Congo à répondre aux normes internationales
    L’administration se dit asphyxiée et compte sur une interpellation des créanciers de la part des représentants du peuple de la ville province de Kinshasa notamment les députés Francis Kalombo et Gérard Mulumba Gecoco dont la maniabilité dans ce genre de circonstance n’est plus à démontrer. Les responsables de l’HBMM sont troublés par la désinvolture affichée vis-à-vis de sa descente aux enfers. Ils n’arrivent pas à démêler ce silence complice de la hiérarchie des institutions de l’état dont les agents et cadres ont bénéficié des soins de santé à crédit. Naturellement parc e que le patron de ce centre hospitalier Mr Mutombo Dikembe a voulu se comporter en bienfaiteur et non en homme d’affaire. Peuvent-ils se comporter de la manière envers les institutions médicales publiques ?
    La démarche entamée par les responsables de cet hôpital semble être erronée étant donné que l’accusé est l’état congolais lui-même et connaissant la justice à double vitesse dans ce pays la suite d’un procès équitable semble appartenir un cauchemar, et jusque à ce jour toutes les démarches entreprises pour rentrer dans ses droits auprès de ses créanciers se sont révélées vaines.

  37. dites la verite prk le m23 se retire de rutshuru et lrsk kanambe alias kabila votre president iletre de tele 50 est a kampala ,il ordonne le farcd de quitter le rutshuru.c bien de profiter de l’argent mais le jugement vous entends les congolais voleurs.

  38. Bonjour, je suis a la recherche d´un producteur dela musique chretienne, je suis en angola, luanda , je chante en portugues,francais,lingala et anglais… et mes styles sont , world,folk inter,et classic. mes contacts…00244946004132 et 00244933585470 ou encore,[email protected] et thotoparadis@gmail. com. Obrigado,que Dieu vous benisse.

  39. BNJR C MOI SUIS CONTACT DWE VOTRE CHAINE MAIS IL FAUT DIRE LA VERITE CAR NOUS VOULLONS ETRE INFORMER DE NOTRE PAYS LE CONGO ET COURAGE ENCORE A JKK ET SALUT A TOUS QUI MES CONENT ET ATOI KAMBAMBALOWA ET ALVIN KASSANDA ET AVOUS KRIST

  40. C’est dommage d’avoir des gens qui ne jurent que du départ du Président. Ils ont raison parce qu’ils sont ignorants de beaucoup de chose puis, c’est cette façon d’agir qui justifie l’asile qui leur est accordé. Ce sont des exilés alimentaires, ils manquent à faire au pays et pour qu’on leur accorde asile, ils doivent prouver qu’ils sont persécutés au pays par le régime en place. Joseph Kabila a beaucoup servi notre pays par rapport à la situation qu’il a trouvée en 2001, nous en sommes témoins et co acteur avec lui. Des signes palpables sont perceptibles et je ne sais pas si quelqu’un d’autre ferrait mieux que ça; tant mieux, mais je parle de ce que je vois. Routes, Écoles ,Hôpitaux, Aéroports, Ports construits et réhabilités. Taux de croissance de moins zéro à près de 6%, taux d’inflation maîtrisé et la monnaie garde sa stabilité depuis près de cinq ans maintenant.

  41. bonjour à tous, je tiens seulement à deplorer la manière de réflexion de mes concitoyens à l’egar de notre président.
    qu’il soit congolais ou non la vrai question que nous pouvons nous poser à ce stade est: gerè-t-il bien le pays ou pas ?
    y a-t il eu des changements significatives depuis qu’il est au pouvoir? le pays poursuit-il le plan initié par le chef de l’etat?
    A partir de ces quelques questions nous pourrons peut-etre le juger car beaucoup parlent à chaud,sans une profonde reflexion pour mieux analyser la situation de notre pays car pour diriger la R.D.C. il faut etre un grand stratège

  42. merci na ndenge bozongisi ,verite eyebana ,bokangaka yango te.botalaka kaka mbongo te.ba combattants bayebaka pe verite.po mingi ba zali kobunda kasi bayebi tina te.

  43. Pourr Burkina Faso, on parle de l’equipe Burkinabè et le meme chose aussi pour une femme, on dit Burkinabè.

  44. Ils ont vole et triche aux elections mais ils n’ont pas su vole et triche a la CAN 2013. Rira bien rira le dernier! Kabila peut rester au pouvoir comme il le veut, il n’y a qu’un fou qui ne change pas d’idee.

  45. En tant que congolais, quelque soit ma province d’origine (bien que c’est le Kasaï Oriental), je soutiens les institutions légalement installées et non leurs animateurs, étant donné que les hommes passeront pendant que les institutions demeureront. Je soutiens également l’initiative de JMK ainsi que tous ses collabos pour nous avoir donné ce petit écran aux couleurs rouges dominantes, j’ai cité Télé 50. Succès.

  46. Hii ni kwamba,mpira wa kabumbu na timu husika DRC inahusika kwamba wengi wamesikitika kuhusu mpira wa kombe la Afrika 2013 huko RSA,kwamba cotch wa Timu la RDC katimuliwa kufuatana na radio RFi France.La muhimu ni kwamba wizara ya michezo na utamaduni,pia wizara ya rais wachunguze hili kwa makini na RDC kwa wengi tunaitakia mema kujijenga upya na wajilinde kuharibu chochote ambacho kimeisha jengwa,na wazidi kudumisha demokrasia.

  47. je suis en direct connectez de notre chaine de televion Tele 50 en direct zwaziland
    a babane.., merci pour l’avancement dela technologie ds notre pays…

  48. Comment avoir les nouveaux paramettre satellitaires pour capter les chaine de la rdc avant la can? Frequence, symbole rate, et satellite et meme le degré. Je suis a ilebo, kasai occ.

  49. Bonne annee a vous tous de la tele 50,depuit que l annee vient de commencer il y a plus moyen de vous rejointre comme au paravant.Donc nous avons des soucis,pour ca nous vous souhaitons une retransmission de plus vite que possible,c est vous qui nous aident de savoir plus du pays et du continent.Alor faite le pour nous svp.

  50. je suis Tele 50 5/5 ici a Vientiane Capital du Laos , merci pour vos efforts car a travers nous informes au contidient malgre la distance qui nous separe.

  51. Chers compatriotes,
    il est temps que les kabilistes comprennent que plus personne ( communauté internationale, va sans dire) ne soutient le régime illégitime de Joseph kabila. Un président affaibli par une mauvaise élection, un territoire qu’il ne contrôle pas/plus à 100%. Le pire de tout , c’est le désavoeu de Joseph par une majorité de la population . Diffétente de la minorité des flatteurs de l’assemblée nationale , les fameux députés au hold up électoral. Les capitales occidentales parlent déjà de l’après joseph Kabila… le font du problème d’un dialogue intercongolais ne peut que se planter sur le fond du problème des élections du 28 novembre 2011. Or , ce point angulaire , selon cette fameuse communauté internationale , stigmatise des élcetions entachées d’irrégularités inacceptables pour un pays qui se dit démocratique ! La vérité est tétue : Etienne Tshisekedi est l’homme qui a remporté ces élections !!! Qu’on le veuille ou non , là se trouve la solution de sortie de crise! Vouloir gouverner par défis ménera ce régime kabiliste à sa perte, comme ce fut le cas avec Mobutu. La solution de la légalité a pour nom Etienne Tshisekedi qui peut rassembler tout le monde autour de lui !

    Pour exemple , veuillez lire l’article de Les Rebellions à l’assaut des Etats, voie africaine du politique. Tribune de Michel Galy, Politologue et sociologue africain, professeur à l’Institut des Relations Internationales(ILERI,Paris)
    du jeudi 3 janvier 2013, sur le site de: Afrik.com

    Résistance Congolaise Républicaine

  52. Roger Lumbala sur les antenne de Top Congo à 20HOO de ce 31.12.2012, affirme soutenir le M23 au nom de la vérité des urnes et au nom du Federalisme! comment un groupe dont les dirigeants ont pillé, violé, massacré, avec des preuves peut restituer la verité des urnes, des pilleurs qui defendent la democratie! c’est triste comme prostitution et opportunisme politique, comment Kagame et les occidentaux peuvent ils nous respecter, si c’est facile de corromptre les politiciens congolais pour trahir leur pays?;c?est si naif et idiot penser que Kagame puisse armer le M23 au profit de Tshisekedi! tout changement venant sous la main du Rwanda ne profitera jamais à la RDC; Féderalisme, Lumbala sait que le Sankuru, Kabinda, Lubao et surtout Muene Ditu/Luilu n’accepteront jamais un federalisme avec bavec le district de Tshilengi et Mbuji Mayi ; s’il compte sur Sankuru, Kabinda, Muene Ditu/Luilu, il est averti, la situation de 1960 va se reproduire; cette fois ci nous n’allons pas marcher; vous allez faire un federalisme avec votre distrct de Tshilengi. Mais en dépuis de ta trahison, la RDC, restera unie; C’est triste, dépuis Lumumba, le politicien congolais ne resiste jamais à la trahison facce à l’argent, nos politiciens se font acheter comme des petits pains au bord de la rue.

  53. Karangwa Philippe

    Tunawatakia mwaka mpya 2013 uwe wenye mafanikio, kazi kwa bidii katika sekta zote za mitaa, matumaini na amani ya kudumu kwa inchi DRC congo na wazalendo wa inchi hii toka raia wa chini mpaka kwa raisi.Tumaini ni mhimu maishani, maana kilicho na mwanzo na kuna mwisho.

  54. POURQUOI LES MARIES ONT SOUVENT L’AIR TRISTE AU CONGO, ET POURTANT C’EST LE PLUS BEAU JOUR DE LEUR VIE. JE TROUVE QUE LES MARIEES DEVRAIENT CE REJOUIR AN DANCANT ET EN EXPRIMENT LEUR JOIE.
    L’APPARENCE TRISTE EST RESERVER AU DIVORCE.

    HAPPY NEW YEAR TELE50

  55. Quand une phrase commence par chers congolais ou chers compatiotes reveillez vous, ça me plait, lors qu’on voit la suite, ceci laisse à désirer. Il est regretable de constater que tout ce que le président et son gouvernement entreprennent ou disent soit toujours mal vu par les personnes qui se considèrent comme des vrais patrioteset affranchis. demander à JKK de rencontrer l’homme de limete représente quoi? l’homme de limite lui, pour l’intéret de la nation ne peut il pas aller à la rencontre de JKK? qui peut oser dire dans ce pays que JKK a fermé la porte à qui (politicient) voulait le rencotrer pour une question bien fondée et dans l’intéret de la nation? sun city, l’homme de limite a fait sa politique habituelle, celle de la chaise vide, avant les elections de 2006, il fait la même chose? un bon politicien ne lache les questions d’intéret national comme votre homme de limite. A cause de lui toute l’opposition congolaise pense que la méilleur façon d’agir c’est de laisser la chaise vide. tele50 vous enerve, le boulevard du 30 juin vous enerve, l’hopiltal du cinquantenaire vous enerve, le pont luange vous enerve, l’oganisation de la francophonie vous a enervée…. bref tout vous enerve, vous avez un sérieux problède jugement mes freres et soeurs. essayez seulement de comprendre que l’heure est grave et nous avons besoin, en ce moment, des toutes les intéligences et idées constructives des touts les congolais sans distinction aucune.
    merci à télé 50 pour vos informations et votre professionalisme. ba jaloux ba ko lela.
    Que Dieu protège et besnisse la RDC
    vive télé50
    vive JKK, excéllence; allez toujours de l’avant et que le Tout Puissant, le mysercodieu vous soutienne au Jésus Christ.

  56. Kabila vient de demande à la presse congolaise de faire preuve de responsabilité et de patriotisme DONC EN D »AUTRES MOTS FAIRE DE L »AUTOCENSURE ! C’est grave car l’ancien président américain, W G. Bush avait en 2001 pris le fameux Patriot Act , loi scélérate pour museler les médias soit disant pour lutter contre le terrorisme de Osama Ben Laden… ATTENTION KABILA, vous allez vous rendre encore plus impopulaire.
    Voie de sortie selon nous :
    1.Ceni a restructurer
    2.Procès Chebeya à reprendre et traduire Numbi en justice
    3.Kabila s’engage à quitter le pouvoir en 2016 ( à la fin de son dernier mandat) sans tordre le cou à la constitution. Et surtout rencontrer l’homme de Limeté.

    Résistance Congolaise Républicaine

  57. Nous nous demandons si notre pays est envoie de développement ou en re dressement puisque la on est comprend rien…nos chaine ne sont pas sur satellite on a du mal a savoir c’est qui c passe au pays Tele5O na pas de programme patriotique c’est vraiment du kabilisme pourtant la chaine devrai etre au milieu du village!

  58. Compatriotes congolais,
    un discours de plus de Kabila, mais sans effets puisque les vrais commanditaires n’ont pas été nommés: le monde anglosaxon avec à sa tête les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ! ( Suivez l’affaire Condoleza Rice)…
    Il faut encore savoir que la Belgique à son habitude joue le rôle de « garçon de course » pour washinton comme ce fut le cas en 1960 avec l’élimination de Patrice Lumumba
    Voici un documentaire à voir ou revoir sur le complot contre le Congo de Patrice Lumumba dans les années 60. Un documentaire important au moment où le procès sur la mort de Lumumba va s’ouvrir en Belgique http://www.youtube.com/watch?v=cOYQjegItnM

    Résistance Congolaise Républicaine

  59. Encore une fois, nous parlons, parlons sans agir, les mots doives suivre des actes

    Que fait la diaspora? ou pouvons nous réunir pour trouver des solutions concret et rapide car l’heure est grave?

    Nos politiciens au CONGO sont ivre du pouvoir et des maigres avantages qui en découle.
    De leur bouche sore des mots qui ne sont pas a la hauteur des réalité
    ALORS MOI JE PROPOSE A TOUT LES JEUNES ETUDIANTS européen ou d’ailleurs de nous retrouver pour assaillez de trouver de solutions rencontrons nous et parlons d’une seul bouche.

    MESSAGES A TOUT LES JEUNES CONGOLAIS EUROPÉENS OU D’ALLEUR REGROUPONS NOUS

    RENCONTRONS NOUS
    RENCONTRONS NOUS
    RENCONTRONS NOUS

    J’ai 27 ans et je répond au pseudo d’okapi
    je vous laisse mon adresse mail pour tout jeune qui parler de sont pays en tout cas je suis moi dispo pour parler de mon pays (nous pouvons nous donner des RDV dans de peub, café ….ou même a château rouge enfin peux importe l’endroit mais nous devons nous regroupé nous les jeunes pour parler de la situations, parlons nous, il est temps de ce regrouper pour trouver un moyens de faire pressions

  60. La spécificité congolaise ce de tourné au tour du pot, de parler parler sans prendre des décisions au finales pendant l’ennemi lui agis efficacement.

    Parlons vrai, prendre le dessus sur le M23 « politiquement ou diplomatiquement parlant  » ce bien, mais le M23 n’est que l’arbre qui cache la forêt.

    les vrai problème de KIVU donc de la RDC et, l’occupation, les pillage dES matièreS première par le Rwanda et l’Ouganda voulu très clairement par trois pays anglo saxon que nous connaissons tous et 2 ou 3 pays européens.
    les meurtres, les violes, les pillages de la population. L’enrôlement des enfants dans les groupes rebelles, le travail forcé des enfants congolais dans les mines.
    L’annexion de KIVU au Rwanda souhaité par KAGAME.
    ce qu’il faut faire :
    Reprendre la main à cours terme sur la totalité de la régions de KIVU pour cela, il faudra renforcé la surveillance aux frontière en envoyant des troupes supplementaire en soutiens des troupe de la (SADC) et si le faut fermé les frontière jusqu’à nouvelle ordre de manière à isolé les rebelles dans la région.
    L’armé congolaise pourrai envoyé des troupe les finir.Le Gouvernement pourrai en profité pour régler les problèmes d’infiltration dans la capital (sanctuaire d’une d’une nation).

    La reconquête de KIVU ne servira à rien si nous ne revenons pas sur tout ce que le Rwanda a fait pour balkaniser KIVU (annexé la RDC)
    a savoir :
    Plus de monnaie Rwandaise dans la région, racheté les fermes vendu par la force les rwandais.
    Avoir une politique d’assimilation et d’immigration
    Avoir une forte politique sociale pour cette région qui a connus pas mal de tribulations. Mais pour cela faudra t’il encore que le Gouvernement congolais et le gouverneur de KIVU s’implique, sur ses taches titanesque

  61. NOUS AIMERIONS QU’IL Y EST UN RECENSEMENT DANS TOUT LE KIVU POUR IDENTIFIER LA NATIONALTE DE TOUT LES HABITANTS DANS LA REGION. RAPATRIER TOUS LES RWANDAIS QUI NE DEVRAIT PAS SE TROUVER SUR LE SOL CONGOLAIS POUR MAITRE FIN A TOUTE SES GUERRES POUR QUE CA NE PUISSE PLUS SE REPETER. QUAND AUX BA NIAMULENGUE ,ILS DOIVENT ETRE IDENTIFIER ET DOTER DES NOUVEAUX PASSEPORTS AVEC LES CHIPS ET PRENDRE LEUR EMPRUNT DIGITAL
    QU’IL Y EST AUSSI UNE LOI, INTERDISANT TOUT CEUX QUI VIENNENT SUR NOS TERRE AVEC LEUR VACHES SOIT DISANT POUR NOS PATURAGES.

    MERCI

  62. je pense que Kabila ne peut pas négocié avec le bandit du M23,car leur objectif c’est de faire la volonté du Rwanda,c’est occupé notre territoire pour permettre aux hypocrite Rwandais et leurs parrain Américains et britannique de pillé nos richesse en réalité ce sont des esclaves,ils nos aucune raison de trouver la solution a cette guerre,la meilleur façons de mettre fin a cette guerre c’est d’opter pour la voix militaire.nous avons des militaires fort ce question de les motivés.

  63. merci pour le gouvernement d’avoir installé la paix en RDCongo,Je veux savoir cequi a convenu le M23 a se retirer des territoire congolais…

  64. Pour ceux qui nous arrive a l Est de notre pays,tenons nous ferme et evitons la seduction de nos voisin,la victoire est la notre,surtout l epoque que nous sommes ou tout qui ete dit s accomplira;donc restons ferme.L avenir de notre pays appartient a PAPA KIMBANGU,celui-ci l avait dit a mbanza nsanda le 12 septembre 1921,je demande a tous Congolaises et congolais de se procurer de cette derniere predication a Mbanza-Nsanda qui est tres significative pour nous congolais,ou il a parle meme pour au de la de nos frontieres ou il a limite les frontieres du Kongo avant l epoque coloniale.Donc nous sommes gagnant ,nous resterons gagnant bien que nos morts que nous contons chaque jour nous gagnerons certainement car la cause est juste;cette cause c est la terre qui nous appartienne.

  65. g ne sais comment ce possible que le gouvernement envoie de troupe a l est du congoou precisement a Goma apres la sortie de rebelles de cette contrait et avant quand les rebelles etait la

  66. @ MR MISUMILAYI,

    VOUS AVEZ OUBLIEZ QUE L’INTERNET EST UN PASSE PARTOUT, MEME AU CONGO. PARCEQUE CEUX QUI VONT LIRE VOS PROPOS SONT CEUX QUI PEUVENT SE PERMETTRE.D;AVOIR L’INTERNET.
    NE PERDEZ PAS VOTRE TEMP A ECRIRE DES TRES LONG METRAGE INUTILLEMENT. MEME AU CONGO ILS SONT AU COURANT DE TOUT.

  67. Congolais de la Diaspora
    Voici mes commendements;
    1) Apprenez à respecter les autorités de votre pays.
    2) Cesser de vous distraire unitilement avec des commentaires qui n’édifient pas
    3) EssayeZ de lire l’histoire contemporaine du monde (les deux guerres mondiales)
    4) Informez vous sur l’histoire de l’Europe pour comprendre un peu de la vie
    5) Etudiiez l’histoire de l’Afrique (Esclavagisme) et du Congo (colonisation)
    6) Vous comprendrez que :
    7) C’est con d’écrire les bétises car un jou vos propres enfants vont vous lire
    8) Votre point de vie politique n’est pas celui des autres
    9) Vous devez demander pardon pour tout le mal que vous avez fait à notre Cher pays avec des écritures de honte
    10) Vous comprendrez, comme moi, que le pouvoir est un don et Joseph Kabila c’est notre Président que nous devons respecter jusqu’à la fin de son mandat.

    Bonne compréhension chers compatriotes

  68. Dans cette nouvelle guerre coloniale et de pillage, comme du temps de l’esclavage et de la traite négrière, Paul Kagame et Yoweri Museveni jouent le rôle d’intermédiaire . Les parrains leur laissent la possibilité d’amasser de richesses, comme primes, pour leurs entourages et leurs familles. Entre-temps, les multinationales occidentales, leurs élites politiques et tous les maffieux du monde peuvent faire des affaires en toute quiétude en RDC.

    Tout en clamant la démocratie, la bonne gouvernance, les droits de l’Homme et l’Etat de droit, ces parrains mettent à la disposition des régimes de Paul Kagame et Museveni des lobbies et des bureaux d’études pour défendre leur cause sur le plan international et présenter des Congolais comme des incapables de gérer un grand territoire comme la RDC. Objectif poursuivi : justifier la balkanisation au sein de l’opinion internationale.

  69. Plusieurs rapports de Nations unies et deux ouvrages du canadien Alain Denault, Noir Canada, pillage, corruption et criminalité en Afrique du congolais Patrick Mbeko, le Canada dans les guerres en Afrique centrale, génocides et pillages des ressources du Congo par le Rwanda interposé sont des preuves irréfutables.Dans cette nouvelle guerre coloniale et de pillage, comme du temps de l’esclavage et de la traite négrière, Paul Kagame et Yoweri Museveni jouent le rôle d’intermédiaire . Les parrains leur laissent la possibilité d’amasser de richesses, comme primes, pour leurs entourages et leurs familles. Entre-temps, les multinationales occidentales, leurs élites politiques et tous les maffieux du monde peuvent faire des affaires en toute quiétude en RDC.

    Tout en clamant la démocratie, la bonne gouvernance, les droits de l’Homme et l’Etat de droit, ces parrains mettent à la disposition des régimes de Paul Kagame et Museveni des lobbies et des bureaux d’études pour défendre leur cause sur le plan international et présenter des Congolais comme des incapables de gérer un grand territoire comme la RDC. Objectif poursuivi : justifier la balkanisation au sein de l’opinion internationale.

  70. TOUTES LAS GRANDES MÉTROPOLES CONGOLAISES, À COMMENCER PAR KINSHASA LA CAPITALE PROVINCE, SONT DÉJÀ INFILTRÉES. NE PARLONS PAS DES RÉSEAUX TÉLÉPHONIQUES PORTABLES QUI SONT TOUS SUR ÉCOUTE. ÇA SERA D’AUTANT PLUS FACILE QUE LES ABONNÉS DEVRONT TOUS DÉCLINER LEUR IDENTIFIÉS POUR AVOIR UN NUMÉRO ( DIXIT LE RÉGIME !). C’EST L’HISTOIRE DE L’ARROSUER ARROSÉ. KAGAME NE QUITTERA PAS LE CONGO S’EN Y ÊTRE FORCÉ. LA PSEUDO-RÉBELLION DANS L’EST EST AMENÉE À DURER PUISQUE LES RAISONS ( FALLACIEUSES ?) QUI L’ONT AMENÉ N’ONT PAS DISPARU. SI LE CONGO VEUT LA PAIX`DANS L’EST, IL DOIT PRÉPARER LA GUERRE ( PAR CONSÉQUENT, FORMER UNE ARMÉE RÉPUBLICAINE AVEC L’ASSISTANCE DE L’ANGOLA/SADC QUI DÉTIENT UNE DES MEILLEURES ARMÉES D’AFRIQUE AVEC LE NIGERIA). LES CONSEILLERS MILITAIRES OCCIDENTAUX/ MONUSCO NE SONT LÀ QUE POUR FAIRE DURER L’EXPLOITATION DU CONGO TOUT EN LIVRANT LES RENSEIGNEMENTS MILITAIRES À L’ARMÉE. RAPPELÉ VOUS COMMENT QUELQUES CASQUES BLEUS DE L’EX-MONUC ADMIRAIENT DES REBELLES COMME NKUNDA !

  71. Il y en a qui continuent à rêver sur ce site et sur télé50. Vous connaissez l’adage: un chien qui a goutté du sang ne peut plus s’en passer. Comprendra qui pourra. le M23 est un prblème entre Kabila, Kagamé et Museveni. Si Kabila veut espérer encore s’en tirer, il faut arrêter avec cette arrogance du pouvoir par défi, pour avoir la cohésion nationale patriotique. avec comme condition:
    LIBÉRATION DE TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES ( Y COMPRIS JEAN PIERRE BEMBA,)
    TRADUIRE NUMBI DANS LE PROCÈS CHEBEYA
    JUGER NGOYI MULUNDA ET RESTRUCTURER LA CÉNI
    ENFIN, S’ENGAGER À QUITTER LE POUVOIR EN 2016 COMME LE STIPULE LA CONSTITUTION APRÈS 2 QUINQUENATS. QUE LA MP ( MAJORITÉ DES PILLEURS) NE S’HASARDER PAS À TORDRE LE COU À LA CONSTITUTION EN VOTANT UNE LOI SCÉLÉRATE POUR FAIRE DE KABILA UN PRÉSIDENT À VIE !

    Si les flatteurs du régime continuent à s’entêter, il porteront la responsabilité de la chutte de ce régime qui est déjà pourri de l’intérieur , car le ver est déjà dans le fruit…Gouverner par défi n’aménera que le décapitage de ce régime. le mois de janvier est symbolique : Mort Lumumba, Mzee,….qui sera le suivant ? La RDC n’a pas d’amis, il n’y a que des pays intéressés ( même l’Angola qui occupe déjà une partie du Congo pour protéger sa frontière de plus de 1000 km avec la RDC).

    RÉSISTANCE CONGOLAISE RÉPUBLICAINE

  72. Je voudrais insister sur l’essence profonde du combat politique,celle de défendre les valeurs auxquelles on croit et par effet pour tout congolais digne de ce nom,celle de combattre de toute son énergie et intelligence ceux qui portent atteinte aux valeurs et représentations de notre jeune démocratie.Le Raïs joseph Kabila Kabange appartient,comme d’autres,à cette génération jeune de dirigeants africains à qui on demande de tout gérer,les crises micro ou macro-économiques,les conflits et arbitrages socio-politiques hérités des générations précédentes,les affaires de famille géopolitiques,etc…On exige tout cela d’ un homme d’à peine une quarantaine d’années,issu de la diaspora,peu familier aux moeurs politiques locales.

  73. Congolais de la diaspora,je suis à malaise devant les concepts tels résistant,combattant,patriote…J’aimerais recueillir des éléments qui les clarifient,ou,à défaut,les définissent.On appelle résistant qui résiste,mais résister à quoi? contre quelle impasse ?On appelle combattant qui combat,mais contre qui?contre quelle impasse? Quand on se considère acquis à la cause républicaine,on résiste au péril d’un retour de la dictacture et on combat de toute son énergie ceux qui portent aux valeurs de notre jeune,faut-il le souligner,démocratie.

  74. Les congolais,depuis les régimes politiques post années 60,ont pour habitude de s’autoflageller.Faute entre autres au tribalisme et à un régionalisme primaire.Ces raisons particulières freinent la constitution d’un Etat de droit,l’esprit d’une nation fondée sur un destin commun républicain.Je considère nécessaire d’accompagner le RaÏs joseph KABILA dans sa détermination à léguer à ce pays et au-delà à l’Histoire la fierté d’appartenir à une démocratie.Les congolais ne peuvent que saisir cette opportunité unique que les dictatures coloniales et autres leur ont confisquée.Je crois fermement à la volonté et la capacité politique du chef de l’Etat,aux institutions de la République,de mettre un terme à cette crise des Kivu de manière définitivement négociée,loin de toute option militaire susceptible de servir inévitablement politiquement les régimes de nos voisins dictatoriaux soucieux de perdurer.

  75. Le CNDP/M23 exige le découpage du Nord-Kivu en deux provinces
    Imprimer
    E-mail
    Catégorie : A la Une Publié le lundi 26 novembre 2012 23:15 Écrit par LE POTENTIEL Affichages : 251

    Guerre dans l’Est : le Sénat soulève un coin de voile

    La reprise de la guerre dans l’Est du territoire national a pour cause la création d’une province exclusivement réservée aux Tutsi et Hutu congolais. La question orale urgente avec débat du sénateur Mokonda Bonza vient de lever un coin de voile. Les riches espaces de Masisi et Rutshuru sont curieusement visés. Le contrôle du pétrole, des terres rares, des mines de coltan va succéder à un référendum d’autodétermination qui finirait par annexer cette nouvelle province au Rwanda. La balkanisation en marche !

    Dans sa question orale urgente avec débat, le sénateur Mokonda Bonza s’interroge sur le contenu de l’accord signé avec le CNDP en rapport avec le découpage territorial en ces termes : « L’accord signé le 23 mars 2009 stipule, dans son article 8, ce qui suit – Se fondant sur la nécessité d’une meilleure prise en compte possible des réalités sociologiques du pays, le CNDP a proposé un modèle sociologique du découpage territorial national- Quel est votre entendement sur ce modèle de découpage ? Puis-je vous demander de remettre au Sénat, en annexe à votre réponse, le texte de cette proposition ? ».

    C’est en ces termes que le sénateur Mokonda a poussé le ministre de l’Intérieur Richard Muyej à lever un coin de voile sur les intentions tenaces de Kigali à obtenir, par tous les moyens, la reconfiguration des frontières issues de la décolonisation. Le régime rwandais ne cache plus sa détermination à redessiner la carte géographique de l’Afrique, particulièrement dans la région des Grands Lacs africains.

    L’agenda caché consiste à obtenir un espace territorial réservé exclusivement à des Rwandophones. Et pourtant, tous les Congolais sont égaux, quelles que soient leurs origines. Et d’ailleurs, pour consacrer cette réalité constitutionnelle, aucune province congolaise n’est établie sur des bases ethniques. Voire les districts en RDC ne sont pas érigés sur cette base rétrograde dans un pays où l’appartenance à une seule nation est une réalité palpable.

    L’argumentaire soutenant le rapprochement de l’administration des administrés évoqué par le CNDP en son temps est partagé par tous. Toutefois, il avait été convenu simplement « d’enregistrer la contribution du CNDP sur ce sujet comme élément de réflexion pour l’amélioration constante de l’efficacité de l’administration du territoire ».

    L’agenda caché sort ainsi au grand jour, dans cette stratégie d’entretien du chao en vue d’atteindre cet objectif de dépeçage de la RDC. Au même moment, les Nande seront confinés à Beni et Lubero. Ainsi, la nouvelle province réservée aux Tutsi et Hutu ainsi qu’aux « autres tribus minoritaires ». Accorder plus de privilège à la donne ethnique revient à transposer sur le territoire congolais la réalité sociologique rwandaise avec les deux tribus dominantes tutsi et hutu.

    La partie juteuse revenant à cette nouvelle province comprendrait les territoires de Nyiragongo, Masisi, Rutshuru et Walikale. Bien que n’étant pas retenue comme une option à suivre, le CNDP/M23 la considère déjà comme un agenda prioritaire pour lequel il est prêt à mettre du feu tout l’édifice national.

    Les visées expansionnistes de Kagame se traduisent également par une adaptation, en RDC, du programme de l’éducation au niveau fondamental au Rwanda. Selon des sources crédibles, il est enseigné aux enfants rwandais que le Kivu faisait partie du Rwanda. C’est tout dire sur les intentions de Kigali : faire main basse, quel qu’en soit le prix, sur cette partie de la République démocratique du Congo. Le décor se plante pour cet ultime objectif, pièce après pièce.

    En cas d’échec, Kagame pourrait reculer, mais pour rebondir plus tard ; comme il vient d’en faire la démonstration avec le feuilleton AFDL-RCD-CNDP-M23. Croire qu’il pourrait renoncer un jour à cette visée serait une erreur d’analyse.

    Le plan se décline presque de cette manière. D’abord, l’érection de la nouvelle province dans les limites géographiques jouxtant le Rwanda. Ensuite, procéder à un référendum d’autodétermination piloté par les Nations unies où autres institutions. Enfin, annexion de la nouvelle province au Rwanda. Ce faisant, Kigali exercera sa souveraineté sur un espace plus grand, résoudra également le problème de promiscuité de sa population avec en prime des richesses immenses du sous-sol.

    Les Anglo-Saxons, qui portent à bras-le-corps cette stratégie, connaissent ce qui est enfoui dans le sous-sol de cette partie de la RDC. L’entretien permanent de l’instabilité et la pérennisation du chao dans cette partie du pays donne la parfaite démonstration des raisons cachées de cette volonté annexionniste avérée de la part de certaines puissances occidentales.

    Lors de prochaines évaluations ou négociations, cette question doit figurer parmi les priorités de la RDC comme entité homogène dont la destinée est communément partagée par tous ses filles et fils. La progression du M23/RDF suit également cette tracée. Après Goma, l’opinion nationale se demande si le tandem M23/RDF ne lorgnerait-il pas vers le Masisi et autres localités voisines? Tel qu’un diplomate occidental l’a laissé entendre à un confrère, la balkanisation de la RDC est bel et bien en marche, malgré la résistance populaire.

  76. La situation que la RDC est en train de traverse ressemble à l’histoire d’un Propriétaire qui est, chaque jour, taquiné par un petit enfant. Cet enfant ne cesse de l’insulter, de le dénigrer, de tout faire pour le rendre mal à l’aise.
    Pour un homme qui réfléchi bien, la seule solution pour mettre fin à ces humiliations, ces tracasseries, et autres dénigrements de l’enfant, c’est de rencontrer les PARENTS de cet enfant. C’est là ma sagesse ! ! !
    L’attitude que vient de prendre le Président KABILA, en se rabaissant de la sorte jusqu’à friser le « ZOBA » est digne d’éloge dans ce sens que c’est bien la voie qui est la bonne pour arriver au dénouement de la situation. Moi, je l’appui dans cette lancée. D’ailleurs, il n’est pas à sa première humiliation; souvenez-vous de 1 + 4 …
    Il est par conséquent malheureux de constater que nombre de nos enfants congolais soient en train de verser dans le pessimisme en se mettant dans la tête que les rebelles du M23, appelez-les comme vous voulez, ne vont pas nous laisser tranquille.
    KAGAMA et MUSEVENI, leur parrains, et les Multinationales Européens à la recherche du COBALT, ont commencé à se regarder dans les yeux tout simplement qu’ils sont tous coincés et c’est la sauve qui peut ! ! !
    Qui d’entre eux voudrait porter la responsabilité de toutes ces années de viols, vols, mensonges qui les caractérisent lorsque sonnera le temps de rendre compte devant la génération future des enfants du Congo ?
    Je vous assure que ce temps là viendra coûte que coûte un jour et leurs enfants payeront très chère les bêtises
    de ces irresponsables qui ne voient que le matériel.
    Il est donc temps que nous poussions écrire notre histoire nous-mêmes pour que notre progéniture puisse comprendre que c’est n’est pas à l’extérieur que viendra le salut du CONGO mais par la force et le courage que nous devons inculquer à nos enfants en demeurant UNI.
    Ce que je viens de coucher ici est, certes, connus de tous. Je le fait parce qu’il me semble que devant une telle humiliation, chacun prend son chemin et ne veut pas écouter le conseil de l’autre.

  77. CETTE GUERRE ( DES PALAIS) DE DIVERSION KABILA EN CONNAÎT LES ORIGINES AVEC SON MENTOR JAMES KABAREBE MINISTRE DE LA DÉFENSE ET BRAS DROIT DE KAGAMÉ DU RWANDA.
    NOUS NE LE RÉPÉTERONS JAMAIS ASSEZ:
    M23= CNDP= RCD= PARTIS DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE DU PPRD DE KABILA !!!
    NOUS RÉITÉRONS LES CONDITIONS D’UNE COHÉSION NATIONALE PATRIOTIQUES:

    1. LIBÉRATION DE TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES CONGOLAIS
    2. TRADUCTION DE NUMBI DANS LE PROCÈS CHEBEYA
    3. JUGER NGOYI MULUNDA ET LE DESTITUER DE LA CENI QU’IL FAUT RESTRUCTURER
    4. KABILA RESPECTE LA CONSTITUTION ET QUITTE LE POUVOIR EN 2016 APRÈS LES 2 QUINQUENATS MAXIMUM COMME LE STIPULE LA CONSTITUTION. ET QUE LA MP NE S’HASARDE PAS À TORDRE LE COU À CETTE CONSTITUTION EN VOTANT UNE LOI SUR MESURE AFIN DE PERMETTRE À KABILA DE DEVENIR UN PRÉSIDENT À VIE. RAPPELEZ VOUS LA CÔTE D’IVOIRE ET GBAGBO !

    RESISTANCE CONGOLAISE RÉPUBLICAINE

  78. La crise des grands lacs est ,de toute analyse,antérieure aux présidences de joseph Kabila Kabange.Elle répond à une stratégie complexe d’alliance et rémise en cause perpétuelle d’un état de faits qui caractérise cette région.Une RDC fragilisé par la jeunesse de sa démocratie,la perméabilité de ses frontières,la force et l’autorité publique en chantier,l’économie et la morale publique en reconstruction,intéresse au plus point géostratégique ses voisins.L’Ouganda de Museveni recherche KONY sans pouvoir le localiser,le Rwanda de Kagamé craint un hypothétique retour des exilés hutus,ces derniers affairés dans divers business en RDC.Cette crise ultra médiatisée répondrait essentiellement aux critères de politique intérieure particuliers.

  79. Le président Kabila, Lambert Mende, et tout le clan PPRD affirment que la RDC est sous ambargo pour l’ achat des armes?…Mensonge..Pour preuve lisez ces 3 documents:

    L’embargo de l’ONU sur les armes en RDC ne s’applique pas au gouvernement

    La reconduction jusqu’au 30 novembre 2011 de l’embargo sur les armes en RDC décrété par le Conseil de sécurité ne s’applique pas au gouvernement congolais, révèle la Monusco.
    L’embargo décrété sur les armes en RDC par le Conseil de sécurité de l’Onu ne s’applique pas au gouvernement congolais. C’est la précision apportée par le porte-parole de la Monusco, Madnodje Mounoubai. C’était au cours d’un point de presse animé, hier mercredi 1er décembre, à Kinshasa.
    A ce sujet, le porte-parole de la Monusco a indiqué : « L’embargo sur les armes, qui date de 2003, vise les multiples milices armées dans l’Est de la RDC, notamment dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ainsi dans le district de l’Ituri ». Avant de noter que le régime de sanctions évoqué dans la résolution 1952 vise à protéger les institutions de la RDC contre les milices armées et comprend « un embargo sur les armes, des mesures de contrôle du trafic aérien, des sanctions individuelles pour ceux qui le contourne et le mandat du Groupe d’experts chargé de surveiller ces mesures et d’émettre des recommandations pour améliorer son efficacité ».
    A signaler que le Conseil de sécurité a invité « à donner suite aux recommandations formulées par le Groupe d’experts concernant les lignes directrices sur le devoir de diligence à l’intention des importateurs, des industries de transformation et des consommateurs de produits minéraux congolais ».
    L’objectif est d’«atténuer le risque d’exacerbation du conflit dans l’Est de la RDC du fait de la fourniture d’un soutien direct ou indirect aux groupes armés illégaux dans cette zone et à ceux dont le Groupe d’experts aura déterminé qu’ils ont violé les mesures sur le gel des avoirs et l’interdiction de voyager imposés aux personnes et entités visées par des sanctions ainsi qu’aux réseaux criminels et auteurs de violations graves du droit international et des droits de l’homme, notamment au sein des forces armées congolaises ».

    12 juin 2012, Rapport Amnesty :République démocratique du Congo. L’approvisionnement en armes alimente les homicides illégaux et les viols

    Les dirigeants politiques du monde doivent prendre des mesures immédiates afin de mettre un terme à l’approvisionnement en armes de la République démocratique du Congo (RDC), pays où ces armes continuent d’alimenter les homicides illégaux, les viols, les pillages et les enlèvements, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport publié mardi 12 juin.

    Intitulé ‘If you resist, we’ll shoot you’, ce rapport met en évidence le fait que les forces de sécurité congolaises comme les groupes armés sont en capacité de commettre de graves violations des droits humains, en raison de la facilité avec laquelle ils peuvent se procurer armes et munitions.

    « La situation en RDC rappelle l’impérieuse nécessité pour les gouvernements d’adopter un traité sur le commerce des armes (TCA) de portée mondiale, lors des négociations finales qui se dérouleront aux Nations unies au mois de juillet », a déclaré Paule Rigaud, directrice adjointe du programme Afrique d’Amnesty International.

    Dans son rapport, Amnesty International expose comment les déficiences fondamentales des services de sécurité congolais rendent possible l’emploi abusif et le détournement des armes et des munitions à grande échelle, ouvrant ainsi la voie à de graves violations du droit international humanitaire et à de graves atteintes aux droits humains, imputables aux forces armées et aux groupes armés.

    « Tant que des garanties relatives à la protection des droits fondamentaux ne sont pas mises en œuvre, les États doivent suspendre les transferts d’équipement militaire vers des États tels que la RDC, où le risque est important que ces équipements ne servent à commettre ou faciliter de graves violations des droits humains et des attaques contre la population civile », a indiqué Paule Rigaud.

    Au cours des dernières années, le gouvernement de la RDC a importé tout un éventail d’armes, de munitions et d’équipements connexes, notamment des armes légères, des munitions, des gaz lacrymogènes, des véhicules blindés, des pièces d’artillerie et des mortiers.

    Parmi les principaux fournisseurs d’armes de la RDC figurent l’Afrique du Sud, la Chine, l’Égypte, les États-Unis, la France et l’Ukraine.

    Dans la majorité des cas examinés, les transferts ont été approuvés par les États fournisseurs, en dépit du risque substantiel que les équipements concernés ne soient utilisés pour commettre de graves atteintes aux droits humains ou des crimes de guerre en RDC.

    Les dirigeants politiques doivent non seulement renforcer l’embargo en vigueur sur les armes à destination de la RDC, mais aussi souscrire à un traité sur le commerce des armes efficace.

    Amnesty International prône l’adoption d’un traité qui impose aux États fournisseurs de mener des évaluations rigoureuses, au cas par cas, du risque posé par tout transfert d’armes envisagé.

    Les États doivent déterminer s’il existe un risque substantiel que le destinataire visé utilise les armes pour commettre ou favoriser de graves atteintes au droit international humanitaire ou relatif aux droits humains.

    Lorsqu’un tel risque est établi, l’État fournisseur doit bloquer le transfert en question tant que n’a pas été écarté ce risque et tant que n’ont pas été mises en place les garanties nécessaires.

    « Les négociations finales sur le traité sur le commerce des armes vont débuter dans moins de trois semaines ; les gouvernements doivent saisir cette chance historique », a fait valoir Paule Rigaud.

    Il arrive fréquemment que de hauts gradés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) vendent ou donnent des armes à des groupes armés, y compris à ceux qu’ils combattent.(Cas du géneral AMISI) Quant aux groupes armés, ils récupèrent bien souvent les armes et les munitions laissées derrière eux par les soldats des FARDC fuyant les zones de combat.

    Alors que de nombreux militaires ont fait défection au mois de mai, les FARDC ont confié à un colonel un camion chargé de munitions et de dizaines de milliers de dollars destinés à l’approvisionnement. Il a déserté et a rejoint un nouveau groupe armé, emportant avec lui les armes et l’argent.

    Comme trop souvent, ce sont les civils qui sont les premières victimes de l’absence de contrôle, du détournement d’armes et de l’impunité.

    En octobre 2008, le Congrès national pour la défense du Peuple (CNDP) a attaqué la ville de Kiwanja, faisant 150 morts parmi les civils, quelques jours après avoir pillé un dépôt des FARDC à Rumangabo, dans l’est du pays, où il s’était emparé d’un grand nombre d’armes. Les soldats sont allés de maison en maison, sortant de force des jeunes hommes avant de les poignarder à mort ou de les abattre d’une balle dans la tête ou dans la poitrine.

    Laurent Nkunda, alors leader du CNDP, a déclaré fièrement lors d’un entretien avec Amnesty International en 2008 : « J’ai pris Rumangabo deux fois. Il est impossible de compter le nombre d’armes dont nous nous sommes emparés à ces occasions, il y en avait tellement.

    « Après le premier pillage, les FARDC ont refait le plein, avec des armes de tous calibres : des batteries antiaériennes, des armements antichars. C’est le gouvernement qui me les a donnés. Je voudrais remercier la Chine, pour avoir fourni toutes ces armes aux FARDC. »

    Par ailleurs, les transferts d’armes aux forces gouvernementales favorisent les violations des droits humains, notamment les viols en masse et les autres violences sexuelles. Entre le 31 décembre 2010 et le 1er janvier 2011, les soldats des FARDC ont attaqué le village de Bushani, dans la province du Nord-Kivu. Ils ont violé une cinquantaine de femmes, âgées de 16 à 65 ans, et ont menacé de les tuer si elles résistaient, tirant des coups de feu en l’air.

    Certaines cartouches retrouvées par la suite sur les lieux avaient été fabriquées en Chine.

    Le problème est loin d’être limité à l’est de la RDC. Amnesty International et d’autres organisations ont recensé de graves violations des droits humains commises par les forces de sécurité congolaises, notamment la Garde républicaine, dans la capitale Kinshasa avant et après les élections présidentielle et législatives de novembre 2011 − homicides illégaux, actes de torture et arrestations arbitraires notamment.

    « Il est grand temps que les États qui fournissent des armes à la RDC effectuent une évaluation rigoureuse des risques, en vue d’éviter que cet afflux d’armes ne soit utilisé par toutes les parties pour commettre des crimes relevant du droit international. »

    Notes aux rédacteurs

    Le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé un embargo sur les armes à destination de la RDC en 2003, qui a été assoupli en 2008 – avec la suppression des « sites receveurs » pour l’importation des armes et la levée des restrictions relatives à la fourniture d’armes aux brigades de l’armée non intégrées ou en cours d’intégration. Cet assouplissement a eu des répercussions majeures en termes de prolifération et d’utilisation abusive des armes dans le pays.

    Amnesty International demande un renforcement de l’embargo du Conseil de sécurité sur les armes, notamment en donnant pour mission à la force de maintien de la paix des Nations unies en RDC (MONUSCO) de soutenir et de faciliter la coopération internationale, afin de mettre sur pied un système efficace garantissant la sécurité physique et la gestion légale des entrepôts et des stocks d’armes classiques dans le pays destinataire et de mettre en œuvre un système strict et exhaustif de responsabilisation pour le stockage, l’enregistrement, la détention et l’utilisation des armes, munitions, armements et matériels connexes, par les forces armées et les responsables de l’application des lois en RDC. En outre, il faut réintroduire dans les dispositions de l’embargo des Nations unies l’obligation faite au gouvernement de la RDC de n’importer les armes classiques que sur un nombre limité de « sites receveurs », tenus par la force de maintien de la paix des Nations unies et soumis à son inspection.

    13 juin 2012, Lambert Mende : « l’appel d’Amnesty International traduit l’indifférence face à la souffrance d’un peuple »

    « Nous sommes assez surpris par cette espèce d’indifférence par rapport aux souffrances d’un peuple qui a besoin qu’on vienne à son secours en mettant précisément à disposition des forces armées gouvernementales des moyens pour le défendre », a déclaré, mercredi 13 juin, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, en réaction au rapport de l’ONG Amnesty International qui appelle à renforcer l’embargo en vigueur sur les armes à destination de la RDC.
    Lambert Mende se dit déçu par « l’indifférence qui frôle le cynisme » de cette ONG face à la souffrance du « peuple congolais victime répétée d’agressions de la part des groupes armés soutenus par des réseaux qui fonctionnent dans des pays voisins qui ont été clairement identifiés ». Allusion faite au soutien supposé du Rwanda au Mouvement du 23 mars (M23).
    Ce mouvement rebelle constitué des mutins de l’armée congolaise réclame l’application de l’accord de paix signé en 2009 entre l’ex-rébellion CNDP et le gouvernement congolais. Cet accord prévoyait notamment la mutation du CNDP en parti politique et l’intégration de ses membres dans les institutions de la république.
    Depuis la fin du mois d’avril, des combats opposent les combattants du M23 aux militaires congolais, causant des dizaines des milliers de déplacés.
    Pour le ministre Lambert Mende, on ne peut pas demander de mettre sous embargo « une armée nationale qui défend un peuple agressé ».
    Dans son rapport, Amnesty International indique qu’au cours des dernières années, le gouvernement de la RDC a importé des armes, munitions et équipements connexes, principalement de l’Afrique du Sud, la Chine, l’Égypte, les États-Unis, la France et l’Ukraine.
    Ce rapport révèle qu’il arrive « fréquemment que de hauts gradés des FARDC vendent des armes à des groupes armés, y compris à ceux qu’ils combattent ».
    L’ONG plaide pour l’adoption d’un traité international sur le commerce des armes

  80. Où sont les surdoués ( faut-il dire, les sous doués) de MATATA ( en swahili veut dire problème) Ponyo ?
    Kabila vient encore d’être ridiculisé au théâtre de KAMPALA ( Quand pas là de Kagamé).
    Bukavu, Kisangani, Lu’shi, Mbuji-Mayi, Kananga … et bientôt Kitona sont infiltrés
    GAME IS OVER ! LE JEU EST FINI LES JOURS DE kABILA SONT COMPTÉS
    PENDANT QU’ON ENDORE NOTRE PRÉSIDENT NOMADE D’UN SOMMET ( SOMMEIL ) à l’autre, les rebelles eux progressent dans l’ombre…poudre aux yeux totale au pays émergent de la révolution de la modernité ! le verre est déjà dans le fruit. TRAHIS ( RAÏS)100%
    TELE50 ÇA NE SERT À RIEN DE VOUS ÉPOUMONNER À VENDRE UNE PROPAGANDE QUE SEUL LE PPRD CONTINUE À RÊVER. RAPPELEZ VOUS COMMENT MOBUTU A VU SON RÉGIME TOMBER .,… IL FAUT LIRE LES SIGNES DU TEMPS
    CONSEIL: KANGA BISAKA, LUKA MBOKA EPAI YA KO KIMA !

  81. BONI tELE50 KANAMBISTE ? kADHAFI ASUKAKI BOYE. BITYA KAKA TEMBE
    EKOMI SOMMET NA SOMMET ELINGI KOLOBA KE SOMMET EKOMI SOMMEIL ( KOLALA)
    PETIT KANAMBE ASALI FETI NA FETI NA BA PARRAINS NA YE MUSEVENI&kAGAME , RECOMPENSE BA PESI YE APRÈS VENTE YA GOMA/NORD-KIVU
    M23=CNDP=RCD= PARTI MEMBRE DE LA MP ( MAJORIOTÉ DES PILLEURS)
    PPRD= LE PARTI DES PILLEURS ET DE LA RACAILLE DES DÉBAUCHÉS

  82. Monsieur Toussaint Tshilombo du PPRD arrêtez de verser des larmes de crocodiles . Le M23 a tué des étudiants froidement , dites vous. Mais le 28 novembre 2012 à l’aéroport de Ndjili votre leader a donné l’ordre d’abattre froidement 26 Congolais venus accueillir Etienne Tshisekedi, Qui est criminel alors . To ko betana bakofi kala tee !

  83. Nous devons, certes,ouvrir les yeux et les bons. Les conseils que le Rwandais nous donne de résoudre nos problèmes congolais par nous même, me semple quelques peu entachés de mensonges comme pour toujours. Qui ne connais pas les machinations de KAGAME depuis qu’il est devenu Président du Rwanda ? N’est-ce pas que c’est pour ne pas être renversé un jour par les Hutus qu’il entretient la guerre au Congo ?
    Les propos de Ministre Belge des Affaires Étrangères demandant au Rwanda de tout faire pour trouver une solution à la crise en RDC prouvent mes propos dans ce sens que c’est bien KAGAME qui tire la corde et qui ne veut pas entendre parler de son soutien aux rebelles qui, même s’ils étaient recrutés au Rwanda ou en RDC, sont à sa solde.
    Il y a cet autre problème qui me ronge le cœur. Celui de l’embargo qui n’a que trop duré. Est-qu’une solution pourrait un jour être trouvée par rapport à cela ? Pourquoi la RDC doit-elle subir des humiliations alors que dans le plan purement militaire, nos vaillants combattants sont capables de mettre les nilotiques en déroute sur le terrain ? Qui ne connait pas SAIO, TABORA, et autres quand nos frères de l’ANC ont remporté la victoire ?
    Je propose qu’au cours des plusieurs rencontres ou réunions internationales que le problème de l’embargo de la RDC soit traité au premier rang des autres problèmes.
    En attentant, ne dormons pas. Ouvrons les yeux, les BONS

  84. M23 sponsorisé par Museveni &Kagame sous couvert de la maffia accidentale exploitant les minerais congolais
    le conseiller politique de kagamé est Tony Blair ( ancien premier ministre travailliste britannique)
    Si Kabila veut le soutien national patriotique:
    – qu’il libère les prisonniers politiques
    -qu’il traduise Numbi en justice dans le procès Chebeya
    – qu’il limoge Ngoyi Mulunda et restructure la Ceni
    -et enfin qu’il s’engage à quitter le pouvoir à la fin son mandat en 2016 comme le stipule la constitution après 2 quinquenats. Bref que la MP ne torde pas la constitution en votant une loi sur mesure pour un président à vie !

    Fait le 22 novembre 2012
    Résistance Congolaise Républicaine

  85. selon vous, la situation est floue lors que le president ne dit pas le nom du pays qui agresse le Congo RD. nous devonsretenir tous une chose. le Congo nous appartient a tous, soyons unis et faisons fasse a ce qui nous arrive. le M23 n’a rien a faire de qui dirige le pays RDC, son souci, c’est de piller le Congo.-
    avec toutes ces declarations visant a nous diviser, le pays sera ingouvernable, et nous serons tous perdant, ni la majorite, ni l’opposition personne ne gagnera. unissons nous pour chasser l’ennemi du congo, et, discutons entre congolais. la nationalite ne s’octroit pas de force. les gens n’ont dire leur volonte, aller a la DGM, se mettre ne regle et paf! nationalite octroyee. le congolais n’aime faire couler du sang humain, c’est pour cette raison que nous mourir? non, personne doit mourir pace que simplement il est congolais. que Dieu protege la RDC.

  86. C’est avec un regret et une grande colere que je vous ecris pour vous faire par de ma frustation et desolation, c’est vrai que j’ai toujours appuyer mon leader Joseph Kabila Kabange, President de la republique democratique du Congo et le gouverenment de Matata Ponyo, mais il se trouve que face a la chute de Goma et au nom de la population du Kivu nous reclamons les explications et la demission du Ministre de la defense rappellant a l’ordre la motion contre lui au parlement et de la demission imediate du chef d’etat major Tango Fort, General des corps d’armee Amisi.
    Nous voulons qu’une enquete detaillee soit initiee pour traduire en justice les responsables et pourquoi une cite comme Goma doit etre pris sans qu’il y ait affrontement a l’arme lourde et avec des facilities de promenades des rebelles du M23.
    Prieure de transmettre notre message a qui des droits et de faire lecture s’il vous plait sur votre chaine de Tele.
    Aun populations de Goma, nous savoir que l’ennemi est parmi nous, il faut lutter sans relache, nous ne laisserons jamais que regne au Congo, une republique ou empire ou rayaume Hema – Tusti car notre identite est congolaise et est plus que les liens de tribu ou tradition ou encore coutume qui nous lie. Tel le monde devra connaitre on est un et l’on restera un. Non a la balkanization du Congo. Au feu Gen. Mbunza Mabe que ton esprit de guerrier nous accompagne dans cette lutte.

    Dominique Kialanda Nsidiovova

    Engº in Physics – Chemistry and QA/QC & Prod. Lab. Technician III

  87. Si les président: Kagame, Museveni et Kabila disent aux M23 de partir, c’est à dire quoi? Pendant que les villes et villages continuent à tomber?

  88. La chute de Goma est l’enchaînements des situations mal gérés dépuis plus de dix ans, des bandits sont nommés officiers supérieures de l’armée Congolaise pour faire plaisir à certaines communautés. les silences et les secrets qui entourent l’armée, les services secrets, la police etc.des négociations sur négociations qui aboutissent à la souffrance terrible des hommes et femmes enfants à l’est du pays.Kaddafi avait pris le pouvoir en 1968 etant que Colonel, et il est mort Colonel. il ya UNE FAIBLESSE DE L’ETAT.Vraiment l’inacceptable . que cessent ces accords secrets, que le parlement soit mise au courant de certains accords qui touche la vie des gens.

  89. IL FAUT ENVOYER DES KAMIKAZE À KIGALI. KAGAME CROIT DESTABILISER LE CONGO, IL FAUT UTILISER AUSSI SES METHODES EN INFILTRANTS LE RWANDA AVEC DES KAMIKAZE POSEURS DE B…..( QUI FONT BOUM!!!)

  90. Il est temps de prendre toutes les dispositions pour que notre pays ne s’embrase pas. Rappelons-nous l’arrivée de l’AFDL, « grand-père » de l’actuel M23. Toutes les guerres récentes de notre pays partent de l’Est. J’estime que la partie Orientale devrait faire l’objet de plus d’attention de la part de ceux qui nous dirigent car si le propriétaire de la maison sait que le voleur ne pénètre que par une fénêtre, la moindre des choses à faire c’est de prendre toutes les dispositions pour que cette fénêtre soit la mieux sécurisée de sa maison. Tel n’a pas été le cas pour notre pays. Nous devons cesser de cajoler le Rwanda et surtout de nous lamenter. Le temps des jérémiades est révolue. « Organisons-nous et défendons notre cause en mettant en place une véritable et sincère cohésion nationale. En réalité, le Rwanda ne serait-il pas le « bras » d’une hyper puissance? Chez nous, on dit en lingala « soki omoni mwana soso atondi na zungu, c’est que mama na ye azali na nse ». Le Rwanda n’agit pas seul. Mais aussi apprenons à éteindre le feu dès qu’il se déclenche. Que des vies humaines perdues qui auraient pu être épargnées.

    Les images sur internet doivent interpeller toute conscience. Que des enfants qui, depuis leur naissance ne connaissent que l’errance, la vie dans les camps de fortune qui enrichissent les ONG au nom de la fameuse « aide humanitaire ». La vraie aide consiste, d’après nous, à rétablir la paix profonde afin que les populations soumises à l’insécurité recurrente et à des exactions les plus horribles retrouvent définitivement leurs lieux biologiques de résidence. La communauté internationale n’est pas avec nous. Elle est hypocrite. Nettoyons notre « cour » par une réconcialiation sincère des filles et fils d’une même nation car notre patrie est en danger.

    Que Dieu aide notre pays à retrouver la paix définitive.
    Moleki Nzela.

  91. Cartes sur table: les quatre vérités du général James Kabarebe, Ministre de la Défense du Rwanda par Colette Braeckman (journaliste belge)

    A la veille des élections au Congo, l’automne dernier, vous affirmiez que si vous pouviez aider ce pays à se stabiliser davantage, vous le feriez. Au vu de la situation actuelle, qu’est ce qui a mal tourné ?

    Ce n’est pas seulement à la veille des élections que nous avons tenté d’aider le Congo. En 2009 déjà, nous avions tenté de résoudre le problème du CNDP (Conseil national pour la défense du peuple), ce qui avait débouché sur l’arrestation du général Laurent Nkunda et la mise à l’écart de beaucoup d’autres groupes, le Pareco, les Mai Mai Kifwawa, le groupe de Nakabaka, le FRC… Tous avaient fini par être intégrés au sein des troupes gouvernementales. Depuis lors, nous avons rétabli les relations diplomatiques avec le Congo, nos présidents se sont rencontrés plusieurs fois. Une évolution aussi positive surprenait tout le monde, y compris nous-mêmes.
    Qu’est ce qui s’est passé ? C’est une question que nous nous posons aussi, mais personne n’est là pour nous répondre. Mais certaines personnes, surtout en Occident, ont décidé d’interroger le seul Rwanda sur ce qui se passe en RDC.

    Au lendemain des élections, le président Kabila a été mis sous pression par la communauté internationale qui exigeait l’arrestation du général Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale. N’y a-t-il pas eu à ce moment une sorte d’accord entre Kinshasa et Kigali pour écarter le général et procéder à son remplacement ?

    C’est là que la confusion a commencé.
    Pour retracer la genèse de l’histoire, il faut remonter aux accords conclus en 2009 et savoir que, jusqu’au lendemain des élections au Congo et jusqu’au mois d’avril 2012, il n’y a pas eu de problème. En 2009, nous avions aidé à résoudre le problème du CNDP en appuyant l’intégration de ses soldats dans l’armée gouvernementale, de même que les militaires du Pareco, des Mai Mai Kifwawa, Nakabaka, soit une dizaine de groupes. Mais par la suite, la gestion de cette situation aurait du être l’affaire des Congolais eux-mêmes…
    Le CNDP (Conseil national pour la défense du peuple) avait donc été intégré à la suite d’un accord signé à Nairobi, sous la supervision des présidents Obasanjo et Mkapa. Le Rwanda avait ainsi contribué à un accord qui, durant trois ans, avait permis de pacifier l’Est du Congo. Or aujourd’hui l’intégration de ces forces a échoué. Cet échec n’est pas le fait du Rwanda, mais il est du à la mauvaise gestion du processus d’intégration des militaires.

    Que s’est il passé cette année ci ?

    En décembre, au lendemain de son élection, le président Kabila dépêcha un envoyé spécial à Kigali, accompagné de quelques militaires. Le conseiller du président, feu Katumba Mwanke, apportait un message en quatre points : le premier c’est que le président Kabila souhaitait obtenir le soutien du Rwanda pour transférer vers d’autres provinces les soldats d’expression rwandaise qui se trouvaient dans l’Est du Congo. Il souhaitait également notre appui car les Occidentaux le pressaient d’arrêter le général Bosco Ntaganda. Après avoir réalisé ces deux points, nous aurions mené des opérations conjointes pour neutraliser les FDLR. Et enfin, forts d’avoir travaillé correctement ensemble sur les points précédents, nous aurions renforcé la coopération économique entre nos deux pays, relancé plusieurs projets demeurés en suspens.

    La délégation nous expliqua que les soldats rwandophones refusaient d’être déployés ailleurs qu’au Kivu et elle espérait que nous réussirions à les convaincre, compte tenu de notre relation historique pas seulement avec les anciens soldats du CNDP mais aussi avec les autres officiers congolais.
    D’après eux, ces hommes refusaient d’être transférés dans d’autres parties du pays car Bosco Ntaganda le leur interdisait…Comme de coutume nous avons proposé notre aide même si mon sentiment était que des problèmes de cet ordre devaient être résolus sur une base nationale.
    Pour ce qui concerne Bosco Ntaganda, nous avons rappelé que la communauté internationale, qui exigeait l’arrestation de ce dernier, disposait au Congo d’une force de paix onusienne de 20.000 dotés de tanks, d’hélicoptères, de forces spéciales, une force se trouvant en partie à Goma, en face de chez Bosco. Avec lui, les officiers jouaient au tennis, ils fréquentaient les mêmes boîtes de nuit, les mêmes bars et restaurants. Pourquoi ne se sont ils pas chargés de l’arrêter, pourquoi nous ont-ils demandé de le faire ? Nous avons répondu que cette arrestation n’était pas notre affaire, qu’il était un officier congolais très proche du président Kabila, qu’ils avaient fait de curieux business ensemble. Vous souvenez vous de l’histoire de cet avion chargé d’or intercepté à Goma ? De très hauts dirigeants congolais étaient impliqués dans cette affaire. Ntaganda n’était plus sous notre contrôle…
    Les membres de la délégation nous ont alors dit qu’ils allaient arrêter Bosco, mais sans le déférer devant la Cour pénale internationale. Nous étions le 5 février et la délégation regagna Kinshasa. Deux jours après cette rencontre, Katumba Mwanke trouva la mort dans un accident d’avion à Bukavu.
    Fin mars, le président Kabila renvoya une autre délégation à Kigali, dirigée par le chef des services de sécurité, Kalev, par le colonel Yav Jean-Claude et d’autres. Ils souhaitaient toujours notre assistance car ils ne voulaient pas résoudre les problèmes de l’Est sans notre appui. Quel soutien ? Ils assuraient que Bosco Ntaganda bloquait le transfert de soldats rwandophones dans le reste du pays.
    Nous avons alors proposé d’organiser une réunion, à laquelle Bosco Ntaganda participerait et où nous tenterions de le convaincre de le convaincre de laisser ces officiers être déployés ailleurs qu’au Kivu.
    La réunion ayant été fixée au 8 avril, le jour dit, nous avons attendu ces gentlemen, mais ils arrivèrent sans Ntaganda car la rumeur avait couru selon laquelle les gouvernements du Rwanda et du Congo se préparaient à l’arrêter. Effrayé, il avait refusé de venir. Les Congolais arrivèrent avec trois officiers, le colonel Sultani Makenka, le colonel Faustin Muhindo et le colonel Innocent Zimurinda. La réunion était censée convaincre Ntaganda, mais ce dernier était absent. « Il a disparu la nuit dernière avec 200 de ses hommes hors de Goma…Peut être se trouve-t-il dans sa ferme du Masisi.. ». J’ai alors fait remarquer que « si Bosco n’est plus là, il ne peut plus empêcher le déploiement de ses officiers, le problème est alors résolu… »
    On m’expliqua qu’en fait, il y avait encore un problème et que c’est pour cela que trois officiers étaient là. Nous avons écouté nos interlocuteurs, avec le désir d’aider la RDC, d’une manière amicale, fraternelle. L’importance de cette réunion du 8 avril, c’est qu’il s’agît d’une occasion manquée. Elle marqua le tournant de tout ce qui allait se passer par la suite au Congo.
    Si nos interlocuteurs avaient écouté le conseil que nous leur avions donné ce jour là, les choses auraient été bien différentes.
    Cette date est cruciale, car lors de cette réunion nous avons écouté les représentants du gouvernement dont Kalev le chef de la Sûreté et le général Yav. Ils ont accusé les officiers rwandophones de refuser d’être déployés ailleurs dans le pays, de ne pas faire partie du système…Kalev a expliqué que le président était déterminé à protéger Bosco Ntaganda, à ne pas le transférer à la CPI mais le faire traduire devant une juridiction congolaise.
    Ils ont soulevé tellement de points, j’ai gardé toutes mes notes, les minutes de la réunion… Quant aux trois officiers rwandophones ils ont expliqué : « ce n’est pas Bosco qui nous bloque, mais le fait que beaucoup de points sur lesquels un accord avait été conclu en 2009 n’ont pas été réalisés. Comme préalable à notre déploiement dans d’autres régions du Congo, il fallait rétablir la sécurité au Kivu, régler le problème des FDLR, permettre que nos parents qui depuis tellement longtemps vivent dans des camps de réfugiés au Rwanda puissent rentrer chez eux. » Ils ajoutaient « notre intégration n’a jamais été complète, nous étions payés autrement que les autres militaires, nous avions reçu des grades mais ces derniers n’avaient jamais été confirmés par des arrêtés, et à tout moment nous risquions d’être chassés de l’armée. » Ces officiers évoquèrent la ségrégation, l’exclusion, le fait d’être considérés comme des militaires de deuxième classe… »
    De plus ils mentionnèrent le fait que 50 de leurs compagnons d’armes, qui avaient été transférés à Dungu en Province Orientale, avaient été tués en une seule nuit et que le gouvernement n’avait jamais mené d’investigation. Ils citaient le nom du responsable de leur mort, un colonel toujours en service… » « Nous avons été intégrés, certes,mais nous sommes toujours frustrés. Nous étions prêts à contribuer à la paix au Kivu, mais on ne nous aide pas : nous manquons de transport, de communications, de véhicules, d’argent. Rien. Comment pourrions nous ainsi mener des opérations contre les FDLR et d’autres groupes armés ?
    Et même lorsque nous entamons ces opérations, les FDLR en sont informés d’avance par des gens qui, depuis les rangs gouvernementaux, leur passent l’information. »
    Il y avait tant de plaintes que je ne peux me les rappeler toutes. Je me suis alors adressé à Kalev, lui demandant s’il savait déjà tout cela. Il répondit devant les autres qu’il avait déjà entendu cela tant de fois, qu’il en avait souvent parlé au président mais qu’il n’avait rien pu faire !
    J’ai alors demandé comment on pouvait sortir de cette situation. Ils ont répété qu’ils ne pouvaient se déployer hors du Kivu. Les autres ont dit que le gouvernement ne pourrait tolérer l’indiscipline et qu’ils devraient partir. J’ai alors prévenu les représentants du gouvernement, leur disant que cette situation était une bombe à retardement, qu’ils devaient trouver des solutions avant qu’il ne soit trop tard.
    Comme je connais très bien la situation du Kivu, que je connais tout le monde là bas, j’ai conclu que l’on se trouvait à la veille d’une guerre. J’ai dit qu’il fallait éviter à tout prix d’en arriver là et que s’ils voulaient quelque assistance, nous étions disposés à les aider à trouver une solution. La guerre, disions nous, va affecter tout le monde, la population congolaise, le Rwanda. De notre point de vue, si la guerre éclate, les FDLR vont regagner du terrain.
    A cette même période, le 8 avril, alors que nous recherchions une solution pacifique, le gouvernement congolais envoya vers Goma une importante force militaire, des lanceurs de fusée, des chars T52, des hélicoptères de combat. Goma fut soudain fortement militarisée. Au moment où, avec Kalev le chef de l’information civile et Yav le chef de l’information militaire, nous tentions de résoudre pacifiquement les problèmes, le chef d’état major, le général Etumba et le chef de l’armée de terre Tango Four Amisi débarquèrent à Goma pour renforcer l’effort militaire.
    Nous répétions que l’option militaire n’était pas la meilleure, mais ils sont allés de l’avant.
    C’ est à ce même moment que des officiers ont commencé à déserter leurs unités, que d’autres ont refusé le déploiement.
    Je leur ai alors conseiller de réunifier l’armée, de stopper les transferts, car la situation devenait dangereuse, de se pencher sur l’administration de l’armée, car il y avait beaucoup trop d’irrégularités, de problèmes de commandement, le mécontentement était général.
    A propos de Bosco Ntaganda, nous avons dit que s’ il était indiscipliné, cela ne pouvait être toléré, qu’il fallait l’arrêter, où qu’il soit. Ils m’ont dit que cela n’était pas possible car il se trouvait dans sa ferme. J’ai proposé de mener ensemble une nouvelle opération contre les FDLR, de la planifier, de la mener à bien. Quant aux commandants qui avaient refusé de se déplacer, à Kinshasa ou ailleurs, je leur ai conseillé de ne pas être trop durs avec eux, car cela allait créer du chaos. La situation était tellement volatile qu’utiliser contre eux la force militaire pouvait s’avérer dangereux.

    Après cette réunion, le président Kabila est venu à Goma, où il a annoncé qu’à tout prix il fallait arrêter Bosco Ntaganda, à tout prix. Ce message était le contraire de ce que j’avais entendu la veille, où on me disait que Bosco pouvait rester dans sa ferme.
    A ce moment, il se passait tant de choses ! Lorsque le colonel Zimurinda arriva à Goma, il fut désarmé, mais le même soir, on lui rendit ses armes et son escorte et il rejoignit immédiatement Bosco Ntaganda. Le jour suivant, le colonel Baudouin Ngaruye fut lui aussi désarmé et lorsque le soir on lui rendit ses armes après avoir négocié, il rejoignit Bosco. Le même jour, à Rutshuru le général Amisi donna l’ordre de désarmer tous les soldats de l’ex CNDP. Il y eut alors un clash entre tous ces militaires. Ensuite, à Fizi des officiers de l’ex-Pareco, Saddam et Nsabimana furent désarmés, il y eut des escarmouches et ils fuirent vers Uvira. Le commandant de la région, Delphin Kahimbi, déploya des forces pour les battre à Uvira et Bernard Nyamungu tenta de protéger les fuyards, avant de fuir lui-même vers Bukavu où il fut arrêté. C’est ainsi que commença le chaos.
    Quant au colonel Makenga, il retourna à Bukavu après notre réunion. Lorsque le président Kabila arriva à Goma, Makenga était supposé y revenir pour assister à une réunion, et sur la route de Bukavu à Goma, il y eut une embuscade, montée par Delphin Kahimbi. Makenga y échappa et arriva tout de même à Goma mais ne revint jamais à Bukavu.

    Cette version est controversée, car selon d’autres sources, Makenga aurait fui par le lac en direction du Rwanda…
    Non, il a échappé à l’embuscade et après quelques jours il a appelé Jean-Claude Yav disant qu’il ne pouvait rentrer à Bukavu aussi longtemps que Kahimbi s’y trouverait et il resta à Goma..

    Vous êtes sûr qu’il ne s’est pas rendu à Gisenyi à ce moment ?
    Non, il est resté à Goma. Makenga n’avait pas l’habitude de venir au Rwanda car il nous en voulait d’avoir arrêter Laurent Nkunda dont il était très proche. Durant ces quelques jours, les combats commencèrent contre Bosco Ntaganda, les FARDC l’attaquèrent dans sa ferme et ils amenèrent des renforts depuis le Sud Kivu. Même Delphin Kahimbi remonta de Bukavu jusque Goma. Le voyant arriver, Makenga quitta Goma à son tour et se rendit à Runyionyi, un endroit qu’il connaissait très bien.
    Ce mouvement du colonel Makenga en direction de Runyioni changea tout le scénario de la guerre ; si Bosco n’était pas populaire parmi les soldats, pas même auprès des rwandophones, il n’ en allait pas de même de Makenga : lui il était très populaire auprès des soldats…Son départ provoqua un mouvement de désertion parmi les FARDC..

    Les ex CNDP, dans le Masisi, étaient pratiquement vaincus et ils se renforcèrent lorsqu’ils firent mouvement vers Runyonyi. C’est alors que l’on a évoqué l’appui du Rwanda…

    C’est faux, hopeless. S’ils étaient vaincus, pourquoi ne furent ils pas capturés ?Entre Masisi et Runyoni, il y a une longue distance, plus de sept heures de route. On aurait pu les arrêter, les bloquer…

    Mais un cessez le feu avait été décrété, qui leur a permis de fuir…

    Non, il n’y a pas eu de cessez le feu. Ce qui s’est passé, c’est que cette force était intacte, avec ses armes et ses commandants, on ne peut pas dire qu’elle ait été défaite. On l’a peut-être laissée passer, intacte.
    Ce qui est important, c’est que lorsque Makenga arriva à Runyonyi, il avait 200 soldats. Dans les jours qui suivirent, ils étaient des milliers : des soldats, des officiers firent alors défection et convergèrent pour rejoindre Makenga, il ne s’agissait pas seulement de rwandophones. D’après nos informations, 80% des forces du M23 sont des Hutus, anciens combattants du Pareco. Bashi, Bahutu, Nande, Barega, beaucoup d’autres groupes rejoignirent le M23. Même des membres de la garde rapprochée du président Kabila, des Katangais, des Kasaïens, firent défection et rejoignirent Makenga, tellement il y avait du mécontentement…

    Le mauvais management des troupes est au cœur du problème. Comment pouvez vous envoyer des troupes en opération en leur donnant seulement une poignée de haricots secs ! Au lieu de leur envoyer de la nourriture, vous leur donnez un sac de haricots, sans eau, sans sel, sans riz, sans casserole ni bois de feu… C’est impossible.
    On ne peut pas dire que l’armée congolaise a échoué à battre le M23, car le M23 était soutenu par le Rwanda. Non. Ils ont échoué parce qu’ils ne peuvent pas se battre, dans les conditions où ils se trouvent. Ils ne tueraient même pas un rat…..

    Ils pourraient se battre s’ils étaient nourris correctement…

    La nourriture ne suffit pas. Il faut aussi une bonne structure de commandement…Après avoir rejoint les rangs du M23, les soldats déserteurs commencèrent à mieux se battre. Pas seulement à cause de la nourriture, mais parce qu’ils se battaient contre un système qui les maltraitait… Dire que le Rwanda soutenait le M23, c’est faux et je vais vous le démontrer…

    Vous dites qu’aucun renfort n’a traversé la frontière ?

    J’ai connu cette région autrefois. Runyonyi ne se trouve pas sur la frontière, marcher depuis la frontière rwandaise jusque Runyonyi, cela prend au moins onze heures de marche, il faut traverser la forêt car il n’y a pas de routes, il n’y a aucun lien entre Runyonyi et le Rwanda. Toute cette histoire de soutien que le Rwanda aurait apporté est une manipulation. Mais une manipulation très compliquée. Elle implique le gouvernement congolais désireux de sauver la face après sa défaite militaire et sommé d’expliquer pourquoi ses soldats n’ont pas combattu. Elle est soutenue par l’Occident, déçu par le fait que Bosco Ntaganda n’ait pas été arrêté par la Cour pénale et que le Rwanda n’a pas coopéré à cette arrestation. Le Rwanda est puni car il n’a pas coopéré pas avec la Cour pénale internationale, cela, c’est le fond du problème. Tout le monde sait que le Rwanda n’a pas un seul soldat au sein du M23, ne lui donne aucun soutien. Même les Congolais savent cela, ils nous le disaient à titre individuel, mais ils devaient sauver la face…

    Mais à Goma fin juin, des transfuges ont témoigné du fait qu’ils avaient été recrutés au Rwanda pour venir combattre au Congo…Que faut-il en penser ?

    Vous connaissez le Congo, vous savez comment Goma, Bukavu, c’est un melting pot de mensonges, diffusés à la radio par le gouverneur, le ministre de l’information…

    Tout de même, ceux qui ont diffusé ces témoignages que vous qualifiez de mensonges ont été nombreux, issus de différents milieux, y compris des observateurs des Nations unies…

    C’est pourquoi je parle d’une machination contre le Rwanda, en connivence avec le gouvernement congolais et la communauté internationale. C’est ainsi. Le problème est là. La Monusco a été au Congo durant plus de dix ans, et elle n’a rien résolu. Elle fait du business avec les FDLR, fait commerce avec l’or, le coltan, nous savons tout cela.
    Quant au groupe d’experts de l’ONU, ces jeunes hommes et femmes qui ont rédigé le rapport, comme Steven Hege, qui prône la négociation avec les FDLR, il a aussi été manipulé par le gouvernement congolais.
    Comment les Nations unies peuvent elles désigner comme experts des gens aussi jeunes, aussi peu expérimentés, qui se perdent même dans les acronymes. Même leur intégrité est sujette à caution…Ils n’ont pas le niveau de compréhension minimum nécessaire dans cette région.
    Pour nous, nous n’allons pas cesser d’avoir des contacts avec la RDC. Des le 1er mai, nous avons eu des contacts au niveau de l’état major. Ils nous ont demandé de les aider et nous allons le faire. Nous leur avons rappelé que le 8 avril ils avaient manqué une occasion d’éviter la guerre. Nous leur avons demandé de stopper les combats afin que nous puissions voir que faire, comment les aider.
    A cette époque, nos interlocuteurs congolais nous demandaient explicitement de déplacer nos forces à l’intérieur du Congo, afin de les aider à régler le problème. Nous avons
    refusé de bouger nos forces..

    Cependant vous aviez des forces basées à Rutshuru…

    Oui, elles étaient destinées à combattre les FDLR. Il s’agît de deux compagnies de forces spéciales, aux côtés de deux compagnies de forces spéciales congolaises. Cela fait deux ans qu’elles sont là et elles y sont toujours…

    Le 3 mai nous avons eu une autre rencontre à Kigali, avec le ministre de la défense congolais et lui aussi nous a demandé d’intervenir. Mais nous ne pouvions pas voir comment on pourrait régler militairement ce problème. Le 12 mai, nouvelle rencontre des ministres de la défense à Rubavu, ils refont la même demande. Le 18 mai, autre réunion à Kigali, le 26 mai nouvelle rencontre, toujours à Kigali, incluant le ministre congolais des affaires étrangères. A ce moment, la défaite des forces gouvernementales était flagrante. Et c’est à cette réunion, que, pour la première fois, les Congolais ont commencé à accuser les Rwandais d’avoir aidé le M23, et cela alors que nous avions déjà eu tant de réunions, pour examiner comment les aider.
    Ils ont seulement mentionné cette accusation et de notre côté nous avons dit que certains commandants avaient intégré des FDLR. Nous avons proposé de mettre en place un mécanisme de vérification commun.
    Le 29 mai, les chefs d’état major ont lancé le mécanisme de vérification pour dissiper les rumeurs. Le 19 juin, il y eut un nouveau meeting à Kinshasa mais deux jours auparavant le gouvernement congolais, aux Nations unies, avait accusé le Rwanda…

    Entre-temps, à Goma, des transfuges avaient expliqué à la Monusco qu’ils avaient été recrutés au Rwanda pour rejoindre le M23…

    Nous avions été informés du fait que l’on était en train de fabriquer des preuves pour mettre en cause le Rwanda et nous en avions informé nos interlocuteurs congolais. Nous leur demandions pourquoi ils faisaient cela.
    Il y a d’abord eu le cas de ces 11 personnes, des FDLR qui se trouvaient dans le camp de Mutobo et qui furent envoyés à Runyonyi. Après que j’en aie parlé au colonel Yav, l’histoire disparut. Mais elle resurgit ensuite et on retrouva ces 11 transfuges dans le camp de la Monusco. Kalev, le chef de l’ANR, est à l’origine de toutes ces manipulations, l’histoire a été fabriquée à Goma, présentée à la Monusco et de là elle est partie aux Nations unies…
    Il y a tant d’histoires… Jusqu’à la dernière où il est question d’un capitaine Saddam qui fut capturé quelque part par les FARDC. On trouva sur lui une carte d’identité rwandaise et on le présenta au groupe d’experts de l’ONU. Or nous ne connaissons pas cette personne, il n’est pas repris sur les listes de notre armée… La vérité, c’est qu’alors que nous nous trouvions à Goma pour une réunion, le chef de l’intelligence militaire congolaise vint me voir dans ma chambre et, à propos de l’histoire de ce capitaine, il me dit « nous commettons une grande erreur en fabriquant ce genre d’histoires contre le Rwanda, cela nous a déjà coûté tellement cher…Ce capitaine Saddam appartient l’armée congolaise, mais c’est Kalev qui a décidé de fabriquer une fausse carte d’identité rwandaise et d’envoyer ce témoignage truqué aux Nations unies…Comment imaginer que des décisions soient prises sur de telles bases ? »

    Si le Rwanda est victime d’une machination, elle est tout de même énorme, avec la participation de personnes différentes, c’est beaucoup…

    Il y en a eu tellement, c’est vrai… Mais voyons maintenant les choses en face: les Congolais sont victimes d’un chaos qu’ils ont créé eux-mêmes, la communauté internationale le sait, j’ai les minutes de la réunion des onze ministres des affaires étrangères de la conférence sur la sécurité dans les Grands Lacs, à Nairobi. Le gouvernement congolais y déclare très clairement que la première cause de l’instabilité dans l’est du Congo, c’est la pression internationale mise sur l’arrestation de Bosco Ntaganda. Et ensuite, on met la responsabilité sur le Rwanda !
    Quant à nous, nous poursuivons réunions et contacts avec les Congolais. Mais il nous est arrivé de voir débarquer à Kigali deux délégations venues du Congo., Chacune a son propre message, différent de l’autre, et refuse une réunion commune…C’est une confusion totale.
    Mais ce qui est très clair, c’est que le président Kabila a été nourri de mensonges par ses gens sur le terrain…
    Je crois qu’en commençant cette guerre, les Congolais ont pensé que ce serait une opération rapide. Ils se sont surestimés. Mais lorsque les choses ont commencé à changer sur le terrain, ils ont commencé à chercher un prétexte, et à désigner le Rwanda. D’autant plus facilement que chaque fois que quelque chose ne va pas au Congo, on désigne le Rwanda. A cela s’est ajoutée la frustration de l’Occident qui voulait arrêter Bosco Ntaganda et poussait le président Kabila à le faire. Tout cela engendré un grand chaos.

    Je reviens avec la même question : vous pouvez mettre en cause les experts de l’Onu, leur compétence, leur niveau, vous pouvez dénoncer Kalev et les manipulations de l’ANR, mais ne croyez vous pas que les Américains, les Britanniques, et même les Belges ont eux aussi leurs sources d’information. Or tous confirment les mêmes faits. Sont ils tous victimes d’une hallucination collective ?

    Nous avons de grosses ambassades au Rwanda, et elles ont les moyens de faire du renseignement. Elles surveillent certainement les mouvements de troupes, de logistique, les mouvements vers la frontière. Or depuis les six dernières années au moins, il n’y a aucun mouvement vers la frontière…Comment le Rwanda pourrait il combattre en RDC sans qu’aucun mouvement ne soit visible ?
    Ce qu’elles racontent, ce sont des informations qui leur ont été transmises depuis l’autre côté de la frontière, rien de ce qu’elles ont constaté elles mêmes… Au Rwanda même, elles n’ont rien vu…
    Comment, dans ce pays très peuplé, le passage de centaines de soldats, d’armes, de camions aurait il pu passer inaperçu ? Aucune preuve ne peut être fournie…

    Le ministre belge Reynders a laissé entendre que des « éléments rwandais non contrôlés » pourraient être impliqués. Cela vous paraît il possible ?

    Je suis sûr que les militaires rwandais sont plus contrôlés, mieux organisés que les Belges. Si des éléments incontrôlés existent quelque part, ce serait plutôt dans l’armée belge qu’au sein de l’armée rwandaise. L’armée rwandaise est solide, bien organisés, bien commandée, bien disciplinée, des éléments incontrôlés en son sein ne peuvent pas exister…

    Et des recrutements incontrôlés, de Tutsis d’origine congolaise qui se trouveraient en territoire rwandais, c’est impossible aussi ?

    Cela, c’est possible. Nous avons camps de réfugiés, à Buyumba, Gatsibo, Kibuye et Kigeme et d’autres réfugiés ne sont pas dans des camps. Qu’il y ait des recrutements dans ces milieux là, c’est très possible, à 100%. J’ai dit aux Congolais que s’ils avaient des informations à propos de ces recrutements, ils pouvaient nous les donner, pour que nous y mettions fin. Mais les Congolais préfèrent faire du bruit et accuser le Rwanda…

    Des intérêts privés, mafieux, auraient ils pu être mêlés à tout cela ?
    C’est de l’imagination, de la fantaisie, de la confusion totale. Comment le Rwanda pourrait il tolérer de tels mouvements ? La société rwandaise est très disciplinée, nous ne pouvons avoir de tels éléments…Et même si cela était, cela n’expliquerait pas comment toute une armée a pu être battue par quelques centaines d’éléments…Vingt deux mille éléments, équipés de tanks, d’hélicoptères ont été mis en échec par quelques centaines de mutins. Cela montre qu’au Congo il n’y a ni gouvernement ni armée, seulement un grand vide.

    Tous ces constats étant faits, la pression étant mise sur le Rwanda, quelles sont les pistes de solution ?

    Rwanda n’est pas sous pression. Croyez vous vraiment que les Nations unies pourraient mettre le Rwanda sous pression ? C’est un non sens. Même les sanctions ne nous effraient pas, elles ne signifient rien…

    Mais si des fonds sont coupés, des budgets bloqués, cela peut faire mal…

    L’argent ce n’est pas un problème. Dans la brousse nous avons déjà survécu sans ressources…Sans aide, nous nous développerons mieux, cela nous donnera plus d’énergie encore. S’ils en sont au point de baser leurs sanctions sur des mensonges, laissons les faire, cela ne risque pas d’influencer le Rwanda. Au Congo, nous n’avons pas commencé ces histoires, nous ne les avons pas soutenues et aujourd’hui nous n’allons pas y aller pour nettoyer leur désordre.
    Nous compterons sur nous mêmes comme nous l’avons toujours fait…

    Quelles sont les solutions possibles ?

    C’est aux Congolais qu’il appartient de les trouver. Et aussi aux Etats membres de la Conférence internationale sur la sécurité dans les Grands Lacs, qui vont se revoir le 5 septembre. Je ne suis pas sûr que la force neutre verra jamais le jour. Par contre ce qui fonctionnera, c’est le mécanisme conjoint de vérification, qui sera composé de trois représentants de chacun des Etats membres de la conférence. Le commandement sera exercé par l’Ouganda, le numéro deux sera originaire de Brazzaville, les autres viendront de RDC, du Rwanda, du Burundi, de l’Angola, de la Tanzanie…Ces officiers vérifieront la frontière entre la RDC et le Rwanda, ils contrôleront aussi sur le terrain l’application du cessez le feu entre l‘armée congolaise et le M23 et la présence des FDLR sur le terrain. Tout cela en attendant l’éventuel déploiement de la force neutre. Si elle vient jamais…

    Des négociations avec le M23 sont elles envisageables ?

    Cela dépend de ce que décidera la conférence. Maintenant il faut laisser jouer les mécanismes régionaux. Nous nous référerons aux décisions de la Conférence présidée par l’Ouganda…
    Si l’on veut sortir de cette crise, il faut que la communauté internationale comprenne qu’en exerçant des pressions sur le Rwanda à propos de la situation en RDC, elle ne fait pas de bien à la RDC : les problèmes sont nés là, c’est là qu’ils doivent être résolus. Et les Congolais doivent savoir que la solution à leurs difficultés ne viendra pas de la communauté internationale, mais d’eux-mêmes. C’est en comptant sur eux-mêmes, en construisant leurs propres mécanismes de gouvernance, leur propre système que les Congolais s’en sortiront… …
    Si à Kinshasa ou au Kasaï les gens ont faim et se révoltent, en quoi le Rwanda est il responsable de cette situation ? Où est le lien… Si les Congolais continuent à rechercher à l’extérieur les causes de leurs problèmes, ils rencontreront plus de difficultés encore…C’est en eux-mêmes qu’ils doivent rechercher les solutions…

    Propos recueillis à Kigali le 29 août 2012

  92. kANYAMA LE FLIC DIT AUX JEUNES ÉTUDIANTS QUI SE MOBILISENT PAR DES MARCHES PACIFIQUES CONTRE LE RWANDA « QUE LE MOMENT N’EST PAS BIEN CHOISI »
    ALORS QUE JOSEPH KABILA DEMANDE AUX CONGOLAIS DE SE MOBILISER ( COMMENT ? , CONTRE QUI ? AVEC QUOI?…)
    BREF, FIDÈLE À LUI MÊME LE GOUVERNEMENT RESTE DANS LE FLOU ET EST TOUJOURS SURPRIS !!!
    ET LE CHEF DE L’ÉTAT N’APPELLE PAS L’ENNEMI PAR SON NOM: RWANDA ( BIZARRE, BIZARRE,….)

  93. Le temps de l’IMPERIUM APPROCHE
    JMK IL EST TEMPS DE CHANGER LE FUSIL D’ÉPAULE LISEZ CETTE DÉPÊCHE CAR IL SEMBLE QUE LES USA (OBAMA) AURAIT ATTENDU LA FIN DES ÉLECTIONS POUR METTRE SA STRATÉGIE D’APPUI À ISRAËL ( BOMBE CONTRA GAZA) ET À KIGALI ( OFFENSIVE ET PRISE DU NORD KIVU-GOMA PAR M23 ALIAS RWANDA)
    Exlusif – Il y a un mois, les USA évacuaient leur personnel de Goma
    (Direct.cd 20/11/2012)

    (Direct.cd) Une source diplomatique à Kinshasa affirme que les Etats-Unis « pressentaient » la situation actuelle à Goma et avaient procéder à l’ « ‘évacuation » de son personnel « non essentiels » de la ville. Entre temps, les Nations unies vont évacuer mardi leurs employés « non essentiels » de l’est de la République démocratique du Congo. L’UE a de son côté condamné « avec force » la reprise des combats par le M23.

    A Kinshasa, une source diplomatique, qui a requis l’anonymat, affirme que l’ambassade américaine à Kinshasa avait « procédé il y a plus d’un mois à l’évacuation de son personnel non essentiels de Goma »; soutenant par la même occasion que les Etats-Unis « savaient que les rebelles allaient tenter de prendre Goma ».

    La même source affirme également qu’il serait « quasi-impossible » que l’Administration Obama ne tente d’empêcher « significativement » l’entrée des rebelles à Goma, conseillant au gouvernement congolais de se « tourner vers la France. »

    Washington à son tour se résumait dans la soirée à publier un communiqué, mettant en garde contre des évènements »très dangereux », se disant tout de même »choqué » par la décision du M23 de « reprendre sa campagne militaire ».

    Dans la soirée, les Nations unies annonce l’évacuation ce mardi de leurs employés « non essentiels » de la ville de Goma, aux portes de laquelle la rébellion du M23 et l’armée s’affrontent, a annoncé un porte-parole.

    Les Casques bleus de l’ONU resteront en revanche dans la ville pour assurer leur mission de protection des civils, a précisé Kieran Dwyer, porte-parole des forces de maintien de la paix de l’ONU.

    L’ONU compte quelque 625 employés à Goma. Selon M. Dwyer, le M23 a lancé lundi une attaque près de l’aéroport de Goma accompagnée « d’intenses tirs d’obus ». « Certains tirs ont atterri près des troupes de la Monusco (la mission des Nations unies dans le pays, ndlr) », a-t-il ajouté.

    « La situation à Goma reste très tendue. La violence dans et autour de la ville entrave les efforts pour fournir une aide humanitaire et les populations vulnérables déjà déplacées sont contraintes de fuir à nouveau », a poursuivi M. Dwyer.

    Les affrontements ont repris lundi entre les rebelles et l’armée congolaise, par des échanges de tirs d’obus aux portes de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), à la frontière avec le Rwanda qui a accusé la RDC de l’avoir « délibérément » bombardé, ce que Kinshasa a aussitôt démenti.

    « Arrêt immédiat »

    Les ministres européens des Affaires étrangères ont condamné « avec force » la reprise des hostilités par les rebelles du M23 dans le Nord Kivu (est de la RD Congo) et demandé « l’arrêt immédiat » de leur offensive militaire.

    L’UE « est très préoccupée par les informations faisant état de la poursuite d’un soutien extérieur aux groupes rebelles dans l’est de la RDC », précise le texte,

    Direct.cd, avec AFP.

    © Copyright Direct.cd

    Visiter le site de: Direct.cd

  94. Où sont nos braves soldats qui terrorisent les opposants à Kinshasa ? Au lieu de brutaliser le « Vieux Tshtshi » allez plutôt libérer Le Nord-Kivu ( Goma)

  95. Silence radio côté Lambert Mende
    Y a t- il un president, et chef d’Etat major au Congo-Kinshasa ? Réponse: NON ! Il est à Kampala en visite , au lieu de soutenir les troupe dans l’Est et parler à la nation …
    La franco connerie c’est plus visible au frais des Congolais…

    Après Goma, c’est Bukavu, Kindu, Luibumbashi…..et puis ,,, Kinshasa ! Rappelez vous l’arrivée de l’AFDL !
    Les jours de J KK sont-ils comptés ? À suivre….

  96. Tout ce qui se passe en RDC, c’est de la poudre aux yeux,le seul ennemi du peuple congolais est celui qui se fait appeler Kabila de son vrai nom Hippolyte Kanambe,il est la tête de pont des Rwandais en RDC,tout ses frères criminels de RCD/Goma,CNDP alias M23 sont en Kinshasa, vous avez déjà vu une équipe de Football garder un entraineur aprè s 77 defaite? la guerre en RDC date dépuis 17ans, la Télé50 est à la solde de l’occupant rwandais en RDC,cette Télevision fait que de la propagande de l’énnemi du peuple congolais Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila un menteur , falsificateur d’identité fils de Marceline et Adrien Kanambe,sujet Rwandais. Congolais LAMUKA, FONGOLA MISO!!

  97. Goma au mains du M23,
    le gouvernement dans les sommets !
    Les métropoles congolaises infiltrées … pourquoi ? Réponse; les services de renseignements, l’armée, la police sont dirigées par les étrangers venus du R…..

  98. Bonjour! mon message s’adresse beaucoup plus à la direction de sport et en particulier à Valdo, il bien et très intéressant pour un journaliste quand il est à l’écran de ne pas montrer sa position face à un fait d’actualité, nous savons tous que vous etes fanatique de vita-club, mais cela ne peut pas vous pousser à le manifester à l’écran, parce que c’est ne pas professionnel, et devant un fait d’actualité un journaliste doit rester neutre et il toujours intéressant d’interviewer le deux cotés, mais ce qui ne pas le cas de télé50 ce dernier tamps meme si vous etes tous fanatiques de vita-club, il faut aussi savoir que vita a été favorisé dans beaucoup de match cà vous n’avez rien à dire là dessus, Mazembe à battu vita 3 – 2 à Kinshasa, on a annulé le but de Mazembe pour favoriser vita là télé50 se tait, contre Lupopo, on a annulé le but de Lupopo pour favoriser vita, télé50 se tait, vita à gagné plus de trois matchs dans des bureaux contre Tshinkunku, contre Sangabalende, télé50 se tait,et quand ce Mazembe qui cherche à jouer tous ses matchs télé50 veut montrer comment est-ce que le championnat est mal organisé pour aider et accompagner vita dans ses achats des points, c’est ne pas grave, nous allons nous retrouver en Afrique on vera comment est-ce que télé50 va accompagner vita à acheter des points en Afrique, l’équipe de mazembe à gagner tous ses matchs sur terrain aucun match n’a été acheté, et votre champion à peur de jouer contre Mazembe… de meme dans le cadre culturel, pour télé50 la culture c’est Koffi olomide et personnel d’autre parce qu’il est ami à monsieur Jean Marie Kasamba. c’est parce que l’on n’aime cette chaine que nous voulons que vous soyez professionnel impartial André Ngandu depuis Lubumbashi

  99. slt merci pour votre soutien pour nous qui sommes en dehors du pays grace a vous nous sommes en contact avec nos frere qui sont en au congo.pour moi je deteste la federation congolaise pour quoi vous pouvez confiez une responsabilité hors ils nom pa en mesur de prendre de disposition a ce qui conserne la ligue de champion 1ere ligue, ns demandons au responsable pr que ses aventurier ne travaillent plus.merci

  100. C’est ne pas facile d’être le Congo, quiconque serait à la tête du Congo allait subir la même chose, beaucoup des Congolais ignorent que la marge de manoeuvre des dirigeant d’Afrique en géneral et surtout sud saharienne ne peuvent pas avoir les mains libres, ceux qui ont osés avoir l’indépendance vis à vis de l’occident ont été carrement tués. Nous subissons le Dictat de l’occident, Kagame c’est un agent de ceux qui ne veulent pas que l »est du Congo soit en Paix donc je vois que c’est facile de condamner Joseph kabila mais c’est ne pas facile de comprendre. où est Kaddafi? Moubarak? saddam ? demain ça sera le tour de Bashar, bref les faiseurs de roi peuvent en un rien de temp dire à Paul Kagame ça suffit arrête tes rébellions sans tête ni queue. bref grandissons plus que jamais Les Africains ont besoin d’une deuxiéme indépendance, la vraie.

  101. Bonjours tele50,Je veux que vous organisé de nous proposé une émission spécial concernant les pays francophone et anglophone. quelle différence concernant l’organisation de leurs états membres et ou nous sommes la RDC, dans quelle organisation? Crispin-Kiasue depuis Kinshasa. Merci

  102. Je tiens a juste a feliciter Tele 50 pour son objectivite, sa diversite en termes d’invites et pour les questions qui leurs sont posees. Continuez ainsi et j’espere que vous pensez a faire des reportages directement dans les Kivu afin de permettre a nos freres et soeurs de parler directement et d’exprimer leurs attentes et esperances.

    C’est vrai que vous semblez vraiment mettre l’accent sur le professionalisme et je vous felicte en cela. Continuez juste a bien former le personnel et a engager sa creativite.

    Finalement, je voudrai vous suggerer d’avoir des emissions en Lingala car cette langue est la plus parlee a Kinshasa et donc cela agrandira votre audience.

  103. Bonjour ou bonsoir,
    Je suis Zoung, N’gomzaylexd aux usa, je voudrais juste vraiment remercier la dame ou la maman qui venait de faire ou passer l’emmission sur le mariage dans notre pays. Chere Madame ou maman mere pour lexperience et les conseilles que vous aviez eu a prodiquer aux gens cela m’a bcp toucher. Felicitation

  104. Bonjour Messieur les journaliste de la TELE50, je suis vraiment très fier de vous écrir cette petite commentaire. Tele50 c´est une bonne chausse pour nous qui sont pas aux pays.Tele50 nos permetre de suivrais des information qui ce passe directement de notre rdc.Je pensé á travel les Media,les information nous permetra d´avancé nos idée est de réfletion comment prandre la responsabilite et de contribuer á notre pays.Réellement j´apprécier votre initiative messieur Jean Mari Kasamba,de bon courage á tous, surtout les journaliste de Tele50. Que Dieu bénis notre pays
    merci.

  105. La représentation de la RD Congo au sein des organisations internationales
    (Le Monde 09/11/2012)

    Il y a un adage qui dit : « celui qui veut aller loin doit ménager sa monture ».
    Si la RDC veut encore jouer un rôle prépondérant en Afrique et participer efficacement à la vie internationale, elle doit faire un examen d’autocritique et redéfinir sa politique étrangère en tenant compte des intérêts nationaux et de la manière dont elle compte les défendre. Parlant justement de la politique étrangère dans ses mémoires de guerre, le général de Gaulle disait qu’il y a «trois leviers qui commandent la politique étrangère : la diplomatie qui l’exprime, l’armée qui la soutient et la police qui la couvre».

    La RDC est membre de plusieurs organisations régionales et internationales, mais la présence des ressortissants congolais au sein de ces administrations est quasi inexistante. Et pourtant les compétences ne manquent pas. La RDC compte énormément des femmes et hommes de qualité et formés dans les meilleures universités du monde. Le pays pouvait bien mettre ces ressources humaines au service des organisations internationales dont il est membre. Malheureusement, il y a une absence totale de politique publique ou de volonté politique de placement des cadres congolais au sein de l’administration publique internationale.

    Les États qui ont compris les opportunités qu’offrent les organisations internationales pour s’affirmer sur la scène internationale, en ont fait un enjeu diplomatique pour influencer dans la prise des décisions mondiales et affirmer également leur puissance. Ainsi, ils font la chasse des postes stratégiques au sein des organisations internationales et placent leurs ressortissants peu importe les considérations politiques, encore moins tribales ou ethniques.

    Deux cas illustratifs des organisations régionales et internationales dont fait partie la RDC : la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

    1. CEEAC

    La CEEAC est une organisation sous-régionale qui a été mise en place par un traité signé en octobre 1983 à Libreville au Gabon et entré en vigueur en décembre 1984. Le professeur Vincent de Paul Lunda Bululu a été le premier secrétaire général de la CEEAC entre 1984-1989. Cette organisation regroupe actuellement dix États-membres après de départ du Rwanda. Il s’agit de : Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe et Tchad.

    Lors du 15e sommet de la CEEAC qui s’est tenu du 15 au 16 Janvier 2012 à N’Djamena au Tchad, les chefs d’État et de gouvernement ont procédé au renouvellement de l’équipe dirigeante du secrétariat général de cette organisation. La RDC a perdu le poste de secrétaire général adjoint qu’occupait alors M. Tiker Tiker avant sa démission. Il faut noter au passage que depuis la démission de celui-ci, la RDC n’a pas comblé ce poste deux ans après et ce, jusqu’à la fin du mandat. Lors de ce 15e sommet, il a été confié à la RDC le poste de directeur des Affaires politiques, diplomatiques et du mécanisme d’Alerte rapide de l’Afrique Centrale (MARAC). À ce jour, tous les États-membres de la CEEAC ont déjà désigné leurs représentants, sauf la RDC qui attend encore.

    Pour ceux qui ne le savent pas, le MARAC est un de trois organes techniques du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) chargé de veiller au maintien, à la consolidation et à la promotion de la paix et de la sécurité dans la sous-région. Le MARAC est donc chargé de collecter, d’analyser et de transmettre les informations à la Commission de défense et de sécurité (CDS) sur la situation sécuritaire de la sous-région. Il s’agit des informations sur la nature et l’intensité de toute situation menaçant la sécurité de la sous-région et pouvant aboutir à un conflit. La CDS utilise ces informations pour donner des conseils aux ministres des Affaires étrangères qui préparent les décisions des chefs d’État et de gouvernement relatives aux mesures de prévention, de gestion et de règlement des conflits.

    En effet, point n’est besoin de rappeler ici que l’Afrique centrale constitue l’une des régions les plus riches d’Afrique et où l’on assiste impuissant face aux conflits armés, à la prolifération des armes légères, etc. La RDC qui partage ses frontières avec neuf pays, est considérée comme la plaque tournante et l’enjeu majeur pour la sécurité sous-régionale. Elle est, depuis une dizaine d’années, dans une situation d’insécurité permanente, avec des effets possibles de contagions transfrontalières. Dans la mesure où, elle ne sait pas sécuriser et défendre son intégrité territoriale, fragilisée par la porosité de ses frontières et soumis au commerce illicite de ses ressources naturelles par les pays voisins.

    En confiant le poste de directeur des Affaires politiques, diplomatiques et du MARAC à la RDC, la CEEAC lui a donné une opportunité de formuler des stratégies et de mettre en place un système d’alerte rapide et de prévenir toute escalade de violence et de conflit armé. En d’autres termes, le RDC aurait à utiliser la diplomatie préventive pour solutionner les problèmes de la sous-région, y compris les siens qui deviennent de plus en plus endémiques et menacent même son intégrité territoriale.

    En mai 2012, le secrétaire général de la CEEAC avait reçu en audience l’ambassadeur de la RDC, M. Jeannot Letamba, et lui avait exprimé son souhait que la RDC nomme dans les délais raisonnables une personne qui devrait combler le poste de directeur politique, diplomatique et du MARAC.

    Le 15 octobre à Kinshasa au cours d’un point de presse animé, en marge du 14e sommet de la Francophonie, le secrétaire général de la CEEAC a dit regretter que son organisation ne soit en mesure d’envisager une intervention en RDC, mais en même temps, il renvoyait la responsabilité aux États-membres. En effet, il avait pleinement raison, le MARAC qui est censé être l’instrument de détection des signes avant-coureurs des conflits dans la sous-région se retrouve pratiquement inopérant à cause de l’immobilisme de certains États-membres. Par conséquent, la CEEAC peine à prévenir les différents conflits armés qui secouent la sous-région, s’il peut bien entendu.

    Ceux qui s’intéressent à la situation sécuritaire dans la sous-région savent bien qu’il y a plusieurs acteurs visibles et invisibles qui opèrent en Afrique centrale, notamment les acteurs étatiques et non étatiques, et des réseaux criminels nationaux et transnationaux. Dans une telle situation, la diplomatie préventive est beaucoup plus efficace qu’une action militaire, parce qu’elle peut influer en amont pour empêcher un conflit armé éventuel. D’ailleurs, la prévention des conflits demeure l’un des principes fondamentaux de la Charte des Nations Unies qui favorise les négociations directes, les bons offices, la médiation, l’établissement des faits, la conciliation, l’arbitrage et le règlement judiciaire, pour permettre aux parties concernées de mettre fin à leur différend par des moyens pacifiques.

    2. Quelle place occupe la RDC à l’OIF?

    La RDC se félicite d’avoir organisée le sommet de la Francophonie à Kinshasa, ce qui était une bonne chose. Point n’est besoin de vous rappeler que la RDC est l’un de plus grands pays membres de l’OIF, mais force est de constater également que la RDC est très mal représentée, pour ne pas dire absente au sein de l’administration de l’OIF.

    Encore une fois pour ceux qui ne savent pas, l’administration de l’OIF est composée d’un secrétaire général, un administrateur, quatre représentations permanentes : auprès des Nations-Unies à New-York, à Genève, à l’Union africaine et à l’Union européenne, quatre bureaux et antennes régionaux, une dizaine des directions au siège social, ainsi que des organes subsidiaires. De tous ces postes, vous ne trouverez aucun ressortissant congolais.

    En janvier 2012, nous avons écrit à la représentante de la RDC à l’OIF, madame Isabelle Tshombe, pour l’informer que la RD Congo n’était pas sur la liste des États-membres admissibles au recrutement à l’OIF. En effet, sur le formulaire en ligne, il n’était pas possible pour un ressortissant congolais ou simplement une personne née en RDC de remplir ce formulaire parce que la RDC n’y figurait pas et les candidatures des ressortissants congolais étaient systématiquement rejetées. Madame Tshombe avait promis de faire les démarches nécessaires pour corriger cette situation.

    Tout ça pour démontrer que les autorités politiques auxquelles il revient la responsabilité de déterminer les priorités de la nation, doivent accorder beaucoup d’importance à la présence de leurs ressortissants dans les institutions internationales. Il est vrai qu’un fonctionnaire international ne peut faire allégeance qu’a l’institution qui l’engage et non pas aux autorités de l’État qui l’ont proposé. Mais sa notoriété peut déterminer l’attitude que les autres États peuvent avoir à l’égard de son pays d’origine. Le cas de l’ancien SG des Nations-Unies, M. Kofi Annan est très illustratif. Il a contribué à l’amélioration de l’image du Ghana sur la scène internationale. C’est une fierté nationale et une affirmation de son pays sur la scène internationale.

    Ottawa, le 30 octobre 2012

    Isidore Kwandja Ngembo

    Analyste des politiques publiques

    Ancien conseiller à la direction Afrique centrale au Ministère des affaires étrangères et du commerce internationale du Canada

    Publié le 06 novembre 2012 par AFFOI

    © Copyright Le Monde

  106. pourqoui acceptérions nous d’étre appelé des hommes de couleur ?

    de quelle couleur s’agit iL?
    et les outres rasses…
    (réaction aux propos tenu par L’ invité du grand journaL)

  107. Télé 50 c’est l’objectivité et le professionnalisme. C’est la congolité et le goût d’être congolais. C’est tout simplement congolais comme ils le disent eux-même. Merci JMK

  108. Votre télé represente vraiment le Congo. Je vous exhorte de bien continuer votre bonhomme chemin de nous servir sur l´internet.

  109. Dossier du Jour:

    la solution à la crise dans l’est de la RDC est claire :
    1- AVOIR UNE ARMÉE FORTE DE DISSUASION COMME C’EST LE CAS DANS TOUT PAYS ORGANISÉ
    2- TRADUIRE EN JUSTICE TOUTES LES TRAHISONS AU SOMMET DE L’ÉTAT
    3- ENFIN , CRÉER UNE ZONE FRANCHE DANS LA RÉGION DES GRANDS LACS AVEC UN PASSEPORT DE LIBRE CIRCULSTION DE TOUS LES RESSORTISSANTS DE CETTE RÉGION

  110. bjr moi je vous demande si possible d’avoir un disque complet des activité lié a la francophonie même les arivée des differantes chef d’etats pour mon archive est l’histoire dans notre pays la Rdc
    la facture je doit supporté
    d’avence merci pour la bonne compréhention.

  111. Et on est surpris par ce rapport impliquant le Rwanda et l’Ouganda ? Le secret de polichinelle? la RDC ressemble a un coureur de marathon alors que les autres courent pour le 100 mètres. Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? on va continuer à pleurer comme des femmes enceinte ? Si vis pacem para bellum ,Si tu veux la paix prépare la guerre disaient les anciens latins dans la Rome antique. Diplomatie=0, politique=0, il ne reste plus que l’option militaire. Et puis, et puis SVP Kabila appelle un chat un chat, l’agresseur est le Rwanda , point barre ….

  112. c’est quoi la démocratie congolaise ? Vous citez Macky Sal, président du Sénégal, chez lui on ne tue pas les défenseurs des droits'( Chebeya) on empêche pas le droit à la manifestation, on emprisonne pas ou ferme des médias parce qu’ils ne sont pas les perroquets du régimes…. tele 50 en journalisme il faut de l’objectivité. votre media est une honte pour la liberté d’opinion. Telé 50 = caisse de résonnance kabiliste , une honte !

  113. Cher compatriote Papy,
    Le fait d’organiser de manière impecable et de réussir l’organisation elle même avec succès de ce sommet qui a vu la participation d’une quinzaine de chefs d’État et d’une trentaine de membres de délégations de pays membres de l’OIF, ont permis une très grande visibilité de notre pays. Cette visibilité de notre pays a permis d’améliorer son image à travers le monde entier et sans nulle doute, la RDC en tirera des dividendes dans les mois ou les jours à venir. Il ne faut pas voir les rétombées immédiates de ce sommet pour le Congo, il faut surtout voir combien de délégués occidentaux (bailleurs ou investisseurs confondus) sont allés voir le premier ministre Matata et les responsables de la chambre du commerce de notre pays.

  114. Bonjour a tous. La francophonie est venue et elle est passee, la realite du pays reste la meme. J’ai suivi la francophonie en direct depuis l’Afrique du Sud, mais j’etais surpris comme d’habitude avec des longs discours qui nous avancent en rien. La theme de la francophonie etait l’environement, mais domine evidement par le probleme de l’est de la RDc et le conflit malien. Rien de concret n’a ete dit et je me demande si vraiment la francophonie a sa raison d’exister puis que nous parlons du 14em sommet, posons nous la question: Quelles sont les succes de 13 sommets passes? Reponse: fiasco comme ce dernier. La RDC n’a pas besoin des sommets et longs discours unitils pour se reconstruir.

  115. Mr. Jean-Marie Kassamba je suis fier de vous et de mon pays en voyant la qualitè de notre chaine tèlè 50. kitoko.

  116. Monsieur Jean-Marie Kassamba, ou est Tele50? Maintenant on a plus d’infos actualisees. Votre chaine nous aide beaucoup. SVP, reconnecte…

  117. Bonjour mes amis de tele 50,en nous privant la tele50,vs savez qu il y a un vide ou un trou qui se creuse ds mon coeur et ds ma tete.Svp bozongisela biso ya ngo,bolingi te tolandaka bino?or tele50 c est fierte de toute la nation congolaise,nous vous supplions,vous nous manquez.Et surtout vos programmes,la francophonie,la situation du pays,c est notre vie.

  118. Mr. JMK, ça fait déjà deux jours que vous nous privez de voir en direct télé 50 et on risque de ne pas suivre les différentes activités de la francophonie. Je vous demande de reconnecter télé 50 le plus vite possible pour nous permettre aussi de suivre des info de la francophonie à partir de Kinshasa. En outre, Le Ministre Kin Kiey Mulumba qui a promis de connecter la RDC à la fibre optique à la fin de juillet, où en est-il? A-il menti les députés et la population?Pourquoi vous ne nous mentrez pas des images ou des vidéos sur la situation dans les Kivu?

  119. Laissons-nous des injures contre nous-mêmes. Toi qui inhjurie Mende, je doute que tu ait terminé même les études primaires convénablement.

  120. Congolais musala naye kofinga yango nde tozua comme k toyebi,kasi toyeba k ata butu eindi makasi tongo ekosuka kaka kota.bravo et felicitation na RAIS JKK,memela biso biloko ya DEVELOPPEMENT na mboka.merci na Tele 50 bolemba koteya biso ba congolais te.

  121. Francophonie ekomi franco-agonie, Lambert Vuvuzela soki ozalaki mayele,ebongaki bo convoquer amabassadeur de France na Kin apesa explication concernant discours ya Président Hollande. Na diplomatie eza bongo ! Amateurisme na biso esukisi bino. Ambassade na bino na Paris ezo sala nini ???
    Kagamé aza koseka ! hahahahah
    Gabon na Burundi , balingi anglais ekoma monoko ya liboso. RDC kaka na sima ! 80 % ya population ya RDC eyebi koloba français te!!! depuis bokoma plus grand pays francophone ? français ya ko buaka !

  122. ça fait très mal quand on se donne le temps de lire les réactions d’autres congolais de fait, qui ont quitté le pays, sans emploi, sans papier, sans bagage intellectuel nécessaire, presqu’en prison forcée se livrent à critiqué négativement ler propre pays. ça s’appelle bassesse d’esprit. la deuxième nationalité n’éffache nullement celle d’origine. comme pour dire que malgré le changement de nationalité, on t’appellerait  » français ou anglais d’origine congolaise ». votre origine vous rattrape tjrs et cela est sacrée. je vous exhorte à contribuer d’une manière positive au développement de votre nation et surtout, d’où vous êtes, soyez des ambassadeurs de votre nation. nos divergences politiques, ethniques, sociales ou idéologique ne nous rétire pas notre appartenance à la nation congolaise RD. Tshisekedi ou KABILA le Président de la République élu, tous sont congolais. Kabila aura un bilan à présenter tandis que Tshisekedi, l’opposant éternel, hormis sa signature à la pandaison de Kimba evariste et sa bande à la Place de martyre, aujourd’hui stade de martyure, n’aura aucun bilan à présenter. par sa coorespondance adressée aux colons, alors Vice-Ministre de la Justice, il ose appelé son compatriote LUmumba « Crapeau ». c’est inadmissible. revenez au bon sentiments frères. Laissez Télé 50 continuer son boulot de grande valeur. nous lui rfeconnait le professionalisme. merci.

  123. Nostalgie d’un passée et alibi pour les sans papiers qui sont au « ciel » dans les contrées du vieux monde. Kabila ne fait rien? mon oeil. seuls ceux qui ont des lunettes Tshitshiste et dansent aux pas de la musique Ngwandiste voient rien!

  124. Kiekiekiekei…Mr Joel Wabene, tu es en Afrique du Sud n’ est ce pas? yo pe songa na Congo. Po na nini ovandi kuna? est-ce que ozali sud africain? Olobi que tshisekedi est un president reconu par tout monde Kiekiekiekiee. Qu’est ce cela veut dire reconnu par tout le monde? c’est faux,Tshisekedi ne fait pas l’hunanimite au Congo moins encore dans le monde. Personnellement, je ne reconnais pas Tshisekidi comme preident de la RDC comme tu pretend le dire, moins encore j’ai vote pour lui. Evidement, il est vrai pour tout le monde que Tshisekedi , alias Tshishi est le president de l’UDPS et aussi le president autoproclame avant et apres les elections de 2011,Il porte souvent le Monyere, il parle un francais mediocre et il est homme de droits sans devoirs.Vraissemblement, comme la pluspart des soit disant opposants africains, chaquefois qu’il perdent les elections,Ils n’acceptent jamais la defaite, ils s’autoproclament ….et ainsi de suite…., dans les pas de ces derniers, Alias tshishi ne nous etonne pas et ne fait pas l’exception. Lorque certaines personnes avisees comme moi, lui demandent de donner les preuves qu’il a gagne les elections, en termes de Quand? comment? Ou? pourquoi? alobaka bapreuves nini okopesa, bapapiers to baproces verbaux to nini…. Ngoy Mulunda abebisa yango,Kiekieikieeee yoka reponse nayeeee, mais, maheureusement, aussi il ne sait pas demontrer ou, quand, et comment Ngoi Mulunda abebisa yango Kieikiekiekiekiekiekieee,OHoooo!!! Vraiment, c’est stipude .Mon cher Joel, tika ko rever et nous renconter des histoires a dormir debout Kiekiekiekiekieieeeeee,Nani asala bino boyeeeee….

  125. Merci JMK et toute ton equipe de tele 50 … Keep up the good work , mais Jules kidinda est toujours chez vous?

  126. ce n’est pas a cause seulement de vos matos mais plutot nous qui sommes a l’etranger avons mare des emissions sans interet proposees par d’autres chaines telles que films nigeriens, theatres, musique en abondances et surtout des gents qui parlant tjr en mal du congo et pensant que cela nous honore. Que vivent tele 50 car la diaspora active qui vient de temps a temps au Congo constate de grand changement. Vive la francophonie tant attendue par les vrais congolais

  127. je comprend que Mr IKK depuis qu il a quite le congo il n a plus rentre au congo. et IKK ne connait pas bien l histoire du congo. ne confondez pas les routes construites par les Belges et celles qui se construisent maintenant. Regardez meme aujourdhui Tshisekedi reconnait enfin la justice congolaise pcq il accuse son secretaire du parti UDPS a la meme justice congolaise qu il a tjr semblait ignorer. La guerre a l Est c est une affaire de grandes puissances qui courrent apres nos richesses en utilisant le Rwanda c pourquoi ils sont incapables d affliger des sanctions a leur poulet. Oyokiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  128. ce vraiment la honte pour ceux qui disent que kabila travail au congo!
    qui peut me dire entre vous,quelle route kabila a construit à kinshasa!
    recontrons qu’il y avait un seul president qui avait un mot devant les oocidentaux!
    la guerre à l est du congo a duré combien d’années?
    il faut seulement etre …………………………pour dire que kabila travail au congo!

  129. Tele 50, vs faites reellement lhonneur de la RDC pcq vs avez choisi de valoriser l image de la RDC, vous meme vs ne comprenez peut etre pas ce que represente reellement votre tele pour nous qui sommes a l etranger. parlez tjrs en bien de la RDC et Dieu vs benira pcq la RDC c est l unique pays que Dieu vs a donne et malheur aux brebis egarees car ils attireront le malheur sur eux-meme EYOKANI PE EKEYIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  130. freres congolais allez un peu a Kin et vs allez vs rendre compte de ce qui se fait reellement. Kabila travail et travail fort et moi je comprend pourquoi il s »appelle joseph. hait par ses propres freres pcq il a la vision de faire de la RDC un grand pays apres que la RDC avait ete detruite par Mobutu et le deshonore Ngwanda.

  131. NALINGI NA REPONDRE JOEL IWABENE soki ozomona yo oza vraie congolais kende na kinshasa osala oppositons kasi ovandi libanda ozo tia monoko tango ya mobutu atongaki ata nzela ? bino ba ngwandi boko zala kaka likolo ya nzete tome kaki kokitisa bino kasi mobutu moyibi pe kotia ba zoba naba poste oyo kutu ezali na rapport na bongo na bango te nasuki wana VIVE SISA BIDIMBU

  132. kabila g c k tu as signe un accord avec kagame d 2stabiliser l nord kivu mais ns savons la verite il va payer un jrs l presidnt reconnu par tout l mnde c etienne tshisekedi vrment kabila zonga na rwanda 6 non okosuka mabe

  133. Big up a tele50 la chaine qui fait honeur au grand congo…seul chose a dire est que faites le necessaire pour emettre sur des sattelites facile a capter car celui dans lequel vous emettez est trop difficille a capter ici en RSA,les gens ici sont ala merci des rumeurs et fausses informations pcq ils sont coupes du media congolais(le vrai)..on utilise des paraboliques de 1m de rayon pour vous capter et dans la plupart des flats c’est interdit..ca serait une bonne chose si vous pouvez emettre dans le meme sattelite que celui qu’utilise des chaines comme la VOXafrica,telecongo(brazza)ou RTS1etc..ces chaines emettent ddans un sattelite qui est plus accessible….cela reduirait la desinformation de notre communaute ici car je vous assure elle est tres mal informee avec se qui se passe reellement au pays.

  134. eza passi ko mona biloko ya bopye na congo ….a un certain mobutu ete fort et on doit le reconnaitre … kabila joseph est venue diviser et partager le congo a c frere rwandais … il va le payer un jour

  135. La distraction,Roger Lumbala devient un autre M23? ah Le Congo mon pays champion du monde des négociations, récord des rébellions, meilleur pays au monde d’accepter l’inacceptable sous d’autres cieuxla population se prendraient en charge.Où est Nkunda, Bosco? Mutebusi, James Kabarebe, bien sûr dans la mére patrie,impunis. Et les fameux chefs des guerres du triste mémoire le RCD qui avait tué ,violer,voler, vider des villages de leurs habitants dépuis 1998-jusqu’à ce jour sous le nouveau nom de M23, ces Ruberwa,nyarugabo,Bizimana sont libres et se prélassent dans Kinshasa la belle . or des milliers des gens gisent sous la terre en leurs noms. combien des femmes ,hommes enfants que Lumbala à tuer? qu’on le laisser tranquille, qui n’a jamais été à Kigali parmis ces polititiens Congolais qui condamner Mr Lumbala?franchement c’est la distraction afin de donner du temps aux soldats Rwandais déployés au Congo de s’installer durablement et de tuer car les quotas n’est pas encore atteintet les mangeurs des coltants encore affamés.

  136. Je n’arrive pas a visionner Saga Africa 12:15 PM . L’ecran est blanc, j’ecoute seulement le son. Charles Mwando parle tres bien. Gspr que cet emission sera redufuser plz FRANK AKYL merci d’avance.

  137. Monsieur Jean Marie Kasamba

    Monsieur,de prime à bord,permettez-moi de vous faire part de l’insigne honneur qui m’habite en rédigeant ce massage que souhaite bien publier sur le site interne
    De nationalité congolaise et,étudiant finaliste à l’université de Kinshasa,je suit avec,à la fois, une attention inébranlable les nouvelles concernant la guerre d’agression dont notre cher et beau pays est ,une fois de plus, victime,et un sentiment de patriotisme empreint de compassion pour nos compatriotes qui tombent toutes les dix minutes de balles de rebelles crapuleux.

    Monsieur, vu le nombre de réactions de soutien de la part de certain de nos compatriotes envers nos militaires qui défendent héroïquement notre territoire national , mais aussi,et surtout,envers les fils et les filles de notre pays meurtris par ces opérations armées gratuites téléguidées depuis les hautes sphères politiques Rwandaises,je me permet de porter à votre connaissance que, moi aussi, je me sent porter à apponter ma modeste contribution allant dans le sens cet élan patriotique imprimé,d’ors et déjà, par nos compatriotes à travers leurs chansons patriotiques.

    Ainsi,je serai grandement ravi de vous rencontrer personnellement à fin d’en discuter.

    Plus qu’un simple chant,le court métrage que je suggèrerai suscitera,je l’espère fermement,une réelle compassion envers nos compatriotes de l’Est du pays et une adhésion intégrale de tout le peuple congolais au processus paix que le Chef de l’État ne cesse d’appeler de tous ses vœux,ainsi qu’il l’a souligner à l’occasion de l’interview qu’il a accordé à Monsieur Christian Lusakweno et Monsieur Kibambi Chintwa.

    Tout en espérant à une suite favorable de votre part,Veuillez agréer,Monsieur, l’expression de mes sentiments patriotiques.

  138. mr jmk bonjour et bon travail a toute l’equipe du tele50,il ya personne au congo qui peut dire qu’il n’aime pas vtre chaine, parceque tele50 nous montré congo réalité,mais si il ya moyen de redifuser le debat qui as eu lieu entre christian badibanga, germain kambinga et les autres ca me fera du bien es ceque il ya moyen d’avoir vos debat sur un support.

  139. bonjour jmk et toute l’ecupe de tele 50.je voudrai juste parler a mr jmk,j’aime votre chaine mais sauf que je suis a kisantu mais nous ici nous ne sommes pas en mesure de receptioner votre signale ,moi j’ai personnelement je veux s’il ya moyen que vous puissiez venir implanter un entenne relai ici a Kisantu pour nous permetre a bien suivre vos programme.

  140. slt tété 50, tout le plaisir est pour moi de vous écrire pour vous féliciter par rapport à l’inovation apportée dans l’espace médiatique congolais. l’actualité à chaque heure est une première en RDC. je loue bcp votre qualité de son, image et personnel. félicitation à vous seulement je voudrais que vous traitiez l’information en toute impartialté. la vie continue meme après le depart des institutions en place. votre métier doit profiter au grand public et nom à quelques figures de proue du gouvernement. je voudrais aussi que vos refletiez nos ancetres communs Gutemberg et Théofraste RENODAUT…… Je vous aime et vous encourrage

  141. le gouvernement a deploiyer plusieurs militaire pour traquer djon Tshibangu mais je veux savoir combien des miltaires ont ete deploiyer pour traquer Jule Mutebusi ,Nkundabatware,Makenga,Bosco Ntanganda?et pourquoi le gouvernement ne demande pas au rwanda l extradition de ces differents sanguinaire a kinshasa? Pourquoi le gouvernement ne juge pas Azarias Ruberwa sur les crimes comis a l est a son epoque? seulement Roger Lumbala? Lambert Mende occultiste eminent tu finira mal ,jmk adepte de Kabila, prepare toi ,d ici la c est votre fuite.buvez ,voler ,remplissez vos poches le declin pour vous est proche.

  142. au fait tika na koma ata na mooko na biso moko est ce que tele 50 ezlaka ya JMK?non tele 50 eza ya Kabila eza tele ya probangade ya pouvoir en place voila la verite

  143. Roger Lumbala, prouve une fois de plus l’irresponsabilité de notre opposition; le plus grave c’est que apres avoir trahis tshisekedi en allant sieger au parlement, apres avoir découvert ses cabales au Rwanda grace à l’info de tele 50, etre intercepté au Burundi, ce monsieur pretent rénoncer à un mandat et reclamer la verité des urnes; seulement il oubli ces propres paroles: » il quittera l’assemblée quand le president Tshisekedi annullera les resultats de presidentielle car c’était tenu au meme moment »; comment faire confiance à une telle opposition qui est incapable d’aligner un seul candidats, incapable de se trouver un porte parole, incapable de mettre en synergie sa stratégie pour une opposition constructive? est-il possible de parler d’une opposition quand elle se fait echo natioanl de Kaberebe connu comme instigateur de tout le malheur congolais? Mais c’est qu’elle opposition dont le chef prete serment dans sa parcelle comme president? dont une certaine diaspora pretend mettre en place un congrés(assemblée et Senat) par nominations comme qui dirait un gouvernement? en quoi ces congressistes sont ils diferents du M23, qui a mis en place aussi de son gouvernement; ce qui est repugnant, c’est que ces gens font partie de cette classe bonne à la gourmandise; certains avaient échoués aux legislative, d’autres voulaient travailler mais avbaient peur du chf qui menacais de les sanctionner en cas de participations! je demande à tele 50 d’animer une émission sur les déclarations de Roger Lumbala au moment ou il avait accepté de participer à l’assemblée et ses contradictions suite aux infos de tele 50 de sa prèsence au Rwanda; vous vous rappellez que ce monsieur de Roger Lumbala » Tukanda tumwelela ku MBUJIMAYI tunyanga », interrogé par TOP Congo, avait voulu discrediter notre tele 50, une chaine internationale; heureusement que Top Congop avait constaté que le telephone de Lumbala avait un repondeur en Kinyarwanda, Anglais et Kiswahili; question: mais si Tele 50 n’avait pas revelé l’info de sa presence au Rwanda, c’est sure que ce traitre de Lumbala, qu’il aurait frappé mal le pays; maintenant qu’il démasqué les Rwandais vont le jeter à la poubelle,conscinet de ce faite, pour se refaire une santé politique, il crie à l verité des urnes; Tshisekedi doit comprendre autant lors des legislatives beaucoup se sont fait une santé politique avec son nom, et l’ont trahi apres disant que le mandat legislatif, autant tant aventuriers veulent utiliser « verité des urnes » pour le flouer et se faire une belle santé des urnes.

  144. C’est juste vous proposer d’aller faire une interview avec l’ambassadeur du Rwanda en RDC pour voir ce que pense son pays et si lui, en tant que personne bien qu’étant diplomate, est d’accord avec tout ce qui se passe actuellement à l’Est de notre pays. Posez-lui de questions sur l’actualité au niveau de la sous-région et sur toutes les accusations formulées par les Organisations internationales comme les personnalités internationales contre son pays au sujet de l’agression dont notre pays est victime et ce, pour la Nième fois de son pays…Votre professionnalisme vous l’exige. Merci et à la prochaine

  145. franchement l.emission super star congolaise en visionant les emission d.autres pays comme le nigeria la cote d.ivoire le ghana entoucas cest nulle surtout le juge trop d.amateurisme franchement il faut ameliorer un peu et le decor aussi merci

  146. c’est bien mais il serait aussi mieux que vous criez un logiciel qui contient au moins certaines chaines congolaises reconnues pour nous faciliter de vivre toujours l ambiance de notre beau pays à l’etranger!

  147. Bonjour JMK et cie. Je tiens à vous présenter toutes mes félicitations pour cette grande réalisation. Cette initiative qui est la vôtre est une grande vitrine de notre pays la RDC. Ne suivez pas les pêcheurs en eau trouble qui ne voient et ne souhaitent que le malheur à notre beau pays. Seulement une chose que j’aimerais vous proposer c’est d’enlever dans le Grand journal la première partie que Mme Gaélle Mbalula anime. Elle parle, le plus souvent des faits historiques, en particulier ceux des pays occidentaux. J’aurais souhaité que cette parie soit remplacée par une page économique dans laquelle on parlerait du taux d’inflation du jour, de la situation macro économique, des prix des produits sur le marché, des investissements à Kin comme dans le pays, du développement agricole et tourisme dans les provinces et dans laquelle on pourrait inviter des spécialistes en matières économiques pour éclairer l’opinion sur certaines questions économiques et financières avant d’entamer la partie politique qui est très excellente ( j’apprécie bcp les analyses des différents invités sur les questions politiques de notre pays). Je profite de cette occasion pour saluer tous les journalistes y compris ceux des langues nationales.
    Encore une fois, ne lâchez-pas, courage. THANK U.

  148. jean marie kassamba merci et merci allez en avant le chien aboie la caravanne passe tele 50 cest la fierte de notres grand congo merci

  149. Bonjour je souhaiterais que dans l’avenir Jean Marie Kasamba révise à la baisse ses prétentions et son pédantisme. En parlant de la francophonie, lui -même parle très mal français pour preuve dans une des émissions sur le prochain sommet d’octobre, parlant de journalistes congolais qu’il tient toujours à minimiser et à croire qu’il le seul meilleur, il a dit: « brebis galeux » (sic), il oublie que brebis est au féminin  » il fallait qu’il dise galeuses. Il fait bcp de fautes de français, est-ce se rend-t-il compte? C’est un usurpateur, un journaleux. Il ne mérite pas d’être le PDG de cette chaîne et il faut un Ka*** comme chef de l’état pour faire une telle nomination. Quel gâchis!

  150. bsr tele 50 suis en gerece na landaka tele 50 merci mingi po tozuaka ba vrai infos ya congo mais mabe na monaka bino kk po tozalaka pe na posa bo diffuse ka ba match ya equipe na tional ya rdc soki azo beta na stade de martyre netty dimanche ya le 9 septembre tokobeta na guinnee bo sepelisa biso ba congolais oyo toza pe na etranger

  151. Merci Jean-Marie Kassamba pour la TV50 et la compétence de toute l´Équipe. Je suis impressionné par le profissionalisme des journalistes de TV50 et surtout de voir celles et ceux qui donnent des infos en langues nationales savent parler toutes les 04 langues de notre cher et beau pays. Créez une émission pour enseigner les 04 langues nationales à tous les congolais pour consolidar l´unité nationale et éviter le tribalisme comme nous apprenons l´anglais par BBC ou le français par TV5. Vous faites la fierté des jeunes de la diaspora qui veulent rentrer au pays pour y investir. Chacun peut contribuer avec son savoir-faire à la reconstruction de notre pays. Montrez les travaux qui se font à l´intérieur de la RDC et leur bien fondé pour diminuer la misère e notre peuple. Montrez des videos du Congo profond pour favoriser le tourisme. La RDC est belle et peut encaisser des millions seulement avec le tourisme. Salutations á tous mes compatriotes, fãs de Tele50, soucieux du bien-être de notre peuple, grand et livre à jamais.

  152. À Tele 50, mes sincères félicitations à l´occasion de votre 2ème anniversaire. Je tiens à vous dire que je vous suis chaque jour ici au Brésil où je me trouve. Mes révérences au compatriote Jean-Marie Kasamba et à toute l´équipe jusqu´au portier de l´enceinte de Tele5o. Mr JMK, vous nous avez redonné la fierté d´être congolais par les émissions très patriotiques et des débats bien animés en toute liberté d´opinions. Tele50 n´a rien à envier des chaînes occidentales. Comme suggestion, créez un programme hébdomadaire pour montrer les réalités (faune, flore, cultures, modos de vie, coutumes, nourritures) de chaque province et differents peuples pourque les écoles et les enseignants en profitent dans les cours de géographie et d´Histoire dans le but de consolider l´Union Nationale. Nous vous aimons, JMK. Félicitations. Parabéns!

  153. toutes nos félicitation,mais il faudra,bo change sat ,rascom ezali bien te difficile puor capte,bolanda ex:DRTV,TPA,ORTM,RTVGE,RTS1,bazali na eutelsat 7b europe trés facile pona kosua bongo,baliki pe RDC ,na rien,eko permettre batu nioso ya poto baye ba oyo ezali koleka na kin, merçi bc!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  154. Lorsqu’on regarde la Téle 50, il difficile de croire facilement que c’est une chaîne congolaise de part la qualité des image, le professionnalisme de son personnel et surtout le respect de programme. Toutes nos félicitation, cependant, il faudra toujours lutter contre la partialité dans le traitement des infos.

  155. Il ya deux jours je sais pas voir vos images l’ecran est noir qu’est ce qu’il ya veuilleze repondre et resoudre le probleme car je suis votre internaute et telespectateur inconditionné vu la qualité combien professionnelle de votre chaine tele 50, qui sort notre pays du Noir et meme l’Afrique toute entiere

  156. Nous ne voulons pas la guerre au Kasai; nous vivons du champs et du petit commerce; ces messieurs quand ils occuppaient des postes ils ne pensaient pas à la population Kasaieenne; N’oublions pas que le Kasai depend essentiellement des autres provinces, une guerre entrainera des morts, la famine et la pauvreté sans nom; l’experience des années 1960 doit nous inspiré; ceux qui veulent la guerre seront isolé au Kasai, car les autres tribu n’accepteront pas cette guerre, alors comprenez ce qui arrivera.

  157. Télé50 c’est chouette. N’en déplaise à ceux qui croient qu’en RDC rien de bon ne peut se faire. Félicitation mes frères pour des éloges à Télé50. Seulement je soutiens l’avis de celui qui a suggéré des émissions en Anglais et une sensibilisation auprès de nos frères de la Diaspora qui ont mordu par ignorance à l’hameçon des ennemis du Congo et qui insultent sans scrupule notre jeune et dynamique Président sur 7sur7.

  158. Je suis vraiment émerveillé de la qualité et du professionalisme de votre télé. Vraiment vous n’avez rien à envier de des télés occidentales. Ce que j’apprécie la qualité de débats et surtout les analyses faites aux différents sujets abordés. Je ne peux que vous souhaiter bonne continuation. Le pays est en marche nul ne peut le nier.

  159. Monsieur Kathy Katanga a raison, le problème c’est Kagame; le deuxième intervenant est en train de divaguer; peut il me citer un seul pays au monde surtout africain qui n’as pas des problemes internes; le premier pays qui a des vrais problemes internes dans ce pays c’est le Rwanda, parceque dans ce pays il n’y a jamais eu une vraie reconciliation; au congo il y a eu dialogue intercongolais; 14 ans après, Msee a raison, faire la paix quel que coute avec des marionnettes n’apportes rien;

  160. Mr le PDG de Télé 50, qu’avez-vous fait en un temp trés court pour avoir des jeunes journalistes si professionnels? des images qui n’ont rien à envier les CNN,TF1 etc?vraiment c’est la TF1 Congolaise, Bravo Monsieur moi je vous donne 5/5.

  161. Fèlicitation, nous vous suivons de partout, je vous suggeres d’ouvrir un tele journal en Anglais pour contrer la campagne des Medias de la junte Birmane africaine de Kagame contre notre Pays; si possible, faire une emission des conscientisation sur l’amour du pays.

  162. BRAVO TELE 50 JE VOUS SUIS A PARTIR DE LUANDA ANGOLA,JE PEUX VOUS SUREGER UNE CHOSE,LORSQUE VOUS PASSEZ LES IMAGES DE CEUX QUI ONT DIRIGER LE CONGO, IL NE FAUT PAS PASSER LES IMAGEMS TRES RAPIDES ,PUISQUE CºEST NOTRE HISTOIRE QUELQUE SOIT LE CHANGEMENT DU POUVOIR MAIS LºHISTOIRE RESTERA HISTOIRE POUR LES GENERATIONS FUTURE,IL FAUDRA COMMENCER PAR LES BELGES,KASAVUBU,LUMUMBA,MOBUTU,KABILA 1º ET ENFIM JOSEPH KABILA, MES CHER NE CACHONS PAS NOTRE HISTOIRE, PUISQUE DANS LA 2ºREPULBIQUE CºEST UNA EPOQUE POUR NOTRE PEUPLE,MONTRE CELA POUR QUE LE DIRIGENTS ACTUELS NE TOMBENT PAS DANS LES MEMES ERREURS, LE CONGO A LºEPOQUE ZAIRE CºEST NOTRE PAYS MES FRERES NOUS SOMMES ALºETRANGER POUR RAISONS DU SURVIS SI AUJOURDºHUI LA VIE AU CONGO DEVIENT FACILE NOUS Y REVIENDRONT POUR Y HABITER .
    MERCI BEAUCOUP POUR LES EMISSION ET SOURTOUT LES DEBATS QUE VOUS PASSEZ DANS VOTRE CHAINE, POUR TERMINER ,JEVOUS SOUHAITE JOYEUSE 2 ANS DºEXISTENCE A TOUTE LºEQUIPE DE CE GIGANTESQUE OEUVRE TELE 50, ET A SON DIRCTEUR GENERAL JEAN MARIE KASSANDA, A QUI JE FELICITE. CHAO.

  163. Tunashukuru saana kwamba viongozi mumefanya kitu chema kwa kufungua TV 50 na hii hutupatia habari chemchem za inchi yetu DRC inavyo
    endelea,na hii yamaanisha kwamba wazalendo wa DRC wameamka kwa
    kuipenda inchi yao na pia iwe hamasisho kwa wote,mtu wa kawaida mpaka
    rais kwa niaba kwamba DRCONGO usoni iwepo kidemokrasia.

  164. jambo kwama tangazo munavipindi vizuri kwatele hamusini munguawa bariki kwamatangazo tunachu ngamu wafate kusatelite hitakuwa vizuri tunaendele yakuwaombe ya muendeleyi salamu kwa watangazaji wote

  165. Tousque j aime chez vous; ce la clarté de vos images mais aussi la competense de vos journalistes sans oublié papa jean mari kasamba; j aime sa personalité a la télé.

  166. Super a partir de Dubai ou je vie,sulement pas si regulier a cause de signal souvent,raison de n’etre pas regulier.
    Courage pour une bonne amelioration !
    Bravo JMK

  167. Si dans tout le congo Democratique il y avait 3 grands negativistes et pessimistes je serais 2è mais depuis peu le media vient d’assister à la naissance d’une fille surdouée que ses soeurs ainées en matière info-mediatique et cette fille croissant si exponentiellement à tel point de tenir tete à ses tantes occidentales et cette fille est nommée par son père,JMK, Télé 50. Franchement j’ai repris le gout patriotique de mon cher congo grace à vous. Moi je suis pro-opposition mais je risque de mordre à l’hameçon par vos prestations. Bon vent à ce que vous faites,monsieur Kasamba!

  168. Du Danmark où je vis, je voulais sincerement presenter mes felicitations na tele50. En suivant vos images, info et la maniere que vous presenter vos affaires dans votre tele, c’est du professionnalisme et la qualité. Si pas encore, mais laisse-moi vous dire que vous vous rapprochez d’autres chaines europeennes. N’ayez de complexe. C’est vraiment du travail bien fait. Au moins, avec tele50, je peux en proposer a un danois sans complexe d’etre humilié.Courage et continuer ainsi. Nous vous souhaitons un bon avenir.

  169. JEAN-MARIE KASSAMBA ozali kosala vraie PUB ya RDC po na ba COMBATTANTS bazali kolinga te batu batalaka verité ya mboka ata bolobi malamu to bolakisi kitoko ya mboka bango wana kaka te. MAIS batu mingi bakomi na esengo ya kotalaka tv ya mboka que kotala ba tv ya mindele. TOLINGI batu lokola yo na RDC, un jour okozwa ebonga. BRAVO, BRAVO, BRAVO rdcongo,bravo JMK.

  170. je suis à Rome, je voudrais che certains Match des leopards, TP Mazembe, VC, SAnga balende, St Luc, Tshinkunku, Motema MP. , PUISSENT PASSER EN DIRECT SUR LE NET.

  171. Bonjour, monsieur j ai paye mon argent et j ai recu le code pour acceder a nos chaines congolaises telque RTNC ,RTGA ect…
    mais je n arrive pas a telecharger la code pin veuillez m expliquais comment le faire svp.
    Veillez recevoir les sentiments de mes regres.

  172. Mais Télé50, pourquoi nous sommes oubliés chez nous à Kindu, que pensez-vous de nous?
    nous avons moins des paraboliques ici à Kindu, et pour nous qui n’avons pas beaucoup de moyens pour s’acheter le parabolique, nous sommes mort

  173. vraiment fantastique cette chaine TELE50…j’etais a lubumbashi au mois de mars et avril.Je demanderais une chose d’avoir les journalistes investigateurs dans chaque province pour exposer des cadres qui trahissent le programme du president dela republique,<>> Que serront les pauvres qui ne parviennent pas a lier le bout d’une semaine?

  174. Merci Tele 50 pour la transmission de la présentation du programme du nouveau gouvernement au parlement.

  175. vraiment avec tele 50 on se sans alaise c’est cmme 1 peu france 24 ici chez ns en RDC en tout cas j’aime cette chaine surtout avec son emmission Club 50 chaque samedi,je beaucoup aime le sujet du samedi passe qui parler sur le 20 ans de democratie en rdc,je pense que sa aide beaucoup de gens qui ont suivit le debat du samedi et mme aux autorites qui ont suivi sa de ce demande si reelement ce pays a vecu ce soit disant 20ans de democrotie.mais on fait si je peut proposer ou demande au DG JMK de tele50 s’il peut ajouter encore 1heure du debat de samedi cmme sa au lieu de 20h au moins jusqua 21h00 alors il faire apres le JT de 20h le debat peut continuer au lieu de de 2sujets dns le debat que sa soit 3debats cmm vs faite du grand journal.merci

  176. MR. JMK SALUT VOTRE REVE VIENS D’ETRE REALISE BRAVO BRAVO BRAVO 3 FOIS IL FAUT MONTRE AUSSI LE COTE NEGATIF DU PAYS COMME D’AUTRE CHAINE DE LA CAPITAL, IL FAUT PAS VOIR HONTE MERCI .ILFAUT DE LA TRANSPARENCE POUR LA DIASPORA MERCI.

  177. JMK! coup de chapeau va de l’avant et fais tout ce qu’il faut pour denoncer l’incivisme des conducteurs kinois et le manque d’esprit managerial de la part du gouverneur kimbuta et son equipe car nous risquerons d’avoir honte pendant la francophonie la ville et tres mal gerer et c’est le chef de l’etat qui porte toute cette fouteuse

  178. Nous devons encourager ce qui est bien fait. La forme et le fond de télé50 font la fierté de la RDC. Nous avons besoin de montrer à la face du monde que nous sommes capables de faire de grandes choses à la hauteur de notre grand et beau pays. Il n’ y a pas que la misère et la médiocrité au Congo.

  179. C’est merveilleux. Enfin la RDC peut lui-même exhiber sa vraie face! En effet, le monde extérieur ne fait qu’exposer sa face obscure. De Florence(Italie) où je suis Tele 50 au moins deux fois par jour. Bonne chance à Tele 50 et à la RDC.

  180. JMK grand merci pour le travail le congo a besoin de toi un peu plus d’emission educative surtout concernant la securite routiere trop des morts unitiles.

  181. je vit à bruxelles et suis congolais je dit félicitations à tele 50 pour l’esprit d’excelle que dieu garde toute l’équipe dirigeante et les collaborateurs..