Posted 21 janvier 2013 by Radio Okapi in OKAPI
 
 

RD Congo: le ministre des Transports réceptionne 50 bus destinés au transport en commun à Kinshasa

publié il y a 11 heures, 45 minutes, | Denière mise à jour le 20 janvier, 2013 à 8:10 | sous Actualité, Bas Congo, Régions, Société. Mots clés: Boma, Bus, Transport

Des taxis bus de marque Mercedes pour le transport en commun sur le boulevard du 30 juin le 20/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes taxis bus de marque Mercedes pour le transport en commun sur le boulevard du 30 juin le 20/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des taxis bus de marque Mercedes pour le transport en commun sur le boulevard du 30 juin le 20/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministre des Transports, Justin Kalumba a réceptionné cinquante bus, dimanche 20 janvier à Boma dans la province du Bas-Congo. Ces bus sont destinés au transport en commun à Kinshasa. Il s’agit du premier lot de deux cent bus commandés par le gouvernement qui a promis d’en acheter mille cinq cents avant la fin du quinquennat pour assurer le transport en commun sur tout le territoire national. Le lot de cinquante bus réceptionnés est constitué de trente mini-bus, d’une capacité de trente-deux places assises et de dix-sept places debout, et de vingt grands bus de cinquante places assises et de cinquante places debout.

Le ministre des Transports, Justin Kalumba, a reconnu que ni les cinquante bus réceptionnés, ni la totalité de deux cents bus commandés par le gouvernement ne suffiront pas pour résoudre les problèmes de transport «qui se posent avec acuité» dans la capitale et dans le reste de la RD Congo. Il a cependant indiqué qu’il faut bien commencer quelque part.

Justin Kalumba a annoncé que les cent cinquante autres bus arriveront en RD Congo d’ici à la fin du mois de mars prochain.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • Kinshasa: le gouvernement annonce l’arrivée des bus destinés au transport public pour le 15 janvier
  • Kinshasa : les chauffeurs de taxi bus se plaignent de payer des amendes « exorbitantes »
  • La grève des conducteurs des taxi-motos paralyse la circulation à Mbuji-Mayi
  • Kinshasa: les transporteurs privés reprennent timidement du service
  • Kinshasa: les activités socioéconomiques paralysées par la grève des transporteurs privés
Contrat Creative Commons